Rugby Sport en Nord

L’OMRLM lance sa saison de la meilleure manière

L’Olympique Marcquois Rugby Lille Métropole recevait ce dimanche 12 octobre, au sein du Stadium de Villeneuve d’Ascq, l’équipe de Niort. Une rencontre capitale pour les Marcquois face à l’un des favoris de la poule. 

Un combat âpre

L’OMRLM s’offre une victoire de prestige pour sa première au Stadium. Ce qui valide un très bon début de saison pour les hommes de Philippe Caloni, après une victoire à Drancy la semaine passée. Ce succès fut le fruit d’un dur combat, que souligne le manager Marcquois. « On savait qu’il fallait répondre dans l’engagement face à une équipe très solide physiquement. Ce fut très dur mais on a su répondre au combat qui nous était imposé ». Niort est l’un des favoris du championnat et ils étaient venus pour montrer leurs ambitions. Ce qui consistait un réel défi pour les rugbymans nordistes. Et la partie a été conforme aux attentes. Dans un match cadenassé, surtout en première période, ce sont les défenses qui prennent le pas sur les attaques. Rares sont les brèches. Les Marcquois prennent donc le jeu en main et s’efforcent d’être réalistes. Antoine Lescamel, l’ouvreur Niortais le souligne « Ils nous ont forcé à faire le jeu et ont pris un minimum de risques. Le tout en prenant toutes les opportunités de marquer des points« .

Dans ce type de match où les avants ferraillent toute la partie pour faire avancer leur équipe, ce sont bien souvent les buteurs qui ont le dernier mot. Et ce fut le cas ce dimanche au Stadium. Les différentes fautes de mains et dans les regroupements font que tous les points furent marqués par les buteurs du jour. Arthurs Barbier passe quatre pénalités, tout comme son compère Niortais Antoine Lescalmel. Ce sera finalement le demi d’ouverture local, Eliott Bocherens qui mettra fin au suspens avec un drop claqué à cinq minutes du terme; qui scellera le score jusqu’au coup de sifflet final. Victoire de l’OMR-LM 15-12.

La première à domicile

Cela faisait quasiment un an que les rugbymans marcquois n’avaient plus joué au Stadium en championnat. Le dernier match datait du 17 octobre 2020 contre Rennes. Et ce n’était pas un bon souvenir pour les nordistes, puisque le match s’était soldé par une lourde défaite. C’était donc l’opportunité d’entamer une nouvelle dynamique pour les Marcquois à domicile. « C’était la première à domicile. On avait pris 40 points pour le dernier match de l’année dernière contre Rennes. Donc on avait à cœur de montrer un joli visage!« , confie Philippe Caloni en fin de match. Une envie de bien figurer qu’avaient également les recrues, à l’image du talonneur Benoit Rieu arrivé d’Aurillac cette saison: « C’était notre premier match ici au Stadium. On voulait absolument gagner devant les supporters!« . Supporters qui ont bien répondu présent pour cette première à domicile. Et l’organisation Marcquoise avait mis les moyens pour assurer le spectacle. C’est ainsi que la chaîne de télévision locale Weo diffusera cette année tous les matchs à domicile de l’OMRLM. Niveau tribune, il y avait également de la nouveauté avec l’installation d’un food-truck et l’organisation d’un concours de banderoles. Le tout pour assurer un soutien en masse pour le club phare des Hauts-de-France.

Un début de saison conforme aux ambitions

Le Président Olivier Gradel l’avait clamé cette semaine lors de la présentation de l’équipe. « L’ambition est d’atteindre le haut niveau professionnel le plus rapidement possible. Avec une première étape qui est la nationale (ndlr: 3ème échelon national); dans les deux ans. » Pour ce faire, ce ne sont pas moins de huit recrues qui ont débarqué dans le Nord. Avec des profils très ambitieux venant de la ProD2, comme le talonneur argentin Santiago Iglesias, en provenance de Béziers, qui compte 14 sélections avec les Pumas. Par conséquent, ces deux victoires de début de saison en autant de matchs joués permettent aux nordistes de se rassurer quant à leur potentiel pour jouer le haut de tableau. Dans une poule qui, de plus, est très relevée cette année. « C’est ce genre de victoires qui soudent un groupe! Et ces points vont beaucoup compter dans la saison » souligne la recrue Benoit Rieu. Mais le club va devoir batailler tout au long de la saison afin de prendre le bon wagon. Celui du top 4 qui leur permettra la saison prochaine, avec la refonte des divisions, d’intégrer la Nationale 2. Qui sera alors le 4ème échelon national.

Crédits photos: Eric Morelle
Enzo Etton

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :