Calendrier de l'Avent Cyclisme Sports mécas

Jour 7 : Alessandro Zanardi, l’hymne à la vie

En  2020, de nombreuses légendes du sport nous ont quitté. Kobe Bryant, Diego Maradona, Christophe Dominici et Jacques Secrétin ne sont plus de ce monde. Un autre champion s’accroche  à la vie. C’est Alessandro Zanardi, ancien pilote automobile et athlète handisport, depuis son accident de 2001. Aujourd’hui, l’Italien à nouveau frappé par un coup du sort, en juin dernier, lutte pour rester en vie et son pronostic vital reste engagé. Focus sur ce champion hors norme. 

Le Phénix qui renaît de ses cendres

 « Lorsque je me suis réveillé, ma femme […] m’a annoncé que je n’avais plus de jambes. Croyez-le ou non, pour moi, c’était une belle journée. J’étais en vie. Si avant mon accident j’avais croisé quelqu’un sans jambes, j’aurais dit “mieux vaut être mort qu’amputé”. Maintenant que j’ai perdu mes jambes, je réalise que l’essentiel est ailleurs. » Ce sont par ces mots que le miraculé Alessandro Zanardi a réagi publiquement à son accident, survenu sur le circuit de CART (Championship Auto Racing Teams) de Lausitzring. Zanardi venait de reprendre connaissance après avoir été héliporté. Sa collision avec Alexandre Tagliani à 320 km/h lui a broyé les jambes. Il a été réanimé 7 fois et a survécu avec seulement 1 litre de sang dans le corps. Un miracle !

https://www.testmotori360.it/V2/wp-content/uploads/2020/04/testmotori360-F1-zanardi-coronavirus-04-020.jpg
Ambassadeur BMW et pilote WTCC entre 2005 et 2009. Crédits Photos : Ingo Lehbrink (BMW AG)

Cet accident a été un tournant dans son existence. S’il perd ses deux jambes, amputées à hauteur du genou, l’Italien voit dans la tragédie « l’opportunité de sa vie ». À peine deux ans plus tard, il est de retour dans les monoplaces pour boucler les 13 tours manquants de la course de son accident. Lors d’un meeting d’exhibition, Il pilote à nouveau en Formule 1, chez BMW Sauber. En effet, avant d’être un grand pilote sur les ovales, Zanardi était pilote de F1 chez Minardi et Lotus notamment. Son histoire avec l’automobile, sa grande passion, n’est pas encore terminée puisqu’il se lance ensuite dans une carrière de cinq ans en WTCC (Championnat du monde des voitures de tourisme). Malgré son handicap, il concours avec les tous meilleurs. Il ne fait pas que concourir d’ailleurs : Il gagne également. Il accumule quatre victoires dans la catégorie jusqu’à sa retraite en 2009.

Le cyclisme handisport une évidence

Retraite vous avez dit ? Absolument pas, l’homme n’est pas du genre à rester inactif. Exit, les monoplaces, Zanardi se met au vélo à main. Ses mains, il les a toujours et il sait s’en servir. Tourner un volant ou pédaler avec ses mains, c’est presque la même chose. l’Italien participe une première fois au Marathon de New York dans cette discipline en 2007. L’expérience lui plaît. Quatre ans plus tard, il revient et remporte la course. En 2012, il atteint le Graal de sa deuxième vie en remportant 2 médailles d’or lors des Jeux Paralympiques de Londres en classification H4 (cycliste paraplégique avec tronc fonctionnel). Il récidivera lors des Jeux de Rio en 2016 toujours avec son vélo à main, constitué d’un cadre en carbone et de trois roues (une à l’avant et deux à l’arrière).

https://cdn.bimmertoday.de/wp-content/uploads/2016/09/Alessandro-Zanardi-Paralympics-Rio-2016-Staffel-07.jpg
Alessandro Zanardi champion paralympique à Rio ! Crédits Photos : Patrice Lapointe (BMW AG)

Son histoire marque le respect du monde du sport. Alessandro Zanardi est une source d’inspiration pour tous les athlètes handisport. Au delà de la pratique sportive, il incarne la résilience, la volonté de vivre. C’est pourquoi, il a participé à de nombreux shows télévisés italiens mais aussi américains. Dans le Late Show, diffusé par CBS, on l’a vu par exemple jouer avec ses prothèses. Chose qu’il n’est plus en mesure de faire après son deuxième grave accident. Un camion l’a renversé en amont d’une compétition de vélo à main, en Toscane, le 19 juin 2020. Plongé un temps dans le coma, le Transalpin souffrait de multiples fractures et traumatismes au crâne. Aujourd’hui, son état s’améliore lentement même si ces jours restent menacés et qu’il est toujours hospitalisé à Padoue. Zanardi est le Phénix qui renaît de ses cendres, le champion qui n’abandonne jamais. Espérons le retrouver dans un meilleur état en 2021…

Crédits Photos : Patrice Lapointe (BMW AG)
Aymeric Peze

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :