Basket-ball World

Saison NBA 2022-2023, Résumé 6

Le retour de Lebron, les Rockets qui commencent à gagner des matchs, Thanskgiving, Zubac en mode All Star… C’est parti pour le sixième débrief de l’année, alors si vous n’avez pas suivi l’actualité NBA de la semaine, vous êtes au bon endroit. Sortez une feuille, un stylo, on commence le cours de rattrapage.

Dans la nuit de lundi à mardi : 

Les Bulls stoppent la lancée des Celtics, et sans problème

Derozan, Caruso et Lavine célèbrent – via Kamil Krzaczynski-USA TODAY Sport

Non, les Celtics n’atteindront pas une série de victoires à deux chiffres. Ces 9 succès d’affilée leur ont tout de même permis de prendre la tête de la conférence Est, tout en affichant le meilleur bilan de la NBA : 13 victoires et 4 défaites. Pourtant, leurs adversaires de cette nuit sont bien loin de ce ratio, puisque les Bulls de Chicago sont aux portes du top 10 à l’Est. Grâce à un Demar Derozan à 28 points et 8 rebonds, aidé tout de même par Zach Lavine qui en plante 20, les Bulls remportent ce match. Une victoire qui fait du bien à l’équipe, qui part dès jeudi en road trip de 6 matchs à l’extérieur. Parmi leur futur adversaire, Bucks, Jazz, Warriors ou encore Suns. Un voyage qui s’annonce complexe pour Chicago. 

Dans la nuit de mardi à mercredi :

7 de suite pour les Kings, ça faisait longtemps

18 ans pour être plus précis. 18 ans que les Kings de Sacramento n’avaient pas gagné 7 matchs d’affilée. La victoire de cette nuit est un message d’espoir pour les fans de Sacramento, puisqu’elle est bien évidemment symbolique pour la franchise, mais également parce qu’elle montre que ces Kings là sont capables de gagner contre n’importe qui. Leur adversaire n’était autre que les Grizzlies de Memphis, qui compte un certain Ja Morant dans ses rangs. C’est d’ailleurs lui qui mène l’assaut final de Memphis, pour recoller au score pendant les dernières secondes. Trois petits points d’avance à quelques secondes de la fin, trois lancers francs pour Ja Morant, on se dirige vers une prolongation. Mais depuis quelques semaines, les dieux du basket sont du côté des Kings, et le meneur loupe son premier lancer. Le deuxième rentre, et vue la situation, Morant se voit obliger de louper le troisième en esperant récupérer la balle pour un ultime shoot. Cela ne réussit pas et les Kings en profitent pour les enterrer d’un dernier panier. Fin de match, victoire des Kings 113-109, et une cinquième place à l’Ouest. 

Davis est incroyable mais son équipe ne suit pas

Alerte, stats de zinzin signées Anthony Davis. Notre joueur de la semaine du dernier résumé continue dans sa lancée, et cette fois, il frappe encore plus fort. 37 points, 21 rebonds, 5 interceptions et 5 contres. Le tout sublimé par une défaite 105 à 115. Oui, le basket est un sport collectif, et un Anthony Davis esseulé est bien moins efficace qu’une équipe des Suns en parfaite harmonie. Avec Booker et Bridges à 25 points chacun, les Suns de Phoenix remportent leur onzième victoire et conservent leur place de premier de la conférence Ouest. 

Dans la nuit de mercredi à jeudi : 

Gordon, Jokic et Brown enterrent Oklahoma

Aaron Gordon et Aleksej Pokuševski – via Alonzo Adams-USA TODAY Sports

Match à domicile pour le Thunder d’Oklahoma City qui reçoit les Nuggets de Denver. Un match qui s’annonce compliqué pour l’équipe qui reçoit, et pourtant, ce sont eux qui mènent au score pendant quasiment tout le dernier quart temps. Oui, quasiment, puisque lorsque le buzzer final retentit, le score est de 120 à 120. Une belle remontée qui se concrétise par une victoire en prolongation. Mené par un duo Aaron Gordon et Nikola Jokic qui score 70 points, avec en bonus Bruce Brown en triple double*, les Nuggets remportent la victoire finale 131 à 126. Ils passent à un ratio de 11 victoires pour 7 défaites, alors que la situation est inverse pour Oklahoma, qui passe à 7 victoires pour 11 défaites. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi : 

La nuit prochaine, on aura la chance de pouvoir voir la totalité des équipes de la ligue en action. Mais avant, les joueurs ont bien mérité une petite pause, et Thanksgiving est l’occasion parfaite pour cela. 

Dans la nuit de vendredi à samedi : 

Les Blazers s’en sortent bien sans Damian Lillard

Blessé depuis le 20 novembre, le leader des Trail Blazers de Portland devrait rester à l’infirmerie au moins jusqu’à la semaine prochaine. L’équipe qui a longtemps occupé la première place de la conférence Ouest est à présent sortie du top 5, ce qui reste convenable pour un effectif au leader blessé. Le reste de la franchise a vite compris qu’il fallait compenser l’absence de Lillard, et cette nuit-là contre les Knicks de New York, c’est Jerami Grant qui s’y colle. Après des prolongations bien gérées, l’ailier américain vient inscrire son record de points en un match, avec 44 au compteur. Il n’a pas pour autant fait match seul, puisque son coéquipier Anfernee Simons n’est pas loin derrière, avec 38 points, une belle performance collective qui offre ainsi une onzième victoire à Portland. 

Les Rockets se décident enfin à gagner

Jalen Green et Trae Young – via Michael Wyke / Associated Press

Malgré un effectif jeune et dynamique, les Rockets de Houston sont en grande difficulté depuis le début de saison. Ils affichent l’un des pires bilans de la ligue avec 15 défaites pour seulement 3 petites victoires. Quatre à présent, puisqu’ils s’imposent cette nuit, contre les Hawks d’Atlanta. Une équipe très performante depuis le début de la saison, qui occupe la quatrième place de la conférence Est. A l’origine de ce début de saison impressionnant, deux joueurs, Trae Young et Dejounte Murray. Et comme à chaque match, le duo fait des étincelles. Ils réunissent à eux seuls 80 points, et permettent à leur équipe de dominer une bonne partie du match. Malheureusement pour Atlanta, c’est le score final qui compte, et à la fin des 48 minutes de jeu, se sont bien les Rockets qui sont devant. Avec quatre joueurs à 20 points ou plus, Houston remonte au score doucement pour finalement s’imposer 128 à 122. Ils peuvent remercier le public du Toyota Center qui les a poussés dans les dernières minutes. Les fans de Houston doivent être contents d’enfin pouvoir assister à du bon basketball dans leur ville. 

Dans la nuit de samedi à dimanche : 

Le King et de retour

Timing parfait pour les Lakers. Au moment où Anthony Davis commence une période de repos, Lebron James revient, et il est en forme. 39 points et 11 rebonds, le tout en tirant à 7/12 de la ligne à trois points. Pour rappel, le joueur aura 38 ans le mois prochain, et tenir de telles stats à cet âge là, c’est juste incroyable. En dominant les Spurs de San Antonio 143 à 138, les Lakers restent treizième de la conférence Ouest. Il reste du chemin mais au moins,  les Angelinos sont sur le bon. 

Dans la nuit de dimanche à lundi : 

Zubac se transforme en Shaq

Ivica Zubac – via Mark J. Terrill/AP

Nuit historique pour le pivot des Los Angeles Clippers. Depuis le début de la saison, les Clips souffrent des absences récurrentes de Paul George et de Kawhi Léonard. Pourtant, la franchise de Los Angeles reste sur un bilan positif depuis le début de la saison, et cela grâce au reste de l’effectif qui comble tant bien que mal l’absence des deux superstars. Parmi ces joueurs solides, on retrouve le pivot de l’équipe, Ivica Zubac, qui se souviendra de cette nuit pendant longtemps. En plus de la victoire de son équipe, le Croate inscrit 31 points et 29 rebonds face aux Pacers de l’Indiana. Il aurait même sûrement pu atteindre les 30 rebonds s’il n’avait pas fait la faute de trop qui lui valut une exclusion. Le dernier joueur à avoir eu des stats similaires avec au moins 80% de réussite était un certain Shaquille O’Neal en 2004. 

Notre joueur de la semaine : Giannis Antetokounpo

Giannis Antetokounpo – via NBAE via Getty Images

Moyennes de la semaine

35.2 points – 5.7 passes décisives – 9.5 rebonds

3 victoires – 1 défaite

Classement du 28 Novembre 2022 :

Conférence Ouest/Conférence Est

via Bein sport

Lexique :

*Triple-double : 10 unités dans au moins 3 des stats majeurs (points, passes décisives, rebond, interceptions, contres.). Exemples : 10 points, 10 rebonds, 10 contres. 

Crédit photo : Michael Owen Baker/AP/SIPA
Arthur BETTON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :