Calendrier de l'Avent Football

Jour 4 : Hienghène sport, des kanaks au Qatar 

Exit le PSG, l’OM, l’ASSE ou l’OL, le futur des clubs français est calédonien. En 2019, le Hienghène Sport, petite équipe issue d’un village de Nouvelle-Calédonie s’était offert le droit de participer au barrage de la Coupe du monde des clubs. Ils sont devenus les premiers représentants français dans la compétition créée en 2000.

Le Hienghène Sport, devant 7000 spectateurs à Nouméa
Hienghène restera à jamais la première équipe de Nouvelle-Calédonie à participer à une compétition senior de la FIFA.

Des amateurs en plein rêve…

C’était l’une des belles histoires de l’année 2019. En remportant la O-League (équivalent de la Ligue des champions en Océanie), la petite commune de Hienghène (« pleurer en marchant » en kanak) s’est octroyée le droit de disputer le mondial des clubs aux côtés d’équipes comme Liverpool ou Flamengo. Cette compétition réunit les clubs champions continentaux des six confédérations ainsi que le champion du pays hôte. Hienghène (2000 habitants environ), entraîné par l’ex-international Tahitien Félix Tagawa est composé de joueurs amateurs pour qui le football est uniquement un loisir. Ces pêcheurs, paysans, pompiers, sans emploi ont pu représenter la Nouvelle-Calédonie en dehors de leur terre. Chants kanaks, claquettes et drapeaux sur les épaules, le Qatar avait un parfum « Cailloux ». Hienghène avait aussi atteint le 7ème tour de la Coupe de France la même année.

Les joueurs de Hienghène Sport, à Doha posant fièrement devant le drapeaux calédoniens.

« Faire honneur à la Nouvelle-Calédonie sous les yeux du monde entier. »

Pour ces joueurs, le mondial des clubs est la compétition d’une vie. À des kilomètres de Nouméa, des cagous, des tribus et de leurs repères. « Il y a beaucoup de fierté. J’ai grandi ici et je ne m’attendais pas à voir un jour le club de ma ville disputer une compétition planétaire. Nous sommes heureux d’être présents à Doha et nous remercions nos hôtes de leur hospitalité. Nous avons hâte que la compétition débute car nous voulons faire honneur à la Nouvelle-Calédonie sous les yeux du monde entier.« , avait expliqué Bertrand Kaï, le capitaine de Hienghène Sport.

Nasser Al KhaterPDG de la Coupe du Monde de la FIFA Qatar 2022 s’était réjoui de la présence des Kanaks. « La présence de Hienghène Sport à Doha prouve que le football inspire et rassemble les individus. Nous sommes ravis d’accueillir Félix Tagawa et ses joueurs dans notre pays. Nous espérons qu’ils apprécieront nos installations, nos stades, l’ambiance et la fameuse hospitalité qatarienne« .

… de courte durée

L’épopée des calédoniens n’aura duré que le temps d’un match. Entrés en lice contre le club Qatari d’Al-Sadd entraîné par l’ex international espagnol Xavi Hernandez, les hommes de Tagawa ont été défait 3-1. Mais les valeureux Calédoniens auront vendu chèrement leur peau poussant les Qataris jusqu’aux prolongations. L’attaquant Antoine Roine avait répondu au but de Bounejdah en première période. Avant qu’Al-Sadd ne prenne le dessus par deux fois en prolongations. Mais l’essentiel n’était pas là pour les valeureux Kanaks ; le ballon rond leur aura permis de tutoyer les sommets le temps d’une petite parenthèse enchantée parmi les clubs professionnels.

Crédits photos: Fifa et Outremers360°
Noa Roche

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :