Football Sport en Nord

L’optimisme avant tout pour l’IC Croix

Après la trêve hivernale, le club croisien entend refaire son retard sur ses concurrents et sortir des derniers rangs au classement de National 3. Premier représentant de cette confiance en l’avenir, le président de l’Iris Club de Croix nous a fait part de son état d’esprit.

Un épais brouillard a empêché Croix d’enregistrer une victoire cruciale face à Saint-Omer. Crédit photo : Arthur Louis

« Maudit brouillard ! » gronde Patrice Weynants alors que Croix tenait sa première victoire en 2022. Celui qui a pris la tête du club une douzaine d’années en arrière s’affaire au téléphone entre deux discussions avec les arbitres et le délégué de la rencontre qui opposait son équipe à Saint-Omer. Une brume trop épaisse empêche d’aller au terme des 90 minutes alors que les locaux croisiens menaient deux buts à zéro après une bonne heure de jeu. Le président explique son regret de voir échapper une belle occasion de victoire : « Cela fait déjà quelques matchs où l’on manque de réussite et là, on avait fait le plus dur ». Il est vrai que l’opportunité était plus qu’alléchante alors que la situation au classement reste compliquée pour le club pensionnaire de National 3 dont le début de saison a été très délicat.

Un départ laborieux cette saison

Lancé dans l’exercice 2021/2022 sous les ordres de Reynald Dabrowski, l’ICC a rompu sa collaboration avec ce premier entraineur dès la fin septembre alors que l’équipe était lanterne rouge. « Il a essayé de travailler dans la continuité de la saison précédente où nous venions de descendre injustement de National 2 au niveau inférieur et pour tout un tas de raisons cela ne s’est pas bien passé » explique Patrice Weynants. Alors, le choix a été fait de confier les rênes à Jérémy Dos Santos, devenu manager général chargé spécifiquement de la partie technique. Un pur Croisien dont le travail au LOSC, notamment autour de la formation, est apparu comme un atout aux yeux du président.

L’attaquant Axel Bossekota, ici balle au pied, fait partie des joueurs venus de Belgique pour renforcer l’effectif croisien. Crédit photo : Arthur Louis

Après ce changement d’entraineur, l’équipe a pu célébrer ses premières victoires en championnat avant de retomber dans ses travers et de s’incliner à deux reprises en fin d’année 2021. Et si le club vert et blanc n’occupe plus la dernière place de National 3, la situation comptable reste peu reluisante au classement. Face à ce constat, l’homme fort de l’ICC compte sur les deux dernières semaines du mercato d’hiver pour se renforcer : « C’est en bonne voie. On a trouvé un joueur par secteur, c’est ce qu’on avait annoncé rechercher, maintenant, il faut aller au bout et obtenir que ces joueurs soient libérés par leurs clubs et leurs fédérations ». Croix compte en effet s’appuyer sur des joueurs venus notamment de Belgique et d’Allemagne pour sa deuxième partie de championnat.

Des ambitions pour la fin de saison

« La situation semblait s’arranger ce soir alors qu’on menait 2-0, il faudra certainement rejouer ce match, c’est comme ça… » explique Patrice Weynants qui accepte cet imprévu dont l’impact ne semble pas entamer son moral positif. Ses ambitions font d’ailleurs la démonstration d’un optimisme affiché. « Après le retour de Jérémy Dos Santos, l’arrivée des beaux jours, et avec quelques renforts, j’espère un bon maintien voire un bon milieu de tableau entre la 6ème et la 8ème place sur 14 en fin de saison » confie le président. La situation a beau ne pas être des plus agréables, le patron de l’ICC depuis 2010 s’appuie sur son expérience pour faire face : « C’est évidemment compliqué, mais, à mon âge, on relativise tout. Pour être tout à fait honnête, je n’ai jamais évoqué une descente en R1 avec mon entraineur. » Symbole de cette confiance, la tribune du stade Henri Seigneur abritait, pour le match face à Saint-Omer, un bon nombre de spectateurs venus assister à la rencontre dans un froid et un brouillard qui en aurait repoussé plus d’un. Pas de quoi arrêter les joueurs et supporters croisiens qui semblent, à l’instar de leur président, définitivement attachés à maintenir leur club en National 3.

Crédit photo: Arthur Louis
Arthur Louis

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :