Football

Hugo Lloris : Adieu Capi

Lundi 9 janvier au soir, le capitaine emblématique de l’Equipe de France de Football, Hugo Lloris, a annoncé par un communiqué officiel, la fin de son aventure en Bleu. Il laisse derrière lui un immense héritage. Retour sur un homme qui aura marqué l’histoire du football français.

Un homme record

Ce lundi 9 janvier 2023, le sport français dit au revoir à l’un des plus grands sportifs de son Histoire. Hugo Lloris, 36 ans, capitaine de l’Equipe de France de football depuis 2012 et sa nomination par Laurent Blanc. Il arrête sa carrière internationale, quittant son poste à la suite d’une belle épopée en Coupe du Monde, conclue par une triste défaite en finale aux tirs au but face à l’Argentine. Malgré cela, on peut retenir beaucoup de positif de celui qui est considéré comme l’un des tout meilleurs à son poste depuis des années. Durant cette Coupe du Monde, il a ajouté un nouveau record à son immense palmarès en Bleu : celui de joueur le plus capé de l’Histoire de l’Equipe de France, avec 145 sélections. Il détrône ainsi Lilian Thuram et ses 142 convocations. Au-delà de ce record, il aura su, à travers plusieurs générations, emmener les Bleus de plus en plus haut.

Un Champion du monde héroïque. Crédit : Icon Sport

D’abord cette finale de l’Euro 2016, perdue face au Portugal, au cours des prolongations. Puis la consécration : le titre de Champion du monde en 2018 en Russie suivi de la victoire en Ligue des Nations en 2020. Dans chacune de ces compétitions, il est héroïque. Le Niçois détient également le record de capitanat avec 121 matchs disputés en portant le brassard de capitaine. Toujours fidèle à ses principes, il incarne, depuis ses débuts en Bleu la sérénité et la confiance. Il prend une nouvelle dimension à l’arrivée de Didier Deschamps comme sélectionneur en 2012. Très proches, ils ont souvent été comparés à un père et son fils. Il confiait dans une vidéo pour Téléfoot juste après la Coupe du Monde 2018 que pour lui, le sélectionneur français était bien plus qu’un simple sélectionneur. Ainsi, avec le départ d’Hugo Lloris, c’est une véritable page qui se tourne pour l’Equipe de France qui dit au revoir à son emblématique capitaine.

Un capitaine souvent décrié

Un coupable désigné dès ses débuts. Crédit : AFP

Dès ses débuts avec la sélection française, Hugo Lloris est beaucoup décrié par la presse. Dès la Coupe du Monde 2010, il est vu comme l’un des responsables de la débâcle française en Afrique du Sud. Le choix de Laurent Blanc de le nommer capitaine en 2012 et le maintien de cette décision fait parler, à cause de la personnalité dites « timide » du gardien de Tottenham. Pourtant, le Sudiste répond présent dans les moments importants, notamment face à l’Uruguay et la Belgique, respectivement en quart et demi-finale de la Coupe du Monde 2018. Malgré cela, beaucoup ne retiennent que le négatif du gardien français lors de cette compétition comme son erreur en finale face à la Croatie, qui occasionne un but des Croates. Malgré cette image de gardien décrié, il reste un exemple pour la plupart des jeunes gardiens français, ainsi que pour ses coéquipiers qui ont massivement réagi à la suite de l’annonce.

Et maintenant ? 

Avec ce départ, l’équipe de France va devoir agir, et vite. Pour ce qui est du poste de gardien de but, peu d’interrogations se posent quant à l’identité de celui qui lui succèdera. Il devrait s’agir du gardien du Milan AC, Mike Maignan. L’Equipe de France dispose dans tous les cas d’un large vivier de gardiens de but prometteur (Alphonse Aréola, Alban Lafont, Ilhan Meslier, …) ce qui ne devrait pas inquiéter nos Bleus pour le moment.

Mike Maignan, son successeur désigné ? Crédit : Icon Sport

La question est plus légitime quant à l’identité de celui qui héritera du brassard de capitaine. Les prétendants sont nombreux mais deux sortent du lot : Antoine Griezmann et Raphaël Varane. Malgré tout, rien n’est sûr et le brassard pourrait bien être donné à un autre joueur comme Kylian Mbappé qui, à seulement 24 ans est déjà la star incontestée du football français, comme en témoigne son triplé lors de la finale de la Coupe du Monde 2022.

Qui pour récupérer le brassard ? (Crédit : Icon Sport)

Merci Capi, merci Hugo.

Crédit photo : F. Faugere/L’Équipe
Maxime Paulin

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :