Sports mécas World

Soirée Historique pour Verstappen !!

Ce dimanche 30 octobre avait lieu le Grand Prix de Formule 1 au circuit Autódromo hermanos rodríguez, au Mexique. L’occasion pour Max Verstappen et son écurie Red Bull d’asseoir un peu plus sa domination. Malgré cette performance majuscule, la foule a choisi un héros plus local.

Verstappen s’amuse

Dimanche, sous la chaleur du Mexique, la course semble déjà compliquée à quelques heures du départ. Max Verstappen, déjà assuré d’être Champion du monde, n’a qu’un seul objectif : remporter sa 14ème victoire de la saison. L’occasion pour lui de battre le record de victoires en une saison de Formule 1, anciennement détenu par Michael Schumacher et son homologue Allemand Sebastian Vettel. « Super Max », l’un des rares pilotes à réussir ses qualifications, rendue piégeuses dû à la surchauffe du circuit, commence à la 1ère place.

Dès le début de la course, le coureur néerlandais assure, et prend un départ parfait en fermant tout accès aux deux Mercedes derrière lui. Les pilotes de l’écurie allemande, Lewis Hamilton et George Russell ont tout tenté. Mais, cela n’a pas empêché le double Champion du monde en titre de garder la tête durant le reste de la course. Une soirée de rêve pour Max Verstappen, qui, après avoir décroché cette 14ème victoire, vient dorer d’un nouveau record sa saison exceptionnelle. Cet accomplissement traduit bien une saison de domination totale pour le pilote de 24 ans. Après le GP du Mexique , Max Verstappen compte 416 points, dont 136 de plus que son coéquipier Sergio Perez (280). Il aura l’occasion de garnir son palamrès de deux autres victoires lors des dernières courses de la saison.

Verstappen célébrant sa victoire devant les supporters mexicains. Crédit photo : Icon Sport © PA Images

Le Rêve de Perez, une course au goût amer

Si Max Verstappen a gagné le Grand Prix, celui qui a gagné le cœur des supporters mexicains, c’est bien « Checo », Sergio Perez. Chaque année depuis 2015 et la réintroduction du circuit de Mexico, il est toujours accueilli comme il se doit. La journée d’hier n’a pas dérogée à la règle. Alors qu’il se positionne sur la grille à la 4ème place, son début de course fait taire les doutes concernant sa qualification. A peine les lumières éteintes qu’il était déjà aux trousses des 2 Mercedes. Lewis Hamilton (3ème au départ) et George Russell (2ème au départ) n’ont pas réussi à le contenir très longtemps. Russell, déjà redescendu à la 4ème place derrière son coéquipier, se voit vite dépassé par un Perez en feu. À peine 4 tours, et le héros des supporters méxicains se trouve déjà provisoirement sur le podium. Il poursuit Hamilton pendant le restant de la course, sans succès.

Il aurait pu espérer une 2ème place, si ce n’avait été pour un arrêt au stand raté (5 secondes d’arrêt) qui lui fait prendre un trop grand retard sur ses concurrents. Finalement, « Checo », tout comme son coéquipier, a réalisé une course complète. Il finit donc à la 3ème place du Podium, devant ses supporters, heureux à la vue de leur représentant finissant sur le Podium pour la 2ème année de suite.

Sergio Perez célébrant son Podium avec Max Verstappen et Lewis Hamilton. Crédit Photo : Twitter Red Bull Racing.

Un abandon total pour Ferrari, mais une journée contrastée pour Mercedes

Le titre de champion du Monde et le titre des constructeurs ont tous été raflés par Red Bull dans les 2 dernières semaines. Il ne reste à Ferrari que des miettes à aller chercher. Ils n’auront en réalité jamais réussis à peser sur leur bon début de saison. Que ce soit par rapport aux décisions stratégiques qui pourrait être qualifié d’étrange et qui sont récurrentes chez l’écurie italienne. Ou le fait que la monoplace de Charles Leclerc et Carlos Sainz, au contraire de leurs concurrents chez Red Bull, n’a jamais semblé s’améliorer depuis le début de la saison. La saison de Ferrari donne un goût amer à ses supporters. Charles Leclerc rêvait d’un premier titre de Champion du Monde cette année. Mais avec 2 courses restant sur le calendrier de la Formule 1 en 2022, son objectif numéro 1 est aujourd’hui de regagner sa 2ème place au classement des pilotes. Un contraste fort lorsque l’on se rappelle son début de saison sur les chapeaux de roues.

Le monégasque avec ses 275 points, ne compte que 5 points de retard sur Sergio Perez (280) et essaiera de sauver l’honneur sur les deux dernières courses de la saison. Ferrari, et notamment Carlos Sainz, n’ont plus grand-chose à espérer à part garder leur 2nd place au classement des constructeurs.

Mercedes a réalisé une très belle course. Lewis Hamilton et George Russel n’auront jamais arrêté de mettre la pression aux deux pilotes Red Bull. Hamilton finissant même à la 2nd place du podium, et Russell juste en dehors du podium à la 4ème place. Ce sera juste assez pour mettre la pression à Ferrari au classement des constructeurs avec 2 courses restantes dans la saison. Mercedes espères rebondir sur leur bonne fin de saison pour tenter de gagner le titre en 2023. Lewis Hamilton ayant affirmé sa volonté d’aller chercher un 8ème titre de champion du monde, et George Russell pouvant prétendre au titre après une brillante 1 ère saison à l’écurie allemande. De quoi laisser rêver les supporters de Mercedes pour la saison 2023.

Lewis Hamilton (Mercedes) et Charles Leclerc (Ferrai) après le GP de Singapour le 2 octobre. Crédit image : © Getty Images
Crédit Photo : Getty Images/Red Bull Content Pool
Mathé Cleach

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :