Football

Ligue 1 : Les pronos pour la fin de saison 2/2

Au jour de la reprise de notre chère Ligue 1, la rédaction des Olympistes s’est lancée dans le jeu des pronostics. Cette deuxième partie sera centrée sur le plan individuel. Alors, qui finira meilleur joueur ? Meilleur gardien ? Meilleur coach ? et d’autres encore… Vous l’aurez vu ici en premier.

Meilleur buteur : Kylian Mbappé

Crédit photo : Foot01

Kylian Mbappé a fait l’unanimité au sein de la rédaction. Déjà meilleur buteur de Ligue 1 depuis 2 ans, le Français empile les buts sur la saison 2020-2021. En tête du classement après 17 matches, celui qui n’en a joué que 13 dont seulement 9 en tant que titulaire en est déjà à 12 réalisations. Dans une équipe du PSG un peu mal en point, Kylian Mbappé ne s’arrête pas de scorer et ce, sans tirer les pénaltys. L’international français n’est même pas en grande forme et quand il le sera, il marquera encore plus. 

Il est cependant peu utilisé dans les « chocs » du championnat (4 matchs dont seulement 1 comme titulaire contre Monaco). Le numéro 7 du club de la capitale devra se montrer un peu plus décisif contre eux (même s’il en est à 3 buts en 4 matchs, ce qui est loin d’être ridicule). Ainsi, pour dépasser son total de 2018-2019 de 33 buts, il devra s’imposer comme titulaire indiscutable. L’arrivée de Mauricio Pochettino devrait booster sa motivation. Sous les ordres de l’Argentin, l’ancien Monégasque jouerait plus et il devrait sans doute terminer meilleur buteur.

Meilleur passeur : Jonathan Bamba

Crédit photo : La Voix du Nord

En feu depuis le début de saison avec le LOSC, Jonathan Bamba semble s’affirmer en patron de l’équipe de Christophe Galtier. L’arrivée de Yilmaz, la montée en puissance de Yazici et la connexion déjà bien établie avec Ikoné donnent plus de libertés à l’international français et la possibilité de mieux s’exprimer. L’ailier gauche est en constante progression et cela se ressent sur ses statistiques. Déjà 5 buts et 6 passes décisives en 17 matchs pour le joueur de 24 ans. Avec sa demi-douzaine de caviars, il se place meilleur passeur de Ligue 1 à la mi-saison. Son total de passes décisives le classe également 8ème meilleur passeur des 5 grands championnats. Avec un Jonathan David au top de sa forme, on vous laisse imaginer les dégâts que l’attaque lilloise pourrait causer !

Meilleur gardien : Alexandre Oukidja

Crédit photo : Eurosport 

Si le FC Metz n’a encaissé que 17 buts en Ligue 1 cette saison, il n’y est pas pour rien. En l’absence de Niane, le club de Frédéric Antonetti doit s’appuyer sur une solidité défensive. Et si le FC Metz se classe 10ème du championnat tout en étant la 5ème meilleure défense, c’est en grande partie grâce à Alexandre Oukidja. Trop fort cette année, il s’affirme comme un pilier du club messin. Mis à part le jeu au pied que le kabyle pourrait améliorer, il est difficile de lui reprocher quelque chose cette saison. 16 matches, 4 clean sheet dans une équipe qui jouait le maintien la saison passée, le bilan est réussi. Le gardien de 32 ans s’est bel et bien imposé à Metz, pour le plus grand bonheur de ses supporters.

Meilleur joueur : Memphis Depay

Le choix fut compliqué mais loin d’être illogique pour Memphis. Celui qui est arrivé il y a bientôt 4 ans est désormais le capitaine d’une équipe de Lyon qui a les crocs. Plus de responsabilités lui ont été confiées cette saison après une saison 2019-2020 quasi blanche. 8 buts, 4 passes décisives en 17 matches cette saison, il est impressionnant. Mais Memphis n’est pas seulement décisif statistiquement parlant. Il l’est aussi dans le jeu.

Crédit photo : Foot 365

Dans un trio d’attaque Kadewere-Toko Ekambi-Memphis, le joueur passé par Man United joue en pointe. À eux trois, ils sont impliqués sur 27 des 34 buts lyonnais à la mi-saison. Capable de redescendre chercher les ballons, celui qui dispose de l’une des meilleures protections de balle du championnat est influent à la construction. Dans le 4-3-3 de Rudi Garcia, il est indéboulonnable et sa vision de jeu en font l’un des joueurs les plus dangereux du championnat. Ses qualités de passe et de dribble sont bénéfiques à ses partenaires du front de l’attaque.  Le Néerlandais bonifie donc ses partenaires et son nouveau poste de 9 et demi lui va à ravir. Cette saison (et surement sa dernière dans le Rhône) est probablement la bonne. Et s’il continue à briller sous le maillot de l’OL, le titre de meilleur joueur serait amplement mérité.

Meilleur coach : Christophe Galtier

Entre lui et Franck Haise, la rédaction a longuement hésité. Le choix s’est finalement tourné vers Christophe Galtier. Entraineur d’une formation de Lille deuxième à la mi-saison, le Français prouve chaque jour qu’il est l’un des meilleurs du championnat. Ses choix tactiques et sa vision du foot font du LOSC l’une des équipes les plus belles à voir jouer. Du jeu, des buts, une défense solide, tout y est cette année. Véritable donneur de voix, il sait toujours motiver ses troupes avant un match. Contre les concurrents directs, même s’il n’a gagné aucun match, il n’en a pas perdu non plus. De plus, son turn-over s’avère toujours efficace, dans un club qui montre l’étendue de son talent sur le plan européen en parallèle.

Crédit photo : Bein Sport

En prime, une communication franche. Christophe Galtier est un des personnages préférés de notre Ligue 1. Sur une saison où peu de concurrents se distinguent réellement, l’ex-stéphanois peut prétendre au trophée du meilleur entraineur de l’année. Et pour sa 4ème saison sur le banc lillois, celui qui a su faire remonter Lille à sa place de grande écurie de Ligue 1 mérite ce titre.

La recrue de l’année : Lucas Paquetá

Gouiri, Kakuta, Yilmaz, Ben Arfa,… La liste est longue mais c’est pourtant le Brésilien qui a été choisi. Impressionnant depuis son arrivée à l’OL, Lucas Paquetá éclabousse la Ligue 1 de son talent. Une protection de balle sensationnelle, des qualités de passe et de dribble au dessus de la moyenne et une combativité incessante ont fait de lui un titulaire indiscutable dans l’équipe de Rudi Garcia. En seulement 11 matches (dont 2 comme remplaçant), l’ancien Milanais a considérablement révolutionné l’entrejeu lyonnais et celui qui a marqué son premier but face à Nantes « se sent comme chez lui ».

Crédit photo : Le Progrès 

Enfin, même si les statistiques ne sont pas le critère principal pour prétendre au titre de recrue de l’année, l’international brésilien devra peut-être les améliorer un peu pour finir la saison en beauté (seulement 1 but pour aucune passe décisive pour l’instant). Nouveau chouchou des supporters, Paquetá le leur rend bien. Par ailleurs, ces derniers peuvent remercier leur directeur sportif : Juninho. Après Bruno Guimãeres ou encore Thiago Mendes, l’ancien numéro 8 a su dénicher une nouvelle perle sud-américaine.

La révélation de l’année : Sven Botman

À seulement 20 ans, le Néerlandais s’impose déjà comme titulaire indiscutable dans la 2ème meilleure défense du championnat. Avec Fonte, ils forment l’une des charnières les plus sûres de Ligue 1. Homme providentiel de Galtier, Botman affiche un niveau extraordinaire. Il possède toutes les qualités pour être l’un des meilleurs défenseurs du monde dans les années à venir. Rapide, mobile, bon de la tête, des deux pieds et à la relance, le jeune défenseur est également doté d’une vision de jeu considérable. Avec environ 90 % de passes réussies, celui formé à l’Ajax est à l’aise balle au pied. Il se distingue d’ailleurs comme premier relanceur d’une équipe de Lille qui aime avoir la possession.

Crédit Photo : Eurosport

Défensivement parlant, il se montre plus qu’à la hauteur : 86 duels aériens et 75 tacles réussis en Ligue 1 cette saison, ce qui constitue le 3ème meilleur total du championnat. Le natif de Badhoevedorp n’a d’ailleurs pas raté une seule minute en Ligue 1 depuis son arrivée. Puissant.

La surprise de l’année : Boulaye Dia

Simakan, Kadewere, Perraud, Faivre et d’autres encore, la Ligue 1 nous délivre quelques belles pépites cette saison. Mais c’est un joueur du Stade de Reims qui a retenu notre attention : Boulaye Dia. Deuxième meilleur buteur de Ligue 1 après 17 journées, le Sénégalais ne s’arrête pas de marquer. Fin 2020, il comptabilise 10 buts en 15 matches joués, ce qui fait de lui le 9ème meilleur buteur des 5 grands championnats.

Crédit Photo : L’Union

De plus, avec une passe décisive à son compteur, il est impliqué sur la quasi moitié des buts de Reims. Être aussi décisif dans un club qui joue le maintien, ce n’est pas donné à tout le monde. Par ailleurs, le buteur dont la valeur marchande est estimée à 8,5 millions d’euros est d’ores et déjà pisté par des grandes écuries du championnat (OL, OM,…). À 24 ans maintenant, Boulaye Dia porte le Stade de Reims sur ses épaules et ne sera pas retenu par son club lors des prochains mercatos. De quoi donner des idées à quelques clubs.

Voilà, c’est la fin de nos prédictions… N’hésitez pas à revenir nous voir en fin de saison pour voir si nos pronos se sont avérés juste !

Crédit photo mise en avant : Eurosport

C. M-B

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :