Sport en Nord Volleyball

Une semaine en Nord pour le Narbonne Volley

Trois jours après le premier titre européen de son histoire, le Narbonne Volley a éliminé de la Coupe de France les Nordistes de Tourcoing, ce vendredi. Direction les 1/4 de finale pour les « Centurions » !

Dans la très grande majorité des autres sports, ce serait plus qu’utopique : inconcevable. Mais le volley est un sport à part : moins de 72h après avoir remporté à domicile la Challenge Cup (C3), les Narbonnais étaient de retour aux affaires hexagonales avec la Coupe de France. A peine, le temps de célébrer ce titre européen que les Audois devaient déjà prendre la route vers le Nord et la salle Léo Lagrange de Tourcoing. «La fête, il y en a eu une mais on a vite été rattrapés par la réalité. Il y a d’autres matchs. On est arrivés tôt jeudi matin, avec un entraînement le soir pour transpirer comme il faut » disait le central Quentin Jouffroy.

Le TLM avait bien l’intention de leur gâcher la fête, à l’occasion de l’entrée en lice des deux équipes dans la compétition. Une épreuve qui tient à cœur aux Tourquennois puisqu’ils l’ont remportée en 2018. Mais ce vendredi soir, l’opposition était bien trop élevée. D’emblée, les Narbonnais ont montré qu’ils n’avaient pas laissé la tête à leur mardi soir épique. Dès l’entame ils ont imposé leur loi près du filet, dans l’intensité. Pris à la gorge, le TLM n’a pas su réagir. 2 monster blocks pour faire basculer à 17-20, et les visiteurs remportaient fort logiquement la première manche (20-25).

Sous l’impulsion de son pointu brésilien Rafael Araujo, Narbonne mène la danse dans les deux derniers sets. Après le gain d’un deuxième set, certes un poil plus accroché mais tout autant maîtrisé (22-25), les « Centurions » ont eu plus d’opposition dans la troisième manche. « On a moins bien servi dans le troisième et vu que eux sont solides au service on a perdu cet équilibre » notait Jouffroy. « On avait déjà perdu deux fois contre Tourcoing, c’était un peu notre bête noire, ça nous fait du bien de gagner. Des matchs comme ça permettent aux joueurs comme moi, qui sont sur le banc, de les remettre en marche et de rester attentifs ».

Le pointu brésilien Rafael Araujo a été particulièrement efficace ce vendredi sur le parquet de Tourcoing. Crédit photo : Archive B.Fernandez.

Cet ultime set, remporté 23-25, a donc été bien plus disputé. Le public de la salle Léo-Lagrange s’est aussi embrasé, quand il jugeait plusieurs décisions arbitrales litigieuses ou attitudes des Narbonnais inappropriées. Mais ce sont bien ces derniers qui remportaient les points décisifs, à coup de duel gagnés au filet ou de blocks monumentaux.

Côté Tourcoing, cette élimination dès les 8e de finale est évidemment un coup dur. Le coach nordiste, loin de se cacher derrière les problèmes d’effectif (Lemay malade, Winkelmuller ne s’est pas entraîné de la semaine et était sous antibiotiques), pestait contre son équipe, incapable de produire un jeu suffisant. Pour le TLM, il va rapidement falloir retourner au travail pour préparer son premier tour de play-off contre le leader Tours, avec la réception lors du match 1 le 8 avril.

Pour Narbonne, le 1/4 de finale de cette Coupe de France arrive dès lundi soir, avec la réception de Sète !

Crédit photo : Doriane Bécue
Thomas Palmier

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :