Sport en Nord Volleyball

Le TLM ne l’a pas volley

Ce mardi soir, le TLM recevait Plessis-Robinson pour le compte de la quatrième journée de Ligue A. Au terme d’un match passionnant et riche en rebondissements, ce sont finalement les Tourquennois qui l’ont emporté au bout du suspense (18-25/26-28/25-20/25-14/18-16).

Dans une salle Léo Lagrange une nouvelle fois presque remplie, le TLM n’avait pas le droit à l’erreur. La faute à un groupe en construction, le début de saison n’est peut être pas forcément celui qui était espéré. C’est pourquoi une première victoire à domicile était primordiale pour engranger trois points qui feraient le plus grand bien au collectif. En face, l’ambition est forcément identique. Champion de Ligue B et récent promu, Plessis-Robinson reste sur un succès cinglant face à Cambrai (3-1). Autant dire que le contexte nous promet une belle opposition…

Le calme…

La rencontre démarre sur les chapeaux de roue. Très vite, le club des Hauts-de-Seine se montre le plus solide en défense avec un Debes des grands soirs. Il est également le plus adroit offensivement par l’intermédiaire de Rouzier et de De Leon, qui finiront d’ailleurs meilleurs marqueurs de ce premier set avec 5 points chacun. L’écart au score grimpera même jusqu’à +9 en faveur des Hiboux (10-19). Sur le parquet, les joueurs du TLM ont du mal à trouver leurs repères, commettent des erreurs de communication et ne sont pas (encore) rentrés dans leur match. Avec l’aide du filet, Suihkonen viendra conclure ce premier set (18-25).

Sur cette action, Bultor a touché le ballon au lieu de le laisser à Loubeyre, preuve d’un manque de communication. Crédit photo: Thomas Palmier

Côté Tourcoing, il faut se remobiliser et oublier ce premier set. Les Nordistes retrouvent alors de l’efficacité en attaque: Sanchez distribue, Cardenas ou encore Loser sont à la conclusion. Sur le terrain, c’est un petit peu à toi, à moi. Les deux équipes se rendent la monnaie de leur pièce même si un service gagnant signé Rouzier donnera trois points d’avance aux visiteurs (10-13). « Allez les gars ! Oh ! Réveillez vous !« , s’est alors agacé Bultor en cédant sa place. Les troupes secouées, le public réveillé, les locaux retrouvent des couleurs. Ils reprennent même l’avantage grâce à une attaque gagnante de Winkelmuller (18-17). Dans cette fin de set, le pointu est stratosphérique (6 points dans ce deuxième set) mais manque son attaque qui permet aux Hiboux d’empocher le second set (26-28). Frustrant lorsqu’on sait que le TLM a loupé quatre balles de set lorsqu’il en a fallu qu’une aux Altoséquanais.

… avant la tempête

Au retour de la pause, Tourcoing est dos au mur et doit réaliser un sans faute. Possible, non ? Ça commence bien, avec un ace pour l’Argentin Sanchez. Vaccari et Cardenas viendront également montrer leur efficacité au service. Les protégés de Cédric Logeais, quant à eux, montrent un tout autre visage. Presque comme s’ils étaient endormis, en tout cas sur un faux rythme. De son côté, le TLM s’appuie sur des combinaisons simples, joue plus relâché et bénéficie des imprécisions adverses. Un enchaînement block out, block in de Loser et attaque gagnante de Vaccari permettront aux Tourquennois de rester en vie (25-20). La soirée est loin d’être terminée.

Winkelmuller, ici en extension, est l’un des principaux artisans de la victoire de son équipe. Crédit photo: Thomas Palmier

Dans le quatrième set, rebelotte. Dès l’entame, Vaccari impressionne au bloc et les Nordistes prennent les devants (6-3). Très peu de fautes au service, une efficacité retrouvée en attaque: la machine est lancée. En face, Plessis-Robinson pêche physiquement, se retrouve dominé dans les échanges les plus longs et laisse totalement filer ce quatrième set. Omniprésent, Winkelmuller viendra symboliser la confiance retrouvée de son équipe pour arracher un tie break décisif (25-14). Léo Lagrange est en furie.

Le tie break a mal démarré pour le TLM. Rapidement, les Nordistes se retrouvent menés 1-5 et la salle est refroidie. On sent beaucoup de crispation dans les échanges comme en témoignent les erreurs au service des deux côtés. Pour Tourcoing, Vaccari sonne la révolte et l’association argentine médaillée de bronze aux derniers Jeux, Sanchez-Cardenas, fait des ravages. Ce diable de Winkelmuller permet même aux siens de recoller dans le money time (11-11). Ace de Vaccari ou petit ballon par dessus le bloc de Loser: les locaux ont sauvé quatre balles de match au total. Avant de libérer tout le monde sur cette envolée signée Cardenas (16-18). Oui, le TLM l’a fait. Victoire 3-2 face à Plessis-Robinson.

La balle de match et le soulagement de toute une salle sous tension. Crédit vidéo: Thomas Palmier

Monsieur Winkelmuller

Une nouvelle fois stratosphérique ce soir, Julien Winkelmuller mérite amplement sa récompense d’homme du match. Pendant près de 2h30 de combat, il a (presque) été irréprochable. Même dans les moments les plus compliqués et notamment à l’entame de la rencontre, il était l’un des rares à faire déjouer ses adversaires. À l’issue du quatrième set, il culminait à 22 points ! « Je suis content de ma performance même si il y a quelques moments où on peut toujours faire mieux« , se réjouissait-il à l’issue du match.

Winkelmuller a été désigné homme du match. Crédit photo: Thomas Palmier

« On a un peu mieux joué mais on a senti qu’ils lâchaient des choses qu’ils n’ont pas lâché au début du match. Par exemple les deux premiers sets ils défendent énormément de ballons, ce qu’ils ne font plus dans les trois derniers et je pense que ça joue« , tentait d’analyser Winkelmuller à chaud. Pour Rouzier, Plessis-Robinson « donne le match à Tourcoing. On a fait des fautes bêtes, je pense que sur la durée on a été plus forts qu’eux mais grâce à nous ils ont gagné« . « On est déçus, même s’il y a plein de choses intéressantes en terme de jeu ce soir. On a manqué de qualité en réception notamment sur le troisième et quatrième set, et il faut reconnaître que Tourcoing s’est bien remis dedans« , analysait Cédric Logeais le coach des Hiboux.

Pour sa prochaine rencontre de Ligue A, le TLM se déplacera à Nantes ce samedi. L’occasion de continuer sur cette dynamique ?

Crédit photo: Thomas Palmier
Hugo Saez

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :