Rugby Sport en Nord

Une défaite frustrante pour le LMRCV

Privé de playoffs cette saison, le LMRCV entamait sa phase de play-down ce dimanche après-midi au stade Emmanuel Thery de Villeneuve-d’Ascq. Le club nordiste était opposé au LOU et l’objectif était clair: la victoire ou rien. Dans une rencontre pleine de rebondissements, ce sont finalement les Lyonnaises qui ont eu le dernier mot (15-16). Analyse d’un mano à mano palpitant.

Un match animé de bout en bout

Marquée par beaucoup de nervosité et d’imprécisions, l’entame de match ne fût pas des plus spectaculaires. Timides au contact et indisciplinées, les « Putain de Nanas » ont été punies par le froid réalisme des Lyonnaises. D’abord par une pénalité puis par un essai, marqué après une séquence de pick and go suite à une conquête en touche. C’est donc au terme d’un premier acte accroché que le LOU vire en tête à la pause (3-8). Malgré une nette domination du terrain, le LMRCV a manqué de dynamisme dans le jeu et a buté sur leurs adversaires appliquées défensivement et réalistes.

Les joueuses ont livré un véritable combat – Crédit photo: Marine Caron

Au retour des vestiaires, les nordistes sont récompensées de leurs efforts. Après avoir balayé le terrain à de nombreux reprises, c’est finalement Yanna Rivoalen qui est à la conclusion d’une longue séquence. Sur un dégagement contré ensuite, Justine Paris est la plus rapide et aplatit le ballon ovale dans l’en-but adverse. C’est pourtant le LOU qui a le dernier mot grâce à un essai inscrit en bout de ligne dans les vingt dernières minutes. Score final 15-16, une défaite au goût amer pour le LMRCV.

Une indiscipline qui coûte cher

C’était sans doute la clé du match. Outre les défaillances en conquête, l’indiscipline a été le plus gros défaut des « Putain de Nanas » tout au long de la rencontre. De nombreuses fautes à répétitions, qui les ont condamnées à la défaite. Pragmatique, le LOU a profité de ces erreurs en concrétisant ses plus franches actions. Les Lyonnaises ont notamment profité du carton jaune attribué à Julie Tonin pour inscrire l’essai décisif. Que ce soit dans les rucks ou en mêlée, les protégées de Cyril Fouda ont commis beaucoup trop de fautes à des moments clés de la rencontre entre autre.

L’indiscipline a handicapé les joueuses du LMRCV – Crédit photo : Marine Caron

« On n’a pas fait la guerre »

À l’issue de la rencontre, difficile pour les joueuses de cacher leur déception. « On n’a pas rempli le job, il nous a manqué de l’agressivité« , déclare Léa Gallet, capitaine du LMRCV après le coup de sifflet final. « Elles nous ont battu en touche, en mêlée et on n’a pas su se remobiliser et c’est dommage« , ajoute la demi d’ouverture Justine Paris. Du côté adverse, l’ambiance est tout autre. Philippe Buffevant, entraîneur du LOU, est fier de l’attitude montrée par son équipe: « ça faisait un moment que je n’avais pas vu les filles mettre autant d’intensité dans le jeu« .

L’aventure du LMRCV ne s’arrête pas pour autant. En effet, les filles ont rendez-vous dimanche prochain pour défier Chilly Mazarin. D’ici là, une semaine de travail les attend. Ce sera l’occasion de rebondir après une entrée en matière manquée.

Crédit photo: Marine Caron
Hugo Saez

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :