Tennis

Alexander Zverev triomphe et remporte son deuxième Masters

Dans une finale à sens unique, Alexander Zverev domine le Russe Daniil Medvedev (6-4 / 6-4). L’Allemand, tombeur de Novak Djokovic un jour plus tôt, s’adjuge un deuxième sacre au Masters après celui de 2018.

Avec ce nouveau succès, une chose est maintenant certaine : Zverev se construit un palmarès qui ne ressemble à aucun autre. Ne lui manque qu’une consécration en Grand Chelem pour accompagner ses 5 titres en Masters 1000, sa médaille d’or aux Jeux Olympiques et ses 2 titres aux ATP Finals. Ce dimanche 21 novembre à Turin, le natif d’Hambourg entre un peu plus dans l’Histoire de son sport. Il inscrit son nom aux côtés de l’Australien Lleyton Hewitt et du Suédois Björn Borg, anciens n°1 mondiaux, tous deux vainqueurs de deux Masters. Retour sur les matchs de poule, la demi-finale et la finale d’Alexandre Zverev qui forcent reconnaissance et admiration.

Des matchs de poule hétéroclites

Une victoire sans saveur, une défaite frustrante et un succès sans forcer, Alexander Zverev est passé par de nombreuses émotions avant de rejoindre les demi-finales du Masters. Lors de la journée d’ouverture, il s’offre une première victoire face à l’Italien Matteo Berrettini en profitant de son abandon (7-6 / 1-0 ab.). Un match marqué par les pleurs de ce dernier, dûs à une blessure à l’abdomen. Ce premier rendez-vous ne permet pas réellement de cerner la forme de l’Allemand, mais il joue juste et intelligemment. 70% de premier service, 21 coups gagnants et 2/3 des points gagnés derrière sa deuxième balle.

Celui que l’on appelle aussi Sascha Zverev ne se dirige pas en tant que favori pour affronter le Russe Daniil Medvedev pour son deuxième match de poule. Au bout du suspense et après 2h39 d’efforts, il s’incline d’un rien face au numéro 2 mondial (3-6 / 7-6 / 6-7). Un match où l’Allemand est loin d’avoir démérité. Plus à l’aise au service, plus solide derrière sa deuxième balle, plus de coups gagnants et moins de fautes directes que son adversaire. Il ne lui a pas manqué grand chose pour remporter un deuxième succès en deux matchs. Mais solide sur son service sur les quatre balles de break qu’il a eu à sauver et décisif sur le dernier tie-break, Daniil Medvedev a réussi à contredire les chiffres pour aller chercher son billet pour le dernier carré. Rempli de frustrations, Zverev quitte le court avec une cinquième défaite de rang face au natif de Moscou.

Pour son ultime match de qualification pour les demi-finales du Masters, la tête de série numéro 3 se doit de s’imposer face au Polonais Hubert Hurkacz. Message amplement compris par le récent vainqueur de l’ATP 500 de Vienne qui corrige le grand Hurkacz, vraisemblablement diminué (6-2 / 6-4). Ultra solide au service et derrière sa ligne de fond, l’Allemand a rapidement étouffé le Polonais par sa puissance et sa longueur de balle. Le résultat est sans appel, Alexander Zverev remporte 16 des 18 premiers points et le premier set en 27 minutes de jeu. Malgré un « Hubi » bien plus convaincant et concentré par la suite avec 10 aces et 75% de points gagnés derrière son premier service, Sascha, patient, a simplement attendu le bon moment pour breaker et remporter le second set. Sans forcer son niveau de jeu, il ne concède aucune balle de break et valide ainsi son ticket pour sa troisième phase finale de Masters en quatre ans.

« Zverev-Djokovic », demi-finale alléchante de haut niveau

Tandis que Daniil Medvedev élimine la surprise norvégienne Casper Ruud pour se hisser en finale (6-4 / 6-2), Alexander Zverev a une montagne à gravir en la personne de Novak Djokovic. Le n°1 mondial vient de remporter le Masters 1000 de Paris-Bercy et est sorti invaincu des phases de poule sans perdre le moindre set. On pouvait alors penser que « Nole » ne ferait qu’une bouchée de l’Allemand, mais on s’est trompé. Lors du premier set, les deux hommes sont inébranlables derrière leur mise en jeu. À 4-4, Zverev et Djoko n’ont perdu que 4 points sur leur jeu de service. Aucun des deux ne souhaitent se mettre en danger. Mais la crispation de fin de set se fait vite ressentir et de premières occasions se présentent. Une balle de break en faveur du Serbe puis deux pour Zverev mais toutes sont sauvées. Finalement, c’est la cruauté du jeu décisif qui vient départager les deux hommes. L’Allemand prend beaucoup de risques et est plus agressif que son adversaire. À 5-4 en faveur de Zverev, ce dernier laisse sur place le n°1 mondial par un revers longue ligne pour s’offrir deux balles de set. À l’image de ce set, le plus jeune conclut par un dernier service gagnant et remporte la première manche 7-6[4].

Dans le deuxième set, même constat. Les deux joueurs servent très bien et sont très solides derrière leur première balle. 80% de points marqués derrière le premier service pour le Serbe, 81% pour l’Allemand. Scénario semblable puisqu’à 4-4, aucun des deux n’a concédé la moindre balle de break. Mais cette fois-ci, la tension et la crispation sont plus intenses. Alexander Zverev perd sa mise en jeu et permet à Djokovic de servir pour le gain du deuxième set. 4 balles de set sont sauvées par l’Allemand mais le surplus d’expérience de « Nole » lui permet de s’en offrir une cinquième. Un 11ème ace, sur le T, offre aux spectateurs et téléspectateurs une troisième manche dans cette demi-finale de haut niveau où peu de grosses fautes sont commises. Cette manche décisive est très disputée. À 2-1 pour Sascha Zverev, Djokovic commet 4 fautes directes sur son jeu de service et permet à l’Allemand de prendre son envol. Jamais le n°1 mondial ne reviendra. Alexander Zverev se qualifie donc pour sa deuxième finale de Masters (7-6 / 4-6 / 6-3).

Une finale maitrisée, Zverev intouchable

Arrivé en finale sans perdre le moindre match, Daniil Medvedev est le favori de cette finale. Qui plus est, il a déjà battu l’Allemand lors des matchs de poule. Mais le natif d’Hambourg va rapidement surprendre le Russe en lui prenant son service à 1-1. Zverev est intouchable derrière sa première balle. 89% de points gagnés derrière elle. Sur le même rythme que face à Novak Djokovic, il renvoie tous les assauts du Russe et finit bien souvent par le faire craquer. Seulement 1 coup gagnant pour Medvedev lors de ce premier set. Alexander Zverev domine, dicte le jeu et empoche, sans réelle difficulté, le premier set 6-4.

La deuxième manche est presque semblable. L’Allemand break d’entrée et se retrouve déjà devant. Sur son service, il est toujours intouchable. Pas une occasion de breaker se présente pour Medvedev. Le Russe monte en intensité, flirt davantage avec les lignes et est plus incisif sur ses coups droits et revers, mais jamais il ne parviendra à trouver la solution pour revenir dans le match. Avec 76% de première balle, Alexander Zverev s’appuie sur elle pour gagner chacun de ses jeux de service. Signe du destin, il conclut par un dernier ace, son 8ème contre 3 pour le Russe, et s’impose à nouveau 6-4. Zverev a maitrisé son sujet et a dominé son adversaire sans jamais craindre un retour du n°2 mondial. 6-4 / 6-4 en 1h15, il n’a jamais tremblé.

Daniil Medvedev (à gauche) félicite Alexander Zverev (à droite) malgré sa défaite en finale du Masters (Crédit : REUTERS)

Au-delà d’un deuxième sacre en Masters, il met fin à sa série de cinq défaites consécutives face au Russe. « Tu m’as battu cinq fois d’affilée, donc merci de m’avoir laissé gagner cette fois« , a ironisé Zverev lors de la cérémonie de remise des trophées, tout en rendant hommage à son adversaire du jour. « Tu es le leader de notre génération« . L’Allemand est le quatrième joueur de l’histoire a remporter le Masters en ayant éliminé le n°1 et n°2 mondial à l’ATP. Il rejoint Ivan Lendl, Stefan Edberg et Andre Agassi qui avaient réalisé cet exploit, en 1982, 1989 et 1990. À 24 ans, Alexander Zverev finit en beauté sa saison 2021 et connait déjà son objectif pour 2022 : remporter un premier Grand Chelem.

Crédit photo : AFP
Mathis Dangre

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :