Basket-ball NBA World

Saison NBA 2022-2023, Résumé de la semaine 9

Le Magic d’orlando lance enfin sa saison, Booker étale sa palette offensive et notre Français Kilian Hayes ne cesse d’impressionner… C’est parti pour le neuvième débrief de l’année, alors si vous n’avez pas suivi l’actualité NBA de la semaine, vous êtes au bon endroit. Sortez une feuille, un stylo, on commence le cours de rattrapage.

Dans la nuit de lundi à mardi :

Lillard en mode sniper

Dimian Lillard pris par D’Angelo Russel – via The Canadian Press

On savait que l’arrière des Trail Blazers de Portland était une belle gâchette, mais là il s’est surpassé. Dès le début du match, il commence très fort, avec 8 trois points dès la première mi-temps. Une adresse plus qu’excellente, qui envoie un message rassurant pour tous les fans de Portland. En effet, après une longue période où gagner des matchs semblait compliqué, le retour de Lillard semble faire du bien à l’équipe de l’Oregon. Lillard finit le match avec 11 trois points, 38 points et surtout une belle victoire face aux Timberwolves de Minnesota. Score final : 133-112.

Dans la nuit de mardi à mercredi :

Lakers/Celtics, une rencontre à haut niveau, comme toujours

Les Celtics, équipe avec le meilleur bilan de la saison, étaient en quête de victoire cette nuit-là. Après avoir enchaîné deux défaites face aux Warriors puis aux Clippers, il leur fallait une victoire pour affirmer leur position de leader. Ce déplacement à Los Angeles pour y affronter les Lakers avait d’ailleurs très bien débuté, si bien qu’à la fin du premier quart temps, les Celtics mènent déjà 37-24. Mais ces Lakers-là ne sont pas les mêmes qu’au début de saison, ces Lakers-là se battent, et finissent même par repasser devant en fin de match. Un peu moins de 3 minutes restantes, les Lakers mènent de 8 points. Une avance confortable, et pourtant, les Celtics reviennent à la charge. Et cette charge, les Lakers auraient pu la stopper si Anthony Davis était rentré ne serait ce qu’un de ces deux derniers lancer francs. Ce manque d’adresse en fin de match permet aux Celtics de finalement arracher la prolongation, puis la victoire 122 à 118. 

Dans la nuit de mercredi à jeudi : 

Le MVP en titre continue les dingueries

Pour son dernier match, il avait déjà inscrit 31 points, 14 passes décisives et 12 rebonds. Pas assez impressionnant ? Très bien. Cette fois, il nous propose 43 points, 8 passes décisives, 14 rebonds, et 5 interceptions. Le tout en ne loupant que très peu de tirs. Face au Wizard de Washington, Jokic s’est littéralement baladé, et la victoire est assez large pour les Nuggets de Denver. En s’imposant 141 à 128, ils s’immiscent dans le top 3 de la conférence Ouest.

La saison est lancée pour Hayes

Lamelo Ball en défense sur Killian Hayes – via S. Sharpe/Reuters

Durant l’absence du sophomore* Cade Cunningham, on attendait une prise de responsabilité de la part de notre français, et il a répondu présent encore une fois. Le jeune joueur des Pistons de Détroit inscrit 25 points, 7 rebonds et 8 passes, avec en bonus une flopée de tirs ultra décisifs pendant la fin de match.  Avec en plus, bien évidemment, la victoire face aux Hornets de Charlotte, avec comme score final 141-134.

Dans la nuit de jeudi à vendredi :

Ja Morant en triple double*, il offre la première place à son équipe

La victoire est totale pour les Grizzlies de Memphis. 41 points d’écart face aux Bucks de Milwaukee, ce qui représente une septième victoire consécutive et offre aux Grizz la première place de la conférence Ouest… Bref, une soirée parfaite, à l’image de leur leader, Ja Morant, qui termine le match en triple double. Un match sans histoire, qui se clôture sur le score de 142 à 101.

Dans la nuit de vendredi à samedi :

Kyrie Irving imperturbable

Une fraction de seconde avant que le ballon ne rentre dans le panier – via Cole Burston/The Canadian Press via AP

Et ce n’est pas le seul, car on dirait que c’est toute l’équipe des Nets qui à élevé son niveau de jeu depuis quelques semaines. Avec neuf victoires sur leurs dix derniers matchs, tout roule pour l’équipe de Brooklyn. Mené par l’excellent duo Irving/Durant, qui combine cette nuit pour 60 points. 28 pour KD*, 32 pour Irving, et c’est ce dernier qui scellera même l’issue du match. Alors que le score est de 116 partout, c’est lui qui vient planter l’ultime shoot à trois points, à la dernière seconde du match. Un exemple de sang froid, qui montre que Kyrie ne se laisse pas perturber par sa rupture de contrat avec Nike. C’est un homme en mission, et ses yeux sont bel et bien sur le trophée.

Le Magic d’Orlando… joue bien ?

Oui, ça joue bien, et surtout, ça fait cinq de suite pour Orlando. Après un début de saison catastrophique, la jeune équipe est lancée sur une belle série, avec un jeu collectif plus que séduisant. Un jeu basé sur le collectif mais aussi la fougue de ces jeunots, il devient de plus en plus intéressant de voir l’évolution de ces futures stars. Cette nuit-là, ils s’imposent 117-109 à Boston. Dimanche soir, on aura l’occasion de voir à nouveau ces deux équipes s’affronter, à nouveau sur le terrain des Celtics… à nouveau une victoire pour le Magic ?

Dans la nuit de samedi à dimanche :

Booker frôle tout juste les 60 points

Booker après la victoire – via PATRICK BREEN/THE REPUBLIC

Pas grand chose à dire si ce n’est que Devin Booker est stratosphérique. 58 points pour l’arrière de Phoenix. Même si en face, le jeune Zion Williamson à très bien joué, et que le score final est plutôt serré, cette nuit-là, la seule issue possible pour les Suns était la victoire. Ils s’imposent 118-114, et ce match nous rappelle que Booker est toujours l’un des meilleurs scoreur de la ligue actuellement.

Dans la nuit de dimanche à lundi : 

Le Magic gagne encore contre les Celtics...

On l’avait prédit seulement deux paragraphes au-dessus. Une revanche manquée pour les Celtics de Boston, qui s’inclinent pour la deuxième fois en deux jours et à domicile face à Orlando.

Jokic recommence encore et encore

Il est incroyable, c’est tout ce qu’il y a à retenir. Le géant serbe à encore frappé, et cette fois, c’est au rebond qu’il écrase ses adversaires. Avec déjà 20 rebonds à la mi temps, le break est déjà fait, et pourtant l’écart va continuer de se creuser pendant tout le reste du match. Nikola Jokic restera sans pitié, et les pauvre Charlotte Hornets ne pourront rien faire contre autant de talent. Victoire des Nuggets de Denver, avec 40 points, 27 rebonds et 10 passes décisives pour Jokic. Incroyable.

Notre joueur de la semaine : Nikola Jokic

Nikola Jokic, déjà joueur de la semaine précédente – via Isaiah J. Downing-USA TODAY

Moyennes de la semaine :

36 points – 8.6 passes décisives – 17.3 rebonds

2 victoires – 1 défaite

Classement du 19 Décembre 2022 :

Conférence Ouest/Conférence Est

via Bein Sport

Lexique :

*Sophomore : Joueur effectuant sa deuxième saison en NBA

*Triple double : 10 unités dans au moins 3 des stats majeures (points, passes décisives, rebond, interceptions, contres.). Exemples : 10 points, 10 rebonds, 10 contres. 

*KD : Surnom de Kevin Durant

Crédit photo : Emilee Chinn/Getty Images
Arthur BETTON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :