Football

PNL, Mbappé : le monde ou rien

D’un côté, deux frères, deux fauves. De l’autre, un footballeur au talent sûr. Deux identités fortes de chaque côté, avec le même objectif : conquérir le monde. Que ce soit en musique ou en football, la France peut être fière de compter sur un footballeur et un groupe de musique ambitieux. S’il semble compliqué pour PNL d’aller plus haut, Kylian Mbappé peut encore le faire. Et pourquoi pas en s’inspirant des deux frères des Tarterêts ?

PNL, le monde est à eux

Avec des records de ventes à la pelle et une descente sur les Champs-Elysées en mode champion du monde, il est difficile pour un groupe de rap francophone de viser plus haut. Avec les succès colossaux qu’ont été les albums Dans la légende et Deux Frères, le monde est désormais à eux.

« Le chemin n’est plus le même maintenant qu’on a l’monde » Autre Monde

Crédit : Anthony Ghnassia

Cette conquête du monde a toujours été l’objectif principal de PNL. Par des titres comme Le Monde ou Rien, ou des punchlines telles que On prend le monde c’est notre héritage (Capuche), les deux frères n’ont jamais caché leurs ambitions. Et comme beaucoup de rappeurs, ils utilisent la métaphore de la lune afin d’évoquer leurs objectifs. Cette lune est omniprésente dans  les clips (A l’Ammoniaque, Deux Frères ou encore le live précédant le clip d’Au DD) et les paroles du groupe : Chaque jour, j’rêve qu’c’est sur la lune que j’me tire (Mexico). Outre l’univers PNL, la métaphore de la lune, représentant comme un objectif, fait partie de l’univers rap. On peut citer l’album Man on the Moon de Kid Cudi ou encore les nombreuses punchlines qui agrémentent l’univers Rap.

« On vise la lune comme Mimmie Mathy dans un concours de dunk » Hugo TSR

Kylian Mbappé, melon ou ambition ?

A sa façon, Kylian Mbappé vise aussi la lune et n’hésite pas à l’affirmer à de nombreuses reprises. Depuis son enfance, il vise le sommet, et cet appétit de succès ne s’est pas atténué avec ses débuts professionnels. En effet, au terme de sa première saison aboutie sur le rocher monégasque, il affirmait : « Je veux toucher les étoiles, je veux continuer à gagner plein de titres ». En l’occurrence, il utilise la même métaphore de la lune, des étoiles, montrant son envie de s’élever au-dessus des autres.

Certaines de ses déclarations les plus fortes sont restées dans les mémoires collectives. Et s’il y a bien un aspect commun au rap et au football c’est sûrement les ambitions, parfois démesurées. Et le natif de Bondy est certainement l’exemple le plus criant des footballeurs aux ambitions très fortes. On peut notamment penser au fameux « tu me parles pas d’âge » ou encore au « pas le temps de glander » juste après le titre de Champion du monde. Par des citations, « Il est temps pour moi d’avoir plus de responsabilités au PSG ou ailleurs », il montre ainsi clairement son envie de se détacher des autres joueurs.

« Moi et mes kheys on part sur la Lune, amuse-toi bien en Meurthe-et-Moselle » Booba

Kylian Mbappé, la tête dans les étoiles un soir de juillet 2018…
Crédit photo : AFP

Ce dernier a pourtant des arguments plus que légitimes. En effet, il est jeune, talentueux, joue dans l’un des meilleurs clubs du monde et a déjà montré plusieurs fois qu’il fallait compter sur lui dans des matchs décisifs. Mais ses déclarations ont parfois fait sursauter, certains accusant le Français d’avoir pris le melon. Pourtant, PNL, et même l’ensemble des rappeurs, n’ont jamais fait réagir concernant un certain ego-trip. Pourquoi ?

Déjà, il est difficile de comparer l’univers du rap et du football sur ce point. En effet, à la différence du football, les ambitions font partie intégrante du rap game et ne sont jamais considérées comme quelque chose d’hautain. Et dans un football où l’humilité semble devenir la norme au fur et à mesure, les jeunes joueurs très ambitieux, comme Mbappé, débarquant dans un game où ils n’ont encore rien prouvé peuvent énerver. Lorsque des grands joueurs comme Cristiano Ronaldo clament haut et fort leurs objectifs, ils ont une légitimité que le Français n’a pas encore.

« Moi je veux posséder ce qui me revient : le monde chico… et tout ce qu’il y a dedans ! » Tony Montana

Cette citation issue du film Scarface aurait très bien pu être signée CR7 par exemple, tant ce dernier rappelle souvent les nombreux records et titres glanés au cours de sa carrière.

La face sombre de la lune

Mais, si Kylian Mbappé souhaite s’inspirer de PNL pour conquérir le monde, il doit aussi prendre en compte la partie sombre du projet des deux frères. En effet, ce succès n’a été possible qu’après de nombreuses galères. On peut citer les nombreux projets solo de Tarik et Nabil qui n’ont jamais rencontré le succès escompté, la peine de prison du frère aîné, l’annulation au festival Coachella ou encore le retrait des sons Tempête et Tchiki Tchki des plateformes de streaming. L’image la plus forte de ces galères est sans aucun doute le micro retiré à N.O.S. durant le Planète Rap de Guizmo.

De la même manière, la conquête actuelle du monde par Kylian Mbappé est semée d’embûches : tensions avec Thomas Tuchel, remontada face à Manchester United ou encore rumeurs permanentes de transfert montrent que la trajectoire vers les sommets du natif de Bondy n’est pas rectiligne. Le Parisien a encore beaucoup à faire. Certes, le Français a déjà gagné le plus prestigieux des trophées, en devenant Champion du Monde à 19 ans. Mais il lui reste encore de nombreux trophées et records à aller chercher pour conquérir le monde. « Mon prochain objectif c’est de tout soulever » déclarait le génie français en 2018 après avoir reçu le trophée Kopa. Car au fond, tout le monde le sait, la frappe de Mbappé, personne ne l’arrête.

Crédit photo : Clip Au DD ; retouche Julien Hick
Matthieu HEYMAN

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :