Foot

Marcelo : Le renouveau

Cinq jours après sa victoire dans le derby contre l’AS Saint-Etienne, l’OL se déplace ce soir à Bordeaux. Une semaine qui pourrait se finir parfaitement pour les Lyonnais et pour un joueur en particulier ; Marcelo. Entre critiques et prolongation, comment le Brésilien a su inverser la tendance, un peu plus d’un an après son « clash » contre les supporters ?

Après son doublé contre le rival stéphanois la semaine passée, Marcelo semble bel et bien s’affirmer comme le patron d’une défense qui a été la faiblesse de l’OL ces dernières années. Avec son compère Jason Denayer, le numéro 6 de l’OL monte en puissance. Après deux saisons 2018/2019 et 2019/2020 décevantes, le Brésilien semble retrouver son niveau qui a été le sien l’année de sa venue. Dans la quatrième meilleure défense de Ligue 1, l’ancien de Besiktas est installé et si Lyon n’a pris que 19 buts cette saison, il n’y est sûrement pas étranger.

Un apport défensif de qualité

Marcelo est connu pour être un défenseur dur sur l‘homme. C’est le moins que l’on puisse dire. Mais cette saison, il est souvent plus propre dans ses interventions. Malgré un carton rouge (contre Lille), le défenseur central n’a commis que 20 fautes en 21 journées de championnat. De plus, celui qui avait écopé de 10 cartons jaunes en 2019/2020 n’en a récolté que 3 cette saison. Il est également bien moins irrégulier qu’il l’a été par le passé. Bien logé dans le 4-3-3 de Rudi Garcia, le joueur formé à Santos ne passe que très rarement à côté de ses matches.

Crédit Photo : Le Progrès 

Avec 85 duels gagnés et 27 interceptions, Marcelo ne perd pas ses qualités de défenseur. Moins rapide et technique que Denayer, ils sont complémentaires. Plus costaud que le belge, le colosse d’1.91m est bon de la tête. Bien placé sur le terrain, il remporte près de 2 duels aériens sur 3. Solide au sol comme en l’air, il est très difficile de le bouger.

Doté d’un bon sens de l’anticipation, l’ancien du PSV est moins en retard qu’auparavant. Il passe souvent devant le défenseur et cela lui a notamment déjà permis de récupérer 98 ballons. De plus, le joueur de 33 ans sait bloquer les lignes de passe. Et lorsque l’attaquant est devant lui, le natif de Sao Vicente est aussi capable de tacler au bon moment. Positionné axe droit d’une défense à 4, il sait se muer en dernier rempart. Avec 14 tacles réussis, il a aussi empêché l’attaquant d’avoir une grosse occasion de but 13 fois, en contrant son tir. Marcelo compense donc sa vitesse par une capacité à intervenir quand il le faut.

Une très bonne qualité de passe

Bien qu’imposant, Marcelo possède une qualité de passe dont il peut se vanter. 88.35% de passes réussies cette saison, il affiche un taux de passes réussies assez impressionnant. Sur 1167 passes, 1031 sont arrivées à destination.

De plus, le Brésilien prend des risques dans ses transmissions. À peine 49 passes ont été dirigées en retrait. Adepte des passes courtes, le trentenaire sait où se trouvent ses partenaires. Capable de casser les lignes par la passe, il échange énormément avec ses milieux de terrain. Avec un milieu à tendance sud-américaine, il sait où et quand donner le ballon.

Crédit Photo : Foot01

Muni d’un assez bon pied droit, Marcelo maîtrise également l’art de la transversale. Que ce soit pour trouver un latéral démarqué ou un coéquipier en profondeur, ses passes en hauteur sont d’une qualité assez bluffante. Dans un match, le défenseur central a la capacité d’orienter le jeu de droite à gauche, de l’arrière vers l’avant. Et combien de fois la différence a été faite de part une transversale réussie. Aérant le jeu, la passe lobée « made in Marcelo » permet de sortir du pressing, ou encore d’accélérer les transmissions. L’ancien d’Eindhoven ne se trompe que très rarement et les passes sont un exercice qui lui réussit.

Une renaissance en dehors des terrains

Quoi de mieux pour (re)conquérir les supporters qu’un doublé dans le derby ? Sur le terrain, Marcelo a prouvé mais c’est aussi en dehors qu’il a progressé. L’image du 10 décembre 2019 semble désormais loin aujourd’hui. Pour rappel, il avait répondu aux insultes de supporters par des doigts d’honneur à l’occasion de la qualification en 8èmes de finale de Ligue des Champions.

Crédit Photo : Le Dauphiné

Pris en grippe par les supporters la saison dernière, le Brésilien a fait des efforts. Des efforts par la parole mais aussi par les actes. S’appliquant de plus en plus à répondre en français, ce qui peut paraître anecdotique pour certains compte pour d’autres. De plus, l’ex-Hannoveraner vient désormais saluer régulièrement ses supporters. Un peu plus d’un an désormais après le clash, où il avait notamment demandé à partir, cette époque semble aujourd’hui révolue.

Une prolongation en vue ?

À l’image de sa célébration contre l’ASSE, Marcelo aime son club. Libre le 30 juin prochain, le titulaire indiscutable espère d’ailleurs prolonger son contrat avec l’OL. « Nous avons commencé à discuter avec le club, Juninho, Vincent Ponssot et le président. Je suis très bien à Lyon, dans le club, la ville. J’espère qu’on trouvera une bonne solution. J’ai envie de rester« , a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse.

Au micro de OneFootball, il s’est d’ailleurs confié hier sur son futur proche, en assurant être pleinement investi sur ses performances avec l’OL : « J’ai une proposition pour une prolongation de deux ans et nous négocions actuellement les termes du contrat. […] Je dois rester concentré sur ce qui se passe à Lyon« 

https://media.ouest-france.fr/v1/pictures/MjAyMDA4ZTU3YmVhNDE1MGMxNGU5OGM4Y2I4YjQwZmM4MTQxNTM?width=1260&height=712&focuspoint=52%2C13&cropresize=1&client_id=bpeditorial&sign=43433eda5ddbf2dd34ff3b0ce780facdf60a682d66e2af5d69c8fb1f1a40ae22
Crédit photo : Ouest France

Le numéro 6 voit son avenir à Lyon et il ne semble pas être le seul dans ce cas. En effet, son coach Rudi Garcia a demandé ouvertement à ce qu’on puisse étendre son contrat :  » Si vous me posez la question, sur un plan personnel, je pense que c’est un élément très, très important de notre équipe et de notre défense […] Je pense que Marcelo a encore de belles années devant lui et pourvu qu’elles soient à l’Olympique Lyonnais« .

Une entente retrouvée avec les supporters…

Décrié la saison passée, celui qui est à Lyon depuis 2017 ne s’est pas fait que des amis dans le Rhône. Pourtant, depuis quelques semaines, la tendance s’inverse à son sujet. De nombreux fans (qui ont pu le critiquer d’ailleurs) l’encensent aujourd’hui pour ses bonnes prestations. Celui qui a lancé « l’opération réconciliation » a l’air désormais épanoui au sein de la ville des Lumières. Marcelo se sent bien et les supporters l’apprécient comme ça.

Crédit Photo : Lyon Mag

Par ailleurs, le numéro 6ven en a profité pour déclarer son amour aux supporters, lors d’une interview pour FootMercato : « Lyon, c’est un club magnifique. Les gens sont très gentils donc ça me fait plaisir de jouer ici. »

… Et avec Juninho

Ce n’est un secret pour personne, l’arrivée de Juninho à l’OL est plus que bénéfique. Directeur sportif du club depuis maintenant un an et demi environ, il parle régulièrement aux médias. En décembre 2019 déjà, il avait pris la défense de son défenseur à l’issue d’un match de Ligue des Champions. Assurant qu’il serait « toujours du côté du joueur« , l’ancien idole de l’OL avait complimenté Marcelo déclarant que ce dernier travaillait dur, sans rien dire et qu’il était « capable de tenir son statut. »

Crédit Photo : CNews

Aujourd’hui, les deux hommes s’entendent toujours aussi bien. Et si l’ancien « aigle noir » a retrouvé son niveau d’antan, Juninho doit y avoir sa part de responsabilité. La culture de la gagne qu’instaure au quotidien le joueur passé par Lyon entre 2001 et 2009 plait à Marcelo : « Il a donné un truc spécial au groupe, la volonté de remporter chauqe match. Il est très important pour l’équipe, pour le club et pour tous les supporters lyonnais.« 

Crédit photo mise en avant : Made In Gones
C.M.B

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :