Basket-ball World NBA

Saison NBA 2022-2023, Résumé de la semaine 3

Cette semaine, c’était Halloween, et en plus d’avoir pu voir nos joueurs préférés déguisés avant d’aller jouer, on a surtout eu du très bon basketball. C’est parti pour le troisième débrief de l’année, alors si vous n’avez pas suivi l’actualité NBA de la semaine, vous êtes au bon endroit. Sortez une feuille, un stylo, on commence le cours de rattrapage.

Dans la nuit du lundi 31 Octobre au mardi 1er Novembre : 

Halloween PG* 

Paul George (Crédit photo: Getty Images)

Paul George était plus que dominant lors du match qui opposait les Los Angeles Clippers aux Rockets de Houston. L’ailier de Los Angeles claque 35 points, 8 passes décisives, 9 rebonds, 6 interceptions et 2 contres, le tout sublimé par un game winner* à 3 secondes de la fin. Les Clips s’imposent d’une courte marge, 95 à 93. Pour les Rockets, ce shoot de PG* scelle leur 7ème défaite de la saison. Ils conservent ainsi leur dernière place de la conférence Ouest. Dur…

Dans la nuit de mardi à mercredi : 

Jeu, set et Nash

Après un début de saison compliqué pour les Nets, les dirigeants ont finalement décidé de traiter le problème à la racine : le coaching. En poste depuis 2020, l’équipe s’est séparée de Steve Nash et espère que ce changement de coach leur permettra de revenir dans le droit chemin. Les victoires devront tout de même attendre puisque quelques heures après le départ de l’entraîneur, les Nets s’inclinent 99 à 108 face au Bulls, menés par un Zach Lavine exemplaire.

Dans la nuit de mercredi à jeudi : 

Qui stoppera les Bucks ?

En s’imposant 116-91 face au Détroit Pistons, les Bucks de Milwaukee effectuent un début de saison parfait. Après 7 matchs, l’équipe du Wisconsin ne connaît toujours par la défaite. Vu le niveau de jeu proposé par Giannis Antetokounmpo, ce ratio victoire/défaite n’est pas si étonnant. Avec 33.6 points et 12.7 rebonds de moyenne, le Grec se classe premier parmi les prétendants au titre de MVP. Même si trois semaines de NBA ne suffisent pas pour prédire correctement ce classement, il est certain que Giannis et les Bucks sont déjà des éléments à surveiller de près. 

-43 points, ça pique à San Antonio

Les Spurs de San Antonio étaient sur 5 victoires et 2 défaites: un début de saison plutôt bon pour une équipe qui ne fait pas rêver sur le papier.  Mais cette nuit-là, les hommes de Gregg Popovich se heurtent aux Raptors de Toronto. L’écart ne se fait pas attendre : 49-64 à la mi temps. Avec 7 joueurs à plus de 10 points pour les Canadiens, on peut dire que la fin du match est à sens unique. Toronto s’impose largement, 143 à 100. 

Dans la nuit de jeudi à vendredi : 

Et de 4 pour Golden States, 4 défaites

Jalen Sluggs (Crédit photo: Phelan M. Ebenhack/AP)

En milieu de semaine, le Magic d’Orlando recevait les Warriors de Golden States. Déjà sur une lancée de 3 défaites d’affilée, les Warriors devaient se reprendre s’ils ne voulaient pas descendre au milieu de classement. Mais la NBA est une ligue où les rapports de force peuvent basculer le temps de 48 minutes. Malgré une équipe très jeune, la magie d’Orlando a opéré, l’équipe surpasse de justesse les champions en titre et s’impose 130 à 129. Une victoire permise grâce à un Jalen Suggs ultra clutch, qui redonne un peu d’espoir au Magic mais vient surtout semer le doute chez Steph Curry et les siens, qui encaissent donc leur 4ème défaite en autant de matchs. 

Dans la nuit de vendredi à samedi :

Durant 1 – Washington 0 

Suite à la promotion d’un film à caractère antisémique sur ses réseaux sociaux, Kyrie Irving,  meneur de Brooklyn, avait été écarté de l’équipe qui exigeait des excuses de la part du joueur. Mis à l’écart pour 5 matchs minimum, il laisse son coéquipier Kevin Durant tenir seul les rênes de l’équipe newyorkaise. Et pour l’instant, cela ne pose pas problème. « KD » frôle le triple double* avec 28 points, 9 rebonds et 11 passes, et permet à son équipe de gagner par 42 points d’écart face aux Washington Wizards (plus gros écart jamais encaissé à domicile par l’équipe de la capitale). En bonus, il se permet de casser les chevilles d’un joueur adverse avec un cross* digne d’un Allen Iverson. Score final, 128 à 86.

Portland : un braquage qui rapporte la première place

Jerami Grant pour la victoire (Crédit photo: Joe Camporeale-USA TODAY Sports)

Les Suns de Phoenix face au Portland Trail Blazers : 2 des équipes les mieux classées de la conférence Ouest. On annonce un match serré, et c’est le cas. Une rencontre avec 10 joueurs qui se rendent coup pour coup, un combat à la loyale. Mais voilà, à 3 secondes de la fin du match, le score est de 106 partout, remise en jeu pour Portland. La balle arrive dans les mains de l’intérieur de Portland, Jerami Grant, il shoote, ça rentre. Un beau game winner qui permet aux Blazers de prendre la tête de la conférence Ouest. On ne fera pas de commentaire sur le marcher de Grant avant le shoot de la victoire…

Dans la nuit de samedi à dimanche : 

Pas de formule magique pour Orlando

Après une première mi-temps largement dominée par le Magic d’Orlando, c’est au tour des Kings de montrer ce dont ils sont capables. Pendant toute la deuxième moitié du match, l’équipe de Sacramento reprend la main sur le jeu et réussit même à égaliser peu de temps avant la fin. On a donc droit à une prolongation, qui s’inscrit dans la même intensité que tout le reste du match. Après une interception puis un lay up dans les dernières secondes, Orlando égalise. Le match semble donc se diriger vers une deuxième prolongation. Mais là, sorti de nulle part, le meneur des Kings, De’Aaron Fox amène la balle dans le camp adverse en 6 secondes chrono, dégaine alors qu’il est encore sur le logo central du terrain, et plante un 3 points qui vient clôturer la rencontre pour de bon. Le match se termine sur le score de 126-123 pour les Kings, et une belle déception pour le Magic. 

Dans la nuit de dimanche à lundi : 

Les Cavaliers continuent sur leur lancée

La rencontre était pourtant bien entamée pour l’équipe des Lakers. Un premier quart temps réussi. Les angelinos dominent, de peu certes, mais c’est assez rare cette saison pour le souligner. Une égalité parfaite au deuxième quart temps leur permet de mener au score à la mi temps. + 6 points pour les Lakers, enfin un match entamé correctement. Mais comme bien souvent depuis le début de cette saison, la fin leur échappe. Cette septième défaite n’est pas seulement due au jeu pauvre des Lakers, mais aussi par la qualité que propose les Cavs, qui effectuent un début de saison remarquable. Ils conservent ainsi leur place de numéro 2 de la conférence Est avec seulement une défaite au compteur. A l’Ouest, les Lakers occupent également la deuxième place…mais en partant de la fin.

Notre joueur de la semaine : Kevin Durant

Kevin Durant (Crédit photo: AP)

Moyennes de la semaine

30,7 points – 6,5 passes décisives – 8,7 rebonds – 1,7 contres

3 victoires – 1 défaite

Classement du 7 Novembre 2022 :

Conférence Ouest / Conférence Est

via Bein Sport

Lexique :

*PG : surnom de Paul George.

*Game winner : shoot de la victoire.

*Triple double : 10 unités dans au moins 3 des stats majeurs (points, passes décisives, rebond, interceptions, contres.). Exemples : 10 points, 10 rebonds, 10 contres. 

*Cross : changement de direction pendant le dribble qui permet de mettre de la distance avec le défenseur.

Crédit photo : Getty Images North America

Arthur BETTON

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :