Handball Sport en Nord

Saint-Amand se fait peur dans la course à la montée en LBE

Ce dimanche dans sa salle Maurice-Hugot de Saint-Amand-les-Eaux, le SAHPH a concédé un match nul malvenu face à Bouillargues Nîmes (30-30) à quatre journées de la fin. Les Amandinoises sont certes toujours leader de Deuxième division, mais l’étau se resserre avec la Stella Saint-Maur, l’autre prétendant.

« On était venu sans gros espoir. C’était juste de se faire plaisir ». Et le plaisir a duré, jusqu’à la dernière seconde. Delphine Cendre appréciait comme il se doit cette performance de ses joueuses, sur le parquet du leader. L’entraîneuse de Bouillargues Nîmes, 4e au coup d’envoi, savait que la tâche allait être complexe. Saint-Amand n’avait perdu qu’une seule fois à domicile cette saison, face au Havre mi-janvier (29-35). En plus, les Gardoises arrivaient dans le Nord considérablement diminuées par les absences en tous genres : blessures, joueuses retenues par le travail. Neuf absences au total qui laissaient craindre un match à sens unique. Pourtant, le contexte aurait pu alerter les Amandinoises : gifle reçue à la Stella Saint-Maur le week-end précédent (30-20), et le souvenir de la victoire d’un petit point seulement lors du match aller dans le Gard.

D’ordinaire très solide en défense, Saint-Amand a encaissé 30 buts ce dimanche. Un point qu’il faudra rapidement corriger pour les trois dernières rencontres. Crédit photo : François Boyer.

Mais d’emblée, c’est Bouillargues qui a joué à sa main, alternant séquences défensives salvatrices et mouvements offensifs rondement menés. Sous la houlette d’une Mouna Chebbah encore une fois impériale dans l’animation et la maîtrise du rythme, les visiteuses sont restées dans le match tout au long de la partie. Elle ont même mené, parfois largement (jusqu’à +5), et ont fait sérieusement vaciller Saint-Amand.

Le caractère des Gardoises a payé

Dans son duel à distance pour la montée avec la Stella Saint-Maur, le Saint-Amand Handball pensait avoir une balle de break ce dimanche en profitant de la défaite de la Stella la veille au Havre. Trop sereines, peut-être, les filles de Félix Garcia ne semblaient pas du tout dans le match dans le premier acte. A la pause, Bouillargues Nîmes rentrait logiquement avec l’avantage (17-20). Malgré un net sursaut au cœur du second acte, où l’impact physique en défense couplé à de nombreux arrêts de Manuella Dos Reis a fait un bien fou aux Amandinoises, les visiteuses maintenaient le cap, avec seulement 8 joueuses. « Avec un effectif réduit des fois, on se réunit, il y a plus de solidarité », note Delphine Cendre. « A la mi-temps, il y a certaines choses qu’on a changé. Une équipe qui vient à 8, vient avec plus d’intensité et d’envie de gagner que nous. C’est la troisième fois que ça arrive à la maison : je ne suis pas content, je suis déçu. Prendre 20 buts en une mi-temps à la maison, c’est ma faute », peste son homologue de Saint-Amand.

Encore un joker grillé

« On savait que tenir l’intensité sur la durée ça aurait été compliqué embraye Cendre. Peut-être que Saint-Amand s’est relâché par rapport à la défaite de la Stella ». « Leur défaite d’hier ne nous a pas donné la montée : il n’y a pas de lien entre leur défaite et notre résultat aujourd’hui », estime Manuella Dos Reis. Dans le money time, après plusieurs balles d’égalisation manquées, Saint Amand parvient à revenir à hauteur. Trop justes, les Louves concèdent le match nul (30-30). Elles auraient même pu s’incliner si Chebbah n’avait pas fracassé la barre sur la dernière action. Un résultat nul loin d’être immérité pour des visiteuses très entreprenantes à l’image de la toute jeune Zeina Raymond, 3 buts pour sa première apparition avec l’équipe première. Surtout, Bouillargues Nîmes a pu profiter à plein du récital de Mouna Chebbah. L’internationale tunisienne au palmarès stratosphérique a guidé son équipe par des initiatives lumineuses mais aussi des passes littéralement décisives. « Une fille comme ça elle sait très bien quand il faut garder la balle ou accélérer. Elle a été énorme dans cette gestion de nos attaques qui ont duré plus longtemps que d’habitude », concède sa coach.

Les Amandinoises ont livré une bien meilleure copie en seconde période, sous l’impulsion de leur gardienne Manuella Dos Reis, leur évitant une défaite qui aurait été salvatrice. Crédit photo : Aglaé Courtial.

Pour Saint-Amand, c’est un second coup d’arrêt après le revers du week-end précédent à Saint-Maur-des-Fossés. Au sortir de ce match, le point de crispation se situe dans le secteur défensif pour Saint Amand. «Si l’équipe travaille bien en attaque, elle revient et est mieux en défense estime Félix Garcia. On a eu un problème en attaque, avec la défense 1-5 proposée par Bouillargues. »

Un prochain match en terres hostiles

L’occasion était belle pour les Louves de prendre 4 points d’avance sur la Stella Saint-Maur. Malgré ces deux contre performances des deux concurrents, c’est Saint-Amand qui ressort bénéfique de cette J23 : avec ces 2 points du match nul, il en prend un de plus d’avance sur son poursuivant. Des comptes d’apothicaires, une prévision du calendrier des uns et des autres : ça sent bon la fin de saison et les savants calculs qui vont avec. Avec ce match nul, les Louves restent en tête et les mieux placées pour monter. « Si on est pragmatiques, avec trois victoires sur les trois derniers matchs, on monte. Même si on fait deux victoires et un match nul, on monte. Si on parle de points, on est dans les objectifs, c’est super. Mais si on joue comme ça, on perd les trois derniers matchs. Ce qu’on produit, ce n’est pas assez », alerte le coach de Saint-Amand.

De quoi motiver les troupes avant un déplacement explosif en perspective, du côté du Havre ce samedi. Les Havraises, cinquièmes, ont endossé un vrai rôle de troubles fêtes dans ce championnat (victoire à l’aller à Saint-Amand, victoire contre la Stella samedi). Elles comptent bien continuer à mettre leur grain de sel dans la course à l’accession en LBE, pour elles aussi « juste se faire plaisir » !

Thomas Palmier
Crédit photo : Aglaé Courtial

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :