Biathlon Sports d'hiver World

Bø imbattable, Simon prend le large

Les semaines passent et se ressemblent ! A Ruhpolding, en Allemagne, la plupart des cadors ont répondu présents. De bon augure en vue des Championnats du monde de biathlon qui se dérouleront dans ce même pays début février. Les Olympistes vous résument tout ce qu’il ne fallait pas manquer.

Le cannibale Bø devant la meute Norvégienne

Comment arrêter Johannes Bø  ? Vainqueur du sprint et de la poursuite la semaine dernière, il récidive en remportant l’individuel (20km) et la Mass start (15km). Indétrônable sur les skis, il a une balle, voire deux, de marge sur tous ses adversaires. Jeudi, il s’impose avec un 18/20 devant le Norvégien Christiansen à 19/20. Dimanche, il domine à nouveau son compatriote (18/20) avec pourtant une erreur supplémentaire derrière la carabine. En plus, l’ogre de ce début de saison est fairplay. Après l’individuel, marqué par deux coupures d’électricité perturbant certains biathlètes qui ont dû tirer sans lumière, il affirme :

« Moi j’ai eu de la chance, mais Tommaso Giacomel, deux dossards derrière moi, n’a pas eu de lumière ».

Il n’y a pas que le jeune biathlète italien au temps de ski impressionnant qui a vécu cette situation. La plupart des biathlètes en ont été victimes. Raison pour laquelle la course a été validée par les organisateurs.

Johannes Bo , dossard jaune, distance encore un peu plus ses deux adversaires directs au général : Laegreid (à droite) et Christiansen (à gauche) Crédit Photo : Tom Pham van suu

Outre Johannes Bø, la densité est impressionnante dans cette équipe. Pour preuve, après un relais encore et toujours gagnant, les Norvégiens réalisent le quadruplé sur la Mass start. S’ils sont habitués aux triplés cette saison (3), c’est une première en ce qui concerne le quadruplé. Johannes Bø accroit donc son avance au général sur Sturla Lægreid, Christiansen complète le podium.  La « dream team » (J. Boe , Christiansen, Lægreid, T. Bø)  sera donc ultra favorite lors du relais aux Championnats du monde et plus que prétendante aux médailles individuelles.

Des Français trop maladroits, retour rassurant pour Émilien Jacquelin

Les Bleus n’ont pas été acteurs sur cette étape de Coupe du monde. Avec aucun podium individuel les Français repartent néanmoins avec la troisième place sur le relai. Une place qu’ils doivent en grande partie à la belle performance d’Eric Perot, de retour en coupe du monde après ses deux victoires sur le circuit inférieur. Coté individuel, de plus en plus en forme sur les skis, ils avaient la possibilité de monter sur la boite en réalisant de meilleurs tirs. Quentin Fillon Maillet, premier français de l’individuel, termine 9ème avec un 18/20 à 1’44 du vainqueur. Avec un sans-faute, le Jurassien aurait pu rêver d’une première victoire cette saison. Même constat pour Fabien Claude qui termine 19ème avec un 17/20 à 2’49.

Émilien Jacquelin, après sa 64ème place sur le sprint la semaine dernière n’était pas sur la ligne de départ. Il est parti se ressourcer à Val Ridanna (Italie) avec Patrick Favre, son entraineur de tir. Un petit break après un « ras le bol total »  pour retrouver la sérénité qu’il avait perdue. Cette petite pause a été visiblement gagnante. Pour son retour, ce dimanche, il termine 5ème et premier français du jour avec un 18/20 derrière la carabine.

« J’ai pris du plaisir et retrouvé des sensations et ça me fait beaucoup de bien »

Emilien Jacquelin

Vittozzi revient fort, Elvira Oberg distancée

Le sourire de Lisa Vittozzi, victorieuse de l’individuel. Crédit Photo : Nordic Focus

A l’image d’Émilien Jacquelin, Lisa Vittozzi était passée complétement à coté du sprint la semaine dernière. Alors 3ème du général, elle terminait 65ème avec un 4/10 derrière la carabine. Mais cette dernière est parfaitement revenue sur l’individuel en s’imposant avec un superbe 20/20. Elle confirme son retour sur la Mass start avec une très belle 2ème place en réalisant un 19/20. Elle revient donc à 75 points au général d’Elvira Oberg, deuxième du classement général. La Suédoise a, elle, vécu une semaine compliquée. 6ème sur l’individuel avec un temps de ski en deçà de ses standards, elle déclare forfait sur la Mass start du dimanche. En effet, après le forfait d’Hanna Oberg, sa sœur ainée, la semaine dernière pour maladie, Elvira Oberg est à son tour contaminée et contrainte de déclarer forfait. Elle affirme vouloir ne pas prendre de risques en vue des Championnats du monde.

Premier podium en Coupe du monde pour Lou Jeanmonnot, Julia Simon renoue avec la victoire

Lou Jeanmonnot, dans les derniers mètres de l’individuel pour arracher son premier podium individuel.  Crédit Photo : MAXPPP/ Anna Szilagyi

On parle souvent de la prometteuse Sophie Chauveau mais moins de Lou Jeanmonnot. Vainqueure du circuit IBU cup l’an passé, deuxième étage du circuit international derrière la Coupe du monde, elle s’affirme dans l’équipe A cette année. 10ème et 13ème la semaine dernière, elle est régulière derrière la carabine ce qui lui permet de jouer sa carte sur l’individuel. Avec un magnifique 20/20 au tir, elle finit 2ème et réalise son premier podium individuel en Coupe du monde. Elle devance une certaine Julia Simon qui ne quitte plus le podium depuis 2023.

2ème et 3ème la semaine dernière, Julia Simon remporte la Mass start et s’envole au général. Malgré son énorme régularité, elle regoûte à la plus haute marche du podium depuis le 10 décembre et sa victoire sur la poursuite à Hochfilzen. Pourtant pas parfaite derrière la carabine avec un 17/20, la biathlète des Saisies a réalisé une très grosse performance à ski. Elle s’impose tout en puissance dans un dernier tour de folie face à Lisa Vittozzi et sa compatriote Anaïs Chevalier Bouchet. Elle est désormais leader de la spécialité de la course des reines.

Malgré un relais raté (6ème) en l’absence de Julia Simon et avec les premiers pas de Sophie Chauveau sur cet exercice, faisant perdre à la France des précieux points en vue des globes par équipes, les Bleues réalisent deux doubles podiums individuels. De quoi être candidates aux différents titres mondiaux.

Eva Claudel
Crédit photo : Eurosport

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :