Basket-ball NBA World

Saison NBA 2022-2023, Résumé 12

Un nouveau record NBA, une blessure pour Kevin Durant et les Clippers qui se prennent une vilaine fessée… C’est parti pour le douzième débrief de l’année, alors si vous n’avez pas suivi l’actualité NBA de la semaine, vous êtes au bon endroit. Sortez une feuille, un stylo, on commence le cours de rattrapage.

Dans la nuit de lundi à mardi : 

Donovan Mitchell HISTORIQUE

Le regard assassin de « Spida » – via Michael Reaves/Getty Images

Et non, ce n’est pas une exagération. Le jeune meneur des Cavaliers de Cleveland a bel et bien délivré l’un des matchs les plus prolifiques de l’histoire. En tout cas pour ce qui est du scoring. Accrochez vous bien, ça monte haut. 71 points pour l’homme qu’on surnomme Spida. Stratosphérique est un adjectif adéquat pour qualifier de telles stats, auxquelles Mitchell vient ajouter 11 passes décisives et 8 rebonds. A deux doigts, ou plutôt deux rebonds du triple double*. Un triple double à plus de 70 points, cela aurait été inédit. Bien sur, Donovan peut se rassurer, il entre tout de même dans quelques catégories du livre des records : huitième meilleure performance au scoring de l’histoire, plus grand nombre de points inscrits par un joueur de l’histoire des Cavaliers, plus grand nombre de points inscrits en un match par un joueur encore actif (Booker avait scoré 70 en 2017).. Bref, monumental. Ah et pour ce qui est du match, les Cavaliers ont réussi a arracher de peu une prolongation face aux Bulls, et par la suite, rien à faire face à un joueur qui ne rate pas ses shoots. Victoire des Cavaliers 145-134. 

Ne jamais enterrer Klay trop vite

A de nombreuses reprises, l’arrière des Warriors avait été qualifié de “passé”, comme si le joueur avait perdu une partie de son niveau d’avant blessure et qu’on ne le reverrait jamais au top de sa forme. A présent, si certains doutaient encore de la continuité de son talent, il est temps de changer d’avis. 51 points pour Klay Thompson, avec 10 shoots à trois points inscrits. Fidèle à sa renommée de grand sniper, il prend largement le match en main en l’absence de son “Bros” Stephen Curry. Mais outre cette magnifique performance, le match en lui même fut un enchaînement de rebondissements. Une remontée incroyable des Hawks d’Atlanta dans le troisième quart temps, un shoot ultra clutch des Warriors en fin de match pour arracher une première prolongation, puis deuxième prolongation, et enfin, un buzzer sur le filet de Kevin Looney pour donner la victoire aux Warriors 143-141. Un match tendu jusqu’à la fin comme on les aime. 

Dans la nuit de mardi à mercredi : 

55 points pour Giannis

Oui, encore une performance de haut niveau de la part d’une des superstars de la ligue. Ces deux dernières semaines ce genre de stats perdent de leur exceptionnalité. Entre DOncic, Embiid, Lebron, Mitchell, on a compris que les grands noms de la ligue se sentent en forme récemment. Cette fois c’est le double MVP grec qui s’y colle. Face aux Wizards de Washington, Giannis Antetokounmpo score 55 points, sublimé par 10 rebonds et une victoire 123-113. 

Dans la nuit de mercredi à jeudi : 

IL recommence..

Deuxième grosse performance en deux jours pour Antetokounmpo. Et même si il nous faut varier les équipes et joueurs que l’on met en avant dans nos résumés, Giannis est juste trop fort. Cette fois ce n’est pas par son scoring qu’il va s’affirmer, mais au contraire par son côté touche à tout : 30 points, 21 rebonds et 10 passes décisives. Un match ultra complet, pour le joueur, mais également très serré entre les Bucks de Milwaukee et les Raptors de Toronto. Car non, de tels stats n’ont pas pour autant abaissé la qualité de jeu de Toronto, qui réussiront même  à arracher des prolongations. Des efforts vains, puisque c’est bien les Bucks qui s’imposent à la fin des ultimes minutes. Score final : 104-101. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi : 

Les Clippers la tête sous l’eau

Et pas qu’un peu. Pourtant, l’équipe de Los Angeles opposée aux Nuggets de Denver, cela promettait une affiche intéressante entre deux poids lourds de la conférence Ouest. Que nenni ! Passons directement au score à la mi temps : 66-32. Plus que le double de leurs adversaires. Et cela ne vient pas seulement du jeu magnifique proposé par Denver mais également du manque d’organisation chez les Clips. Et cette fois, l’excuse des blessures n’est pas valable, car leurs superstars étaient bel est bien sur le terrain. Enfin, elles faisaient acte de présence. 6 points pour Kawhi, 3 pour Paul George. Totalement dépassés, les Clips s’inclinent sur le score de 91 à 122. 

La jeunesse prend le dessus

Devenues monnaies courantes ces dernières semaines, cette nuit-là nous offre encore une fois de belles performances individuelles, notamment par la jeune génération de la ligue. Dans la victoire des Celtics face aux Mavericks, Tatum propose 29 points, 14 rebonds et 10 passes décisives. Laury Markkanen bat son record de points avec 49, plus la victoire de son équipe face aux Rockets. Enfin, le rookie des Magics inscrit 30 points et 9 rebonds malgré la défaite face aux Grizzlies. 

Dans la nuit de vendredi à samedi :

Les Hornets trop forts pour les Bucks

Terry Rozier allant au panier face à Brook Lopez – via AP Photo/Morry Gash

Non, les noms des équipes n’ont pas été inversés. Ce sont bien les Hornets qui ont écrasé Milwaukee, et pas qu’un peu. Dès le début du match, les Bucks ont dû le sentir venir : 28 à 51 après seulement un quart temps. 51 points dès les premières douzes minutes du match, Charlotte égalise le record du plus grand nombre de points dans un premier quart temps. Le reste du match ne fut pas beaucoup plus glorieux pour les Bucks, qui ne réussissent pas vraiment à s’extirper du venin offensif des Hornets. Score final : 138 – 109. Décevant de la part d’une des meilleures défenses de la ligue. 

Dans la nuit de samedi à dimanche :

Derby Californien

On part sur la “west coast”, avec une rencontre intéressante entre les Kings de Sacramento et les Lakers de LA. Lakers qui restent invaincus depuis le passage à 2023, et ce n’est pas plus mal vu leur classement de début de saison. En face, les Kings sont bien lancés dans leur saison, porté par leur meneur De Aaron Fox qui ne cesse d’impressionner. Mais n’oublions qu’en face, un certain Lebron James sévit toujours, et ses 38 ans ne sont pas synonyme de mollesse, bien au contraire. Le “King” vient scorer 37 points, et ainsi, offrir une victoire à son équipe, sur le fil, certes, mais une cinquième victoire consécutive qui se veut rassurante pour les violet et or. Fox aurait pu inverser la tendance avec son ultime shoot, mais manque de chance, il était trop long. Fin du match, 136-134. 

Dans la nuit de dimanche à lundi : 

Victoire en demi teinte pour Brooklyn

KD touché au genoux – via Getty Images / AFP

Face aux Nets, on retrouve le Heat de Miami. Une équipe dont on parle peu, elle ne possède pas de Giannis ou de Luka capable de scorer 40 pions, mais qui arrive tout de même à se frayer un chemin dans le tableau de la conférence Est avec 21 victoires et 20 défaites. En face, c’est un gros calibre : les Nets de Brooklyn, seulement 13 défaites, Kyrie Irving en meneur, Kevin Durant comme ailier, on peut le dire, une équipe qui vise le titre. Pourtant, nous assistons à un match serré entre ces deux franchises, match qui se solde par une victoire légère des Nets 102 à 101. Mais alors, pourquoi une victoire en demi-teinte ? Parce que celle-ci s’est payée au prix d’une blessure au genoux de KD. Une facture qui s’élève pour l’instant à deux semaines d’absence, mais attention tout de même car on sait que ce genre de choses peut très bien gâcher une saison. 

Notre joueur de la semaine : Zach LaVine

Zach LaVine – via Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sports

Moyennes de la semaine :

29 points – 4.5 passes décisives 4.7 rebonds

3 victoires – 1 défaite

Classement du 9 Janvier 2023 :

Conférence Ouest/Conférence Est

via Bein Sport

Lexique :

*Triple double : 10 unités dans au moins 3 des stats majeurs (points, passes décisives, rebond, interceptions, contres.). Exemples : 10 points, 10 rebonds, 10 contres. 

Crédit photo : Christine Tannous/The Commercial Appeal
Arthur BETTON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :