Sport en Nord Volleyball

Nantes met fin à la série du TLM

Après six victoires consécutives, Tourcoing affrontait Nantes pour le compte de l’avant-dernière journée de Ligue AM. Une opposition disputée qui a tourné à l’avantage des visiteurs après le gain du troisième set (19-25/25-16/24-26/17-25).

En Ligue AM, les équipes jouent jusqu’au bout. Et ce, même si elles savent que la qualification aux playoffs est (presque) mission impossible dans la mesure où il est primordial d’aller chercher la meilleure place place à l’issue de la phase régulière en vue des playdown. C’est d’ailleurs ce genre d’adversaires qui sont souvent les plus dangereux et Nantes l’a encore prouvé hier soir. Les Nordistes sont redescendus de leur nuage face à des Mariligériens qui ont su tiré leur épingle du jeu, malgré l’absence de leur passeur habituel Yannick Bazin, blessé.

La bascule

Le tournant du match, c’était la fin du troisième set. C’est à partir de ce moment là que les Télémistes ont été surclassés, à la fois mentalement et physiquement. Pourtant, les hommes de Mauricio Motta-Paes ont relevé la tête et mis la machine en route après la perte du premier set (19-25). Tourcoing a retrouvé de l’efficacité, aussi bien offensivement que défensivement. Le bloc nordiste est omniprésent et les visiteurs sont muselés. Loser, Bultor ou encore Coulet : tout le monde amène sa pierre à l’édifice. De l’autre côté du filet, les Nantais semblent avoir perdu le contrôle du match et éprouvent des difficultés en réception sur les services de l’artillerie tourquennoise.

La joie des Nantais, après un long rallye. Crédit photo: Hugo Saez

Oui mais voilà, les visiteurs ont de la ressource. Et surtout, ils ont réussi à trouver la recette pour contrer le service du TLM. Et avec une réception qui tient la route, c’est quand même plus facile. Même au bloc, Nantes écoeure les Télémistes malgré la montée en puissance de Winkelmuller, souvent facteur X en début de saison. C’est au tour des locaux d’être muselés, dont les attaques sont mises en péril par la solidité et la solidarité nantaise proposée sur le parquet. Un total de 16 blocs a fait la différence et une paire brésilienne Saravia-Moraes infranchissable: les Nordistes n’ont pas réussi à se remobiliser dans l’ultime set.

Eliot Coulet a déjà tout d’un grand

Du haut de ses 19 ans, Eliot Coulet a de l’avenir. En remplacement de l’Argentin Sanchez à la passe et après un gros match contre Cambrai le week-end dernier, le jeune français nous a encore livré une belle prestation. « Je rentre souvent en double changement dans l’année, j’ai eu la chance de jouer quelques matchs la saison dernière et j’essaye d’apporter le maximum à l’équipe« , déclarait-il à l’issue de la rencontre. Un monster bloc suivi de trois aces d’affilée en début de deuxième set témoignent de son apport au collectif, aussi bien en attaque qu’au contre.

Eliot Coulet a fait mal avec son service. Crédit photo: Hugo Saez

Pour le passeur tourquennois, la défaite n’est pas anecdotique pour autant en vue des playoffs. « Ça fait mal à la tête. Maintenant on va se concentrer sur Nice avant de penser aux playoffs pour avoir la meilleure place possible« . L’idée est la même pour Hubert Henno, coach du NRMV: « je n’ai pas de visibilité sur la fin de la saison. On va prendre les matchs les uns après les autres« .

Prochain rendez-vous à Nice samedi prochain pour les Télémistes, qui tenteront de sécuriser leur sixième place au classement. À noter que les protégés de Motta-Paes enchaîneront avec la Coupe de France et la réception de Narbonne dès le 25 mars. La fin de la saison s’annonce palpitante du côté de Léo Lagrange…

Crédit photo: Hugo Saez
Hugo Saez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :