Divers

Virtual Regatta: Le Vendée Globe depuis chez soi

Alors que le départ du Vendée Globe sera donné ce dimanche, plus de 300 000 skippers se préparent, depuis chez eux, à affronter cet « Everest des Mers ». Gros plan sur cette expérience virtuelle qui réunit de plus en plus d’utilisateurs chaque année.

Virtual Regatta, le plus grand jeu de simulation de courses au large

Fondé en 2006 par le français Philippe Guigné, Virtual Regatta prend de plus en plus de place dans la sphère du monde de la voile. À l’origine, le jeu est créé pour permettre aux fans de la Route du Rhum de participer, depuis chez eux, à l’édition 2006. Mais au vu de la popularité qu’il rencontre, Philippe Guigné ne s’arrête pas là.

Le départ du Vendée Globe 2020 sera donné ce dimanche 8 novembre depuis les Sables d’Olonne. Crédit Photo: Voyages Voisneau

Aujourd’hui, ce sont désormais plus de 50 courses au large qui sont proposées tous les ans. Des courses qui, pour la plupart, retracent les parcours réels des plus grandes compétitions mondiales. La Solitaire du Figaro, la Volvo Ocean Race, le Trophée Jules Verne, la Route du Rhum, le Vendée Globe, aucune n’y échappe. Les plus férus de voile peuvent même participer à des petites régates en ligne, via la plateforme Inshore de Virtual Regatta. Un format de course différent de celui des grandes courses au large, puisqu’il voit s’affronter une dizaine de joueurs sur un parcours technique de 5 minutes environ.

Mais en cette année 2020, l’attraction, dans le monde de la voile, c’est bien évidemment le Vendée Globe. Une course qui offre, tous les quatre ans, un véritable coup de projecteur sur le jeu de course au large. Lors de l’édition 2016-2017, plus de 450 000 skippers virtuels avaient pris part à ce fabuleux Tour du Monde. Cette année on en attend plus du double, et le confinement annoncé par le gouvernement ne devrait pas freiner les inscriptions.

De l’Atlantique aux mers du Sud, préparez vous jeunes matelots à vivre un véritable calvaire. Crédit Photo: Libération

Un jeu de stratégie et d’endurance avant tout

Avouons le, pour finir le Tour du Monde à la voile, même devant son ordinateur, il faut savoir être patient. Et oui, pour beaucoup, trois à quatre mois seront nécessaires pour « boucler la boucle ». Car Virtual Regatta ce n’est pas FIFA, bien au contraire… Là où le célèbre jeu de football réduit ses matchs à une poignée de minutes, Virtual Regatta reproduit la course au plus près de la réalité. Ainsi, si vous êtes pris dans un anticyclone au beau milieu de l’Atlantique ne vous attendez pas à atteindre le Cap de Bonne Espérance en quelques heures ! Mais accompagner les skippers réels du début à la fin de leur aventure, c’est aussi ça qui fait le charme de ce Vendée Globe Virtuel.

Au delà de la patience, la stratégie vous sera aussi primordiale pour vaincre vos amis et finir dans le peloton de tête. Tout comme les 33 skippers du Vendée Globe vous serez confrontés à la météo et tous ses caprices… Des anticyclones à n’en plus finir, des vents de face freinant la progression, toutes les conditions seront réunies pour vous faire perdre la tête. La météo annoncée pour les premiers jours de course devrait déjà être un premier test pour tous les régatiers.

La 3D a fait son apparition sur Virtual Regatta et vous plongera encore plus dans l’aventure. Crédit Photo: La Croix

Que vous ayez le pied marin ou non, la course virtuelle est accessible à tous. Certes quelques jours de course pourraient vous être nécessaire pour vous acclimater au jeu et au regard à porter sur la météo, mais rapidement les premiers réflexes devraient apparaître. Après une semaine, Virtual Regatta pourrait même vous empêcher de dormir. Et en cette période de confinement, le jeu pourrait devenir votre meilleur ami pour vaincre l’ennui.

L’occasion de se frotter aux champions et à ses amis

Depuis que le jeu s’est démocratisé, de nombreux professionnels de la voile y ont fait leur apparition. Parmi eux, Loïck Peyron, ancien vainqueur de la Transat Jacques Vabre et de la Route du Rhum, Ian Lipinsky ou encore Yves le Blévec avaient pris part à l’édition 2016-2017 et devrait réitérer leur participation au Vendée virtuel cette année. Un plateau de choix qui offre la possibilité aux amateurs de voile de se frotter à leurs modèles. N’oublions pas non plus, que ce Vendée Globe virtuel est l’occasion de naviguer aux côtés des skippers réels. Même si, bien évidemment, dans votre canapé, vous ne risquez pas de vous faire gifler par les vagues australes…

Des prévisions météo, au choix de votre cap en passant par celui des voiles, VR vous fait plonger dans la peau d’un skipper. Crédit Photo: Virtual Regatta

Mais ne vous mentons pas, ce qui nous attire le plus, nous, dans ce jeu, c’est de pouvoir se confronter à ses amis et à sa famille. Et parce que les profils de régatiers virtuels ne manquent pas, les occasions de charrier vos proches seront nombreuses. Entre le pote peu motivé qui finira échoué sur les côtes brésiliennes et celui un peu trop enjoué qui tombera tête la première dans les premiers pièges météorologiques, vous n’êtes pas à bout de subir les foudres de vos adversaires. Lancez les paris, faîtes monter les enchères, et gare à celui qui ralliera les Sables d’Olonne en dernière position !

Rendez-vous donc demain à 13h02 sur la ligne de départ. Et pour les petits retardataires, pas de problème, vous pourrez rejoindre l’aventure même après le départ réel !

Crédit Photo: gehack
Mathis Charrieau

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :