Divers Sport en Nord

VCMB : Les playoffs en ligne de mire

Ce mercredi 17 mars, les joueuses du Volley Club de Marcq en Baroeul rencontraient celles de Saint-Raphaël dans un match initialement prévu pour la 16e journée de Ligue A féminine. Un face à face important dans la course à la qualification pour les playoffs.

Petit rappel : seules les huit premières équipes du championnat pourront disputer les playoffs qui se dérouleront fin avril. Pour le VCMB, huitième avant le match, un seul objectif : prendre des points d’avance sur la neuvième place détenue par Vandœuvre Nancy. Les deux équipes étaient à égalité avant ce match, Nancy ayant deux matchs d’avance sur Marcq. Les Marcquoises n’ont désormais plus qu’une confrontation de retard et ont réussi à décrocher les 3 points face au Saint-Raphaël Var Volley Ball (SRVVB).

1, 2 puis 3-0

Un match expéditif pour des Marcquoises qui étaient largement au dessus de leurs adversaires. Même si, au début du match, rien n’était gagné. Menées deux fois de 4 points, les Nordistes ont su revenir au mental pour décrocher le premier set (25-23). Les deux sets suivants avaient ensuite l’air d’une formalité pour les joueuses de Thibault Gosselin (25-17 puis 25-19). Un match gagné contre les 13e du classement qui fait du bien au moral après la défaite du weekend dernier face à Chamalières (actuel 12e du classement). Une véritable course aux playoffs s’engage alors, plus que huit journées à tenir avant la fin de la saison régulière.

La péruvienne Clarivett Yllescas au service. Crédit Photo : Éloi Thouault

Lors de ce match quasi-parfait du VCMB, il faut retenir une seule et unique chose : le collectif. Le travail effectué depuis le début d’année par le staff marcquois pour harmoniser l’équipe porte (enfin) ses fruits. La communication entre les joueuses est beaucoup plus fluide qu’elle ne l’était lors des premiers matchs et la condition physique de chacune des filles est enfin au rendez-vous. Une confrontation parfaite pour Marcq où peu de Sudistes ont réussi à briller.

Le SRVVB en manque de réussite

Certes, il faut féliciter la belle performance des Nordistes mais il faut aussi s’intéresser à ce qui n’a pas fonctionné dans le club du Var. Ce match devait être « plein d’attaque et super intéressant » , selon  le président du club de Marcq, Vincent Joly. Mais au final, la confrontation n’a pas été aussi serrée que prévu. Lors du premier set, les Varoises dominaient largement en attaque jusqu’à ce que les Louves gagnent le set sur deux actions confuses de suite. La première est un appel à la vidéo par le VCMB, appel gagnant puisque le point inscrit par Kristina Yordanska a été comptabilisé. Puis, au service, la numéro 19 marcquoise, Margarita Martinez Mina, frôle le filet faisant déjouer la défense varoise. Ces deux actions semblent être le tournant du match, après cela on n’a plus jamais vu les Sudistes dominer.

Quelques joueuses ont quand même réussit à se détacher du lot. C’est le cas notamment de Lara Davidovic. La capitaine et pointue varoise n’a fait que motiver ses troupes durant tout le match. Elle nous a parfois fait peur par ses cris, mais il faut avouer que c’était efficace. La Française signe un total de 12 points marqués, soit la meilleure performance de son équipe. La numéro 1 et passeuse, Margaux Bouzillac était aussi en forme lors de ce match avec 3 aces pour 11 services. Un bon ratio et une présence dans le jeu incontournable, elle a, elle aussi, permis à son équipe de ne pas totalement sombrer.

Malgré sa bonne performance, Lara Davidovic n’a rien pu faire face au VCMB. Crédit Photo : Éloi Thouault

Un petit mot aussi sur Bruna Pezelj. L’attaquante est sortie de la salle en civière accompagnée des pompiers suite à une mauvaise réception lors de laquelle son genou a tourné. Les ligaments croisés pourraient être atteints, il faudra suivre cela lors des prochains jours.

Des Marcquoises une nouvelle fois impressionnantes

Une fois n’est pas coutume, il faut encore apprécier le travail fait par Kristina Yordanska et Karolina Goliat. Ces deux joueuses à la carrure imposante font toujours très mal à leurs adversaires. Infranchissables en défense, smashs puissants en attaque, rien ne leur résiste. Elles cumulent à elles deux 22 points marqués, soit un tout petit peu moins de la moitié des points inscrits par l’équipe. Karolina Goliat est celle qui a débloqué le compteur de son équipe à chaque set. Preuve de son importance, elle n’a presque jamais quitté le terrain. Yordanska a elle du laisser sa place sur le terrain seulement pour la fin du match, peut-être une stratégie pour la préserver pour le match de ce weekend… La Bulgare finit malgré tout MVP du match.

La Bulgare Kristina Yordanska, joueuse du match à l’écoute de son entraineur Thibaut Gosselin. Crédit Photo : Éloi Thouault

On a déjà évoqué le cas de Manon Moreels précédemment, mais comment ne pas en reparler après ce match  ? Un bras puissant qu’elle a su faire parler en attaque, la recrue du début d’année est devenue une joueuse phare du VCMB. Il lui reste quand même quelques détails à peaufiner, comme par exemple maîtriser la puissance de ce bras qui peut parfois lui jouer des tours.

Margarita Martinez Mina offre aussi un match à la hauteur de sa réputation. Deuxième meilleure scoreuse de l’équipe avec 12 points, c’est sur son service que s’est joué la fin du premier set. Solide en défense comme en attaque, elle fait partie de celles qui n’ont jamais quitté le terrain sauf pour les temps-morts. Une dernière fille nous a surpris face au SRVVB, c’est Clarivett Yllescas. On l’avait vu en difficulté lors des premiers matchs mais elle a enfin réussi à trouver sa place. Une serveuse hors-pair qui a permis au VCMB de combler ses lacunes dans ce domaine.

Ce week-end les joueuses de Saint-Raphaël se déplacent à Paris-Saint-Cloud, un match qui s’annonce plein de suspens. Quant aux volleyeuses de Marcq en Baroeul, elles aussi prendront l’avion, direction Béziers. Actuelles deuxièmes du championnat, les Biterroises auront à cœur de se rapprocher du leader, Mulhouse. Une confrontation qui risque d’être compliquée pour les Nordistes mais qui permettra aussi de jauger leur niveau face à une équipe jugée plus forte. Un bon entraînement pour les éventuels playoffs à venir.

Crédit photo : Éloi Thouault
Maïlys David

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :