Autres World

Route du Rhum 2022 : l’édition des records ?

La Route du Rhum débutera aujourd’hui à 14H15. Le départ prévu initialement dimanche, avait été reporté compte tenu de la météo. Les 138 bateaux de la 12e édition traverseront l’Atlantique de St Malo à la Pointe-à-Pitre.

Armel Le Cléac’h a bord du Maxi Banque Populaire XI. Crédit photo : Jérémie Lecaudey / BPCE

Le report du départ de trois jours a été salué par la profession. Les conditions météo de dimanche ne permettaient pas un départ serein, une houle de 6 à 7m et des vents à 55 nœuds. Un « carnage collectif » n’était pas souhaitable. Pour le départ d’aujourd’hui, les routages annoncent les meilleurs temps jamais connus par la course. Les Ultims devraient atteindre la Pointe-à-Pitre (Guadeloupe) en moins de 6 jours. Le record actuel de cette catégorie est détenu par Francis Joyon qui lors de la dernière édition en 2018 avait effectué la transatlantique en 7 jours 14 heures et 21 minutes. Pour les Imoca, François Gabart détient le meilleur temps en 12 jours 4 heures et 38 minutes. Les Imoca sont attendus en moins de 11 jours en Guadeloupe.

La Route du Rhum

La première édition a eu lieu en 1978 à l’initiative de Michel Etevenon. Le but était de relancer la filière du rhum, d’où son nom. Le principe est simple : être le premier à rejoindre Pointe-à-Pitre en Guadeloupe depuis St Malo en Bretagne. La transatlantique se réalise en solitaire. Lors de l’édition de 1978, 38 navires prennent le départ pour plus de 23 jours de courses. Contrairement à d’autres compétitions, la course est ouverte aux monocoques ainsi qu’aux multicoques et n’impose pas de limite de taille pour les bateaux. La Route du Rhum est devenue un incontournable. Sa magie se trouve aussi dans la diversité des participants. La course mélange professionnels et amateurs répartis en différentes catégories selon leurs supports. Tous les quatre ans se sont des passionnés qui se réunissent pour se disputer la première place. Cette année est marquée par un record de participation avec 138 marins.

L’Imoca Apivia Groupe Macif de Charlie Dalin. (Crédit photo: Apivia)

6 classes de bateaux

Fidèle au concept d’ouverture de la course, tous les bateaux à partir de 39 pieds sont acceptés. Ils sont organisés en 6 classes. Les Ultims, catégorie reine de la Route du Rhum, sont des trimarans de 32m de long maximum et 23m de large maximum. Ils seront certainement les premiers à passer la ligne d’arrivée. Ces géants marins promettent un beau spectacle tant la concurrence est forte. Huit Ultims prendront le départ pour cette 12e édition. Les Imoca sont aussi une figure emblématique de la course. Ce sont des monocoques de 60 pieds. Ils ont été témoins d’une multitude d’innovations technologiques, aujourd’hui ce sont les foils qui dominent. Les règles imposent des limites de longueurs, largeurs et de nombres pour ces foils, le nombre de voiles est aussi réglementé. La réglementation des Imoca donne tout de même une grande liberté aux architectes et aux marins. La compétition fait rage dans cette catégorie, 37 marins parmi les meilleurs s’y affronteront cette année. Autrement, la catégorie Ocean Fifty regroupe les multicoques de 50 pieds. La flotte de 10 bateaux est constituée de prototypes tous équipés de foils. Quant à elle, la Class40 rassemble les monocoques de 40 pieds. C’est la porte ouverte aux amateurs grâce à une participation possible avec un budget raisonnable. Cela représente 55 marins en 2022. La dernière classe est Rhum Mono, y sont présent les monocoques de 39 pieds ou plus ne répondant pas aux critères des autres classes. Les années de construction des bateaux varient de 1967 à 2011, tous n’y sont pas pour performer. 16 marins se sont engagés cette année.

Des favoris pour l’édition 2022 ?

En Ultim, François Gabart s’annonce comme un concurrent important, il détient le record en Imoca et en Ultim était 2e à la dernière Route du Rhum. Armel Le Cléac’h originaire de St Pol-de-Léon (Finistère), est fort d’une grande expérience en Imoca. Il termine 2e à l’édition 2006 en Imoca et est contraint à l’abandon lors de la dernière édition à bord du maxi trimaran Banque Populaire IX. Son nom est aussi susceptible d’apparaître au moins sur le podium.  Il est désigné par certains comme le favori de la catégorie Ultim en 2022, c’est Charles Caudrelier. Le Finistérien est depuis plusieurs années sur une bonne dynamique avec son trimaran le Maxi Edmond de Rothschild. Concernant la catégorie Imoca, Charlie Dalin est annoncé comme un des favoris. A bord de son Imoca Apivia, groupe Macif le Havrais est invaincu cette année et compte remporter la Route du Rhum pour sa première participation. Le vainqueur du dernier Vendée Globe (2021) Yannick Bestaven avec son Imoca neuf Maître CoQ V est aussi favori.

Crédit : Joël Le Gall
Pol BLANCHARD

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :