Basket-ball Sport en Nord

La série du LMB stoppée par une vaillante équipe de Saint Quentin

Hier soir, le LMB accueillait Saint-Quentin sur son parquet lors de la 6ème journée de Pro B. Malmenés tout le match et n’arrivant pas à contrer l’excellente adresse saint-quentinoise, les Reds Giants se sont inclinés 102 à 84. Un score final qui ne reflète pas forcément la physionomie du match avec des Lillois qui ont été combatifs toute la partie.

Un derby du Nord aux multiples enjeux

Après un début de saison plus que réussi pour le Lille Métropole Basket, les hommes de Maxime Bézin retrouvaient le Palais des Sports Saint-Sauveur pour y affronter Saint Quentin. Les locaux qui restaient sur une série de 4 victoires consécutives avant la rencontre pouvaient aborder ce derby du Nord en pleine confiance. De l’autre côté, le SQBB se rendait en terre lilloise avec pour ambition de venir titiller le leader de Pro B et d’aller chercher un quatrième succès de rang qui ramènerait les deux formations à égalité au classement. Cette très belle affiche entre deux équipes en quête de solidité défensive promettait du suspense aux nombreux spectateurs présents hier soir au Palais Saint Sauveur.

L’occasion était également belle pour que les deux pivots respectifs Vincent Vautier (LMB) et Mathis Dossou-Yovo (SQBB) puissent s’illustrer. En effet, avec plus de 15 points et 6 rebonds en moyenne depuis le début de la saison, les deux géants dans la raquette savaient que la victoire de leur équipe passerait par une solide prestation individuelle. La précision aux shoots ainsi que la profondeur de banc seront des facteurs décisifs pour faire pencher la balance dans cette rencontre au sommet.

Saint-Quentin écœure les Lillois à 3 points

Dans une ambiance des très grands soirs, la rencontre démarre sur les chapeaux de roue et le duel tant attendu entre Vautier et Dossou-Yovo a bien lieu. Avec 11 points et 4 rebonds pour le pivot des Red Giants et 16 points plus 4 rebonds pour son adversaire du soir en première mi-temps, les hommes forts de chaque côté se démènent pour que leur team prenne le dessus sur l’autre. A la pause, léger avantage (42-40) pour les visiteurs qui se montrent un peu plus cohérent avec le ballon et plutôt sérieux défensivement.

Ce match prend une autre tournure dans ces deux derniers quarts temps marqués par une efficacité offensive redoutable des Saint Quentinois. Portés par un Benoit Gillet de gala avec 5/8 à 3 points, les hommes de Julien Mahé ne se privent pas de faire mal à des Lillois dans le dur. Bien aidé également par la bonne adresse de Terrell Gomez et William Pfister (18 points chacun), le SQBB a construit son succès grâce à un collectif bien huilé et très adroit face au panier. En revanche, les joueurs de la métropole lilloise ont semblé quelque peu désorienté et en manque de solution à l’image d’un Lien Philipp peu en vue tout au long de la rencontre. Au final, le LMB s’incline sur le score de 84 à 102 et se fait rejoindre par Saint-Quentin au nombre de victoires.

Le mot des coachs après match

En conférence d’après-match, Julien Mahé, le coach de Saint-Quentin a tenu à féliciter le travail de Lille, qui selon lui propose un très bon basket en ce début de saison. « Pour gagner ici faut être bon, et ce soir on a été bon et fait ce qu’il fallait ». Pour lui ce match a permis à Saint Quentin de retrouver ses shooters. En effet, Benoit Gillet nous a annoncé que le début de saison avait été compliqué pour lui avec son adresse qui lui faisait défaut. Cependant, même après deux gros matchs, le coach annonce qu’il y a beaucoup de chose à améliorer et principalement dans le secteur défensif. En dépit de la victoire, Saint Quentin a encaissé 84 points.

Pour Maxime Bézin, ce qui a manqué à Lille hier soir c’est l’efficacité et l’opportunisme. Le LMB n’a selon lui jamais réussi à prendre les devants quand il en a eu l’occasion. « Saint Quentin a surfé sur une dynamique qu’ils ont créés ou qu’on leur a permis de créer. On a manqué d’agressivité défensive ce soir. On a été trop permissifs ». D’après le coach Lillois, ce sont les duels défensifs qui ont péchés : « Avec 102 points, il n’y a que 22 passes décisives, donc ça veut dire qu’on est dans beaucoup de situations individuelles et moins de situations collectives. On a été moins présent dans la tenue de nos duels. »

Les deux coachs ont tenu à remercier les supporters qui ont été au rendez-vous. Maxime Bézin nous confiant même qu’il n’avait jamais vu une salle aussi remplie en six ans. « Je regrette qu’on ait perdu ce match-là. J’espère que les gens ont tout de même pris du plaisir à le voir. »

Projection pour la suite de la saison

Malgré ce revers contre Saint-Quentin, Lille reste dans le top du classement, au pied du podium, avec maintenant quatre victoires pour deux défaites. Ils ont toujours de quoi viser la montée en Betclic Elite, s’il continue sur leur lancée de début de saison. Les matchs s’enchainent très vite car Lille jouera à Saint-Vallier mardi. Il faut donc rapidement passer à autre chose pour les Reds Giants. Pour Luc Loubaki, après une défaite c’est important de se ressaisir sur le champ pour penser à autre chose et ne pas rentrer dans une spirale négative.

De son côté, Saint Quentin avec ses deux victoires d’affilées contre Chalon et Lille se hisse dans le haut de tableau de Pro B, à la deuxième position. Ils ont toutes les qualités et les ambitions pour y rester le plus longtemps possible.

Robin Malcorps et Titouan Berthelot

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :