Sport en Nord Volleyball

Les Louves n’ont fait qu’une bouchée de France Avenir

Ce mercredi soir, les Louves du Volley Club de Marcq-en-Baroeul (VCMB) affrontaient les jeunes espoirs de France Avenir à l’occasion de la 5ème journée de Ligue A féminine de volley. Retour sur ce match maîtrisé de bout en bout par les Nordistes (25-12/25-18/25-22).

Quatre défaites en autant de match pour chacune des deux équipes: l’opposition du soir avait des airs d’affrontement pour le maintien. Et ce, même si la saison est encore longue. Avec deux défaites frustrantes face à l’ASPTT Mulhouse et Nantes au bout du tie break, le VCMB comptait bien lancer sa saison devant son public. Cependant, les Louves ne devaient pas tomber dans le piège de la jeunesse. Parce qu’en face, Aminata Dia et Leia Ratahiry sont les deux plus âgées côté France Avenir du haut de leur… 19 ans ! Un collectif qui est venu sans complexe pour faire déjouer les pronostics…

Un match à sens unique

D’entrée de jeu, le ton est donné sur le parquet. Les actrices de la rencontre se jaugent et les défenses prennent le pas sur les offensives, imprécises. Très vite, les Nordistes dictent leur volley et s’envolent au tableau d’affichage. Moins tranchantes et quelque peu timorées, les filles de France Avenir sont un cran en-dessous des locales. Un ace de la Colombienne Martinez viendra même symboliser cette domination sans partage (19-9). Le VCMB a comptabilisé jusqu’à 13 points d’avance grâce à un monster block de sa passeuse Divoux. (24-11). Avant de finir le travail grâce à un ballon envoyé dans le filet par Bah (25-12). Une entame idéale pour les Marcquoises !

Le coach Felix Andre a essayé de trouver des solutions, en vain. Crédit photo: Thomas Palmier

Dans le second et troisième set, le spectacle offert est sensiblement le même. Là encore, les Louves sortent les crocs mais font face à un adversaire plus accrocheur. France Avenir a montré un meilleur visage avec davantage d’application, que ce soit au service, en réception ou en phase offensive. Le VCMB est obligé de s’y reprendre à plusieurs fois avant de faire plier la jeunesse. Les espoirs tricolores auraient même pu faire basculer le match dans le troisième set, où elles sont longtemps restées à égalité au score avant de craquer dans les derniers instants. Une attaque croisée signée Carabali et un block out ont permis au VCMB de conclure ces deux sets (25-18/25-22). Les Nordistes ont pu s’appuyer sur leurs attaquantes phares comme Carabali, Martinez ou encore Nana. La récente championne d’Afrique avec son équipe nationale du Cameroun a d’ailleurs été désignée femme du match.

« On a réussi à imposer notre jeu »

À l’issue de la rencontre, le bilan est évidemment positif côté Marcquois. D’autant plus que pour Thibaut Gosselin, coach du VCMB, « c’était un match difficile, c’est dur de jouer contre une équipe qui n’a rien à perdre. Elle tente, retente et des fois ça passe donc il faut savoir rester concentrées et rigoureuses pendant 1h30« . Aziliz Divoux, passeuse du VCMB et auteure d’un match plein, déclare que « c’est important pour la confiance. On a réussi à imposer notre jeu et on espère qu’on va continuer à gagner des matchs parce que les concurrents directs vont arriver donc c’est à nous de faire le boulot« . Une victoire importante dans l’optique du prochain match.

Margarita Martinez a été l’une des femmes fortes du VCMB hier soir. Crédit photo: Thomas Palmier

La domination marcquoise ne doit cependant pas empiéter sur le courage et les belles choses qu’ont montré France Avenir dans la seconde moitié de la rencontre. Le coach Felix Andre est tout de même satisfait de la performance de ses joueuses. « J’ai bien aimé cet état d’esprit qu’on a réussi à garder et notre réaction pour remonter la pente, pour arriver à faire un 3ème set qui était de bon niveau pour nous« . Cependant il tient à ajouter que l’entame de match n’a pas été idéale. « Marcq nous a tout de suite mis sous pression, et pour moi, on a joué petit bras, on ne s’est pas libérés. Je tiens à féliciter l’équipe de Marcq, c’est une équipe sur laquelle il va falloir compter en championnat« .

Une première victoire en championnat qui permet aux Louves de lancer leur saison et il faudra confirmer dès samedi soir avec la réception de Nancy, actuel septième du championnat.

Crédit photo: Thomas Palmier
Hugo Saez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :