Sport en Nord Tennis

Lille: la direction des demies

Ce vendredi 25 mars, se déroulaient les quarts de finale du Play In Challenger à Lille. Les Olympistes reviennent sur trois de ces matchs: Lestienne / Fils, Halys / Bergs ainsi que Berankis / Garrineau.

Au paradis, Fils cale

Le benjamin Arthur Fils débute mal le choc face à son compatriote. Après n’avoir rien pu faire sur le premier jeu de service de Constant Lestienne (tête de série 8), il entame le sien par une double faute. Son adversaire parvient à le mettre en difficulté au retour et break d’entrée. 3/0. Issu des qualifications, Fils est fébrile d’entrée de jeu. Il se retrouve même totalement dominé et mené 4 jeux à 1.

Lestienne se révèle être un fin tacticien dans le jeu. Il pousse Fils à prendre des risques et donc à accumuler les fautes. Un magnifique tweener permet à Arthur Fils de sauver une balle de break et de reprendre confiance en lui. Constant Lestienne enchaîne avec un mauvais jeu de service. Il réalise une double faute qui offre deux balles de break à son adversaire. Fils retrouve son rythme et débreak. Malheureusement, la bonne prestation ne dure pas pour le benjamin qui se fait breaker juste après et perd logiquement le set…

C’est terminé pour Fils malgré un très bon parcours. Crédit Photos: Laurent Sanson/Play In Challenger Lille

Alors que Lestienne se plaint d’une douleur qui le « tire pendant 20 secondes et se calme », selon ce qu’il dit à haute voix sur le court, il parvient à breaker d’entrée dans le deuxième, même double breaker: 4/0. Fils s’énerve un peu après lui-même et lutte pour rester concentré, même si l’issue du match se rapproche. Lestienne le dira plus tard, il a été « très agressif et a super bien joué aujourd’hui« . A 5/1, alors que c’est à son adversaire de servir, Constant Lestienne demande si les balles seront neuves pour son prochain jeu de service. Son service étant très efficace, il fait comprendre qu’il servira avec des balles neuves (donc encore plus rapides) et que le match semble plié. 5/2, service Lestienne. Malgré une double faute sur le premier point, le plus expérimenté des deux joueurs l’emporte et devient le premier qualifié pour les demi-finales.

Bergs repart en THalys

Le joueur Belge a été défait par Quentin Halys ce jeudi en milieu d’après-midi. Zizou Bergs, tenant du titre, démarre pourtant très agressivement son quart de finale. Que ce soit lors de son jeu de service mais également en retour. Il force Halys à beaucoup se déplacer et l’use dès les premiers instants du match, lui faisant visiter le court. Toutefois, rien n’y fait, Quentin Halys ne cède pas et répond avec efficacité et fermeté. Les deux joueurs se neutralisent, sans parvenir à breaker: 6/6. Quentin Halys remporte le jeu décisif (7/3) après avoir mené 3/0.

Alors que le deuxième set, n’est qu’une répétition du précédent, Le Français parvient à se procurer 3 balles de break à 2 partout. Bergs recolle et finit par breaker et mener 5/3 ensuite. Dans cette fin de set, Quentin Halys sort de son match en échangeant à plusieurs reprises avec son coach. Il dit avoir l’impression que quelque chose ne va pas dans son jeu et a changé par rapport au premier set. Zizou Bergs remporte la deuxième manche 6 jeux à 3.

Halys est grandement en difficulté dans la fin du deuxième et au début du troisième set. Crédit Photos: Laurent Sanson/Play In Challenger Lille

Par la suite, il break dès l’entrée du troisième. Le Belge en profite pour pousser un cri de joie affirmant sa domination mentale et tennistique sur son adversaire. Mais rien n’est jamais fini au tennis. Halys débreak. Il se dit « quitte à perdre autant lâcher tes coups » et a eu « le mérite de changer quelques chose tactiquement« . A 3/3, ce dernier est ensuite à deux points de breaker et prendre une option sur le ticket pour le carré final. Après le match, Halys le dira « on a bien joué mais en décalé à chaque fois« . Pour le coup, Bergs va en connaître un après s’être énervé. Il parvient à inverser la tendance en gagnant quatre points de suite. Mais le prochain jeu sera le bon, Halys break et mène 5 contre 3. Le Belge frôle le jet de raquette mais se contente de la taper à quelques reprises contre la bâche. Cependant, il est difficile de se contenir lorsque l’on fait une faute bête offrant deux balles de match à son adversaire. Alors la raquette y passe, un point avant que les adversaires aillent se serrer la main au filet. Halys jubile.

Galarneau chute face à un a-Berankis

Malgré un excellent comportement sur le terrain et en dehors, le jeune Canadien Alexis Galarneau a déposé les armes face à Ricardas Berankis en début de soirée. La tête de série n°1 du tournoi n’a fait qu’une bouchée de Galarneau, également issu des qualifications. Le parcours du Canadien est spectaculaire et son mental ne présente aucune faille.

Berankis ne fait aucun cadeau à son adversaire. Crédit Photos: Laurent Sanson/Play In Challenger Lille

Dominé tennistiquement, Alexis Galarneau ne pouvait rien faire. Berankis l’a totalement neutralisé, le fixant au fond du court. Contraint de faire l’essuie-glace, Galarneau s’épuise rapidement. Il ressent également une douleur, due à l' »accumulation de matches« , qui oblige une intervention du kiné à 4/3 dans le second set. L’expérimenté Lituanien se qualifie donc aisément pour le carré final, 6/4-6/3. Gloire à Galarneau qui ressort avec le sourire, son fair-play l’honore et il promet de revenir l’année prochaine, applaudi par les ramasseurs de balle rassemblés autour de lui.

Crédit Photos: Laurent Sanson/Play In Challenger Lille
Intertitres: Ludovic Thorel
Nils Gobardhan

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :