Athlétisme

La perche se met au Made in France

Le samedi 19 février a eu lieu, à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand, le All Star Perche organisé par Renaud Lavillenie. Cette 7e édition, remportée par le Néerlandais Menno Vloon et la Russe Anzhelika Sidorova, a permis aux perchistes français d’être sur le devant de la scène.

Champion olympique en 2012, trois fois champion du monde en salle, trois fois champion d’Europe en plein air et quatre fois en salle, 7 fois vainqueur de la Ligue de diamant, 18 fois champion de France. Ce palmarès incroyable, c’est celui de Renaud Lavillenie. Le perchiste français a su s’imposer dans le monde de la perche au point d’en devenir une légende. Fort de sa notoriété, il a mis en lumière la perche française notamment en organisant la première édition du All Star Perche, chez lui, à Clermont-Ferrand. 

En 7 ans, le meeting est devenu une référence dans le circuit international et l’édition 2022 a été à la hauteur de cette réputation. Jean-François Raffalli, maître de cérémonies et speaker historique de la perche en France, revient sur cette folle soirée : « De très, très belles performances ! Que rêver de mieux, pour redonner les lettres de noblesse du combat propre à l’athlétisme, que de voir cette édition du All Star Perche ici à Clermont ». Pour l’occasion, la chaîne L’Équipe a retransmis l’événement en direct, preuve que le travail de Renaud Lavillenie permet de mettre en avant la perche en France. 

“Créer les conditions pour un grand show”

En créant ce meeting, « Renaud a mis Clermont sur une carte en France. Évidemment que depuis qu’il a fait des records et des titres, maintenant on sait que la perche ça se passe à Clermont, que c’est une terre de perche. » explique France Pierron, journaliste à L’Équipe, qui présentait pour la première fois un meeting 100% perche. 

Pour Jean-François Raffalli, il est clair que l’un des objectifs de Renaud Lavillenie “c’est de créer en France toutes les conditions pour avoir un grand show et être les meilleurs au monde, et de donner envie à nos jeunes français, les frères Collet, Ethan Cormont, champion d’Europe espoir. Ce sont des gars qui rêvaient à une époque, lors des premiers Perche Élite Tour, d’être dans le concours élite B, ensuite de briller dans le concours élite A et, aujourd’hui, ils sont à un super concours du All Star Perche. C’est l’objet du départ, faire en sorte de créer un show pour les meilleurs, pour le public mais également pour y voir un petit peu de cocorico et voir nos meilleurs français ».

Mathieu Collet passe 5m71. Crédit photo: Thomas Maheux

Et il est vrai qu’au fil des éditions, de plus en plus de perchistes français ont intégré les startlists du All Star Perche. Ce soir-là, ils étaient dix perchistes français, sept hommes et trois femmes, engagés sur les 18 athlètes présents, soit le plus grand nombre depuis la création du meeting. Et une chose est sûre, c’est qu’ils en ont profité pour faire de belles performances.

La relève confirme les espoirs

Dans le concours féminin, Élina Giallurachis, jeune perchiste de 20 ans, a établi son nouveau record personnel à 4,45 m et Ninon Chapelle, détentrice du record de France à 4,75 m, enregistre sa meilleure performance de la saison avec un saut à 4,45 m. 

Chez les hommes, Mathieu Collet participait pour la deuxième fois au All Star Perche et ce fut une très belle soirée pour lui puisqu’il a enregistré son season best à 5,71 m. Avec ce saut, qu’il attendait depuis le début de la saison, il termine sur la troisième marche du podium, exæquo avec Ethan Cormont et l’Australien Kurtis Marschall. Lui qui s’entraîne souvent à Clermont-Ferrand, reconnaît les bénéfices de pouvoir participer à des compétitions aussi importantes que le All Star Perche. « Concourir avec les meilleurs c’est toujours grisant et ça nous pousse à donner le meilleur de nous-même », explique-t-il. Son frère cadet, Thibaut Collet, était également présent au meeting. « Avec mon frère on est très fusionnel et pouvoir partager des événements comme ça avec lui c’est toujours un immense plaisir », confie Mathieu. Mais pour sa première participation, Thibaut repart frustré après ses trois essais manqués à 5,71.

Les championnats de France en vue

À seulement 21 ans, Ethan Cormont a déjà un joli palmarès : champion de France 2021, champion d’Europe espoirs en titre, record personnel de 5,80 m, qu’il établit lors de l’édition précédente du All Star Perche. Mais après ses essais manqués à 5,81 m, ce qui aurait été synonyme de qualification pour les championnats du monde, il ne cache pas sa déception. “Ce n’est pas la perf que j’aurais espérée mais il y a de très bonnes choses et ça laisse présager de bonnes opportunités pour la suite”. Malgré tout, le jeune français garde toujours ses objectifs en tête pour la suite de la saison. « On va essayer d’aller gratter les minimas pour les championnats du monde et essayer une médaille au championnat de France. Et sans prétention je pense qu’il y a moyen d’aller gratter le record de France U23 », ambitionne-t-il.

La championne de France en titre, Margot Chevrier, était également présente à la Maison des Sports de Clermont-Ferrand. Elle a profité de ce meeting pour sauter avec des nouvelles perches et, même si elle termine le concours à 4,45 m, elle tire un bilan positif de cette soirée : « un public de fou déjà et de très bons sauts techniques (…) Passer des grosses barres sur des sauts très techniques, c’est toujours très bon en veille de championnat”. De plus, elle considère que la retransmission de la compétition en direct sur la chaîne L’Équipe permet de mettre en avant la discipline et notamment la perche féminine. “Renaud nous a bien aidé avec ses records du monde et son palmarès à rallonge, ça a mis un gros coup de projecteur sur la perche”, confie-t-elle. 

Prochaine grosse échéance pour les perchistes français, les championnats de France ce week-end à Miramas. L’occasion pour Margot Chevrier et Ethan Cormont de défendre leur titre. Tous sont prêts pour cet évènement et la compétition s’annonce intense. Une fois de plus.

Crédit photo: La Montagne
Charlotte Dessolin (avec Thomas Palmier)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :