Rugby Sport en Nord

L’OMRLM finit l’année à l’arrachée

L’Olympique Marcquois Rugby recevait ce samedi Drancy pour la première journée de la phase retour du championnat de Fédérale 1. Les Marcquois ont ainsi terminé sur une bonne note leur année 2021 avec une victoire 20-17.

La soirée marcquoise aura été un rude combat; les hommes de Philippe Caloni ont dû cravacher pour aller chercher ce succès face aux franciliens. Dans un match laborieux, les nombreuses erreurs techniques ont fait naître une certaine frustration. Cette victoire valide malgré tout une première moitié de saison réussie, rentrant dans les objectifs fixés en début d’exercice. À savoir, terminer dans les quatre premiers pour pouvoir évoluer dans la nouvelle Nationale 2 la saison prochaine.

Un rugby balbutié

Les amateurs de grandes envolées n’auront pas été servis, tant cette rencontre fut hachée et le jeu de trois-quarts restreint par une défense drancéenne agressive. Ce qui amènera les Marcquois à un jeu balbutié, rythmé par les erreurs techniques et les difficultés en phase de conquête. « On a manqué de maîtrise, on était pas souverains en conquête donc on donne des points cadeaux » souligne ainsi le manager nordiste Philippe Caloni. Puisqu’en effet, les locaux très pénalisés donneront à plusieurs reprises l’occasion de scorer à leurs adversaires. Les échecs répétés du buteur drancéen face aux perches laissant malgré tout les nordistes dans le match. Ils réussiront même à marquer, par le seul bon mouvement collectif de la première période concrétisé par Ouassiero. Le score à la mi-temps est de 7 à 6 pour les Marcquois.

Les Franciliens, pourtant dans le bas de classement, étaient tout de même attendus en terres nordistes. « On s’attendait à ce combat, c’est une équipe rugueuse qui joue avec ses forces, à savoir le combat. » explique le talonneur Benoit Rieu. La seconde période offrira un peu plus de jeu. Mais l’indiscipline marcquoise va continuer de les desservir. Avec deux cartons encaissés en moins de dix minutes qui feront évoluer les locaux à treize. Ce qui ne manquera pas de faire réagir le public du Stadium et le staff nordiste, Philippe Caloni en tête: « Nino (ndlr: Maso) prend un carton blanc dès son entrée, à la première mêlée. On ne comprend pas. »

Des Marcquois réalistes

Les locaux, qui n’étaient pas dans un bon soir, harcelés par le combat imposé par les Franciliens, se sont donc recentrés sur les bases du rugby, non sans difficultés, pour garder l’avantage et ainsi remporter ce match. Malgré certaines approximations, à l’image d’un coup de pied directement dans l’en-but alors que le surnombre était criant du côté des trois-quarts. Solidaires, ils réussiront tout de même à marquer par un essai de pénalité après une percée de Ouassiero, plaqué illégalement sans ballon dans l’en-but. Les deux pénalités marquées par Barbier en début de seconde période permettront de compenser l’essai collectif inscrit par les drancéens en fin de match. Et ainsi garder un maigre avantage, qui suffira pour s’imposer. L’OMRLM s’impose de trois points, 20 à 17 et reste dans la course aux quatre places de tête.

La trêve arrive à point nommé

Autant dire que la composition au coup d’envoi relevait de l’inédit. Le staff marcquois étant obligé de composer avec les différentes absences que ce soit sur blessure ou suspension. Le capitaine Nino Maso étant le symbole de ces difficultés, avec une mutation comme joker au poste de pilier droit pour celui qui joue habituellement en deuxième ligne. Cela a également permis de voir de nouveaux visages, avec notamment la première titularisation au centre du terrain de Vincent Chrisostome et la première feuille de match pour l’habituel espoir Wilfried Wasilkowski. « Les vacances vont faire du bien. Cela commençait à être long, on est sur les terrains depuis début juillet » explique Benoit Rieu. La trêve arrive ainsi au bon moment pour les Nordistes qui vont pouvoir compter sur plusieurs retours pour le premier match de l’année 2022 face à Niort, concurrent direct.

Crédit photo: Eric Morelle
Enzo Etton

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :