Divers Sport en Nord

Le Lille Hockey Club et le Polo Hockey club de Marcq se quittent dos à dos

Pour cette sixième journée du championnat Élite de hockey sur gazon, le Nord était à l’honneur ce vendredi soir. Le Lille Métropole Hockey Club (LMHC), 6ème au classement et le Polo Hockey club de Marcq en Barœul (PHCM), 5ème, se sont affrontés dans une ambiance électrique. Au final, les deux équipes se quittent bons amis, avec un match nul 2-2.

Un derby attendu par les supporters

Décidément, c’est un week-end de derby pour le Nord cette semaine. En attendant, le match tant attendu dimanche par les amoureux du ballon rond entre Lille et Lens, le hockey sur gazon a ouvert parfaitement le gala ce vendredi soir. Malgré le froid et la Covid, les supporters lillois et marcquois étaient en effet nombreux pour animer comme il se doit cette rencontre. Depuis ce 7 septembre 2019 et une victoire  du LMHC (1-0), tous les amoureux du hockey nordiste attendaient ce match avec impatience. Et le moins que l’on puisse dire, c’est que joueurs et supporters marcquois ne sont pas venus au Stade de la rue Henri-Delacaux pour faire de la figuration.

Les supporters étaient nombreux ce vendredi soir pour assister à ce derby. Crédit Photo : Marius Joly

Avec seulement un point de différence au classement (Marcq avec 5 points et Lille avec 4 points), les deux équipes misaient sur ce match pour prendre l’avantage sur le méchant voisin. Un match de milieu de classement qui avait tout d’une finale. Sans leur capitaine et international français, Viktor Lockwood (blessé), le Lille MHC alignait une équipe alliant jeunesse et expérience. De l’autre côté, le Polo Hockey club de Marcq se présentait avec une défense solide en alignant la toute nouvelle recrue Aristide Corne et son capitaine Charles Coffigniez. C’est donc armées de leur crosse et avec le couteau entre les dents, que les deux équipes débutent la rencontre.

Une première mi-temps fermée

Très vite, la messe est dite. Les Jaune Marcquois tiennent la balle en ce début de match et font face à des Lillois bien en place défensivement. Avec un bloc très bas et bien organisés tactiquement, les joueurs de Yohan Auger et Carlos Costano (entraîneurs du LMHC) perturbent l’attaque marcquoise. En effet, Hugo De Villeplee et Ramiro Lopez, les deux attaquants du Polo, sont très peu trouvés par les milieux du PHCM. À la fin du premier quart-temps, les deux équipes se quittent donc sur un 0-0. Le derby n’est pour l’instant pas au niveau espéré, et aucune action dangereuse n’est à se mettre sous la dent. Dommage, mais l’ambiance est au rendez-vous.

La capitaine marcquois, Charles Coffigniez. Crédit Photo : Marius Joly

Dès l’entame du deuxième quart-temps, les hockeyeurs marcquois repartent de plus belle. Jusqu’à la cinquième minute, c’est un copier coller du premier quart. Une domination marcquoise mais un manque cruel d’efficacité devant le but. De l’autre côté, les voisins lillois profitent des erreurs du PHCM pour partir en contre-attaque avec des « scoops » (des transversales) millimétrés vers les attaquants : Jérôme Bonami et Paul Piot. C’est notamment ce dernier qui offre la première action dangereuse du match avec une belle frappe à la 9ème minute.

« On a misé sur une grosse structure défensive, pour défendre ensemble, en bloc, et ainsi profiter de contre-attaques », expliquait en fin de match le numéro 7 lillois, Adrien Cousin. Une tactique payante, puisque deux minutes avant la mi-temps, les Lillois parviennent à marquer sur Petit Corner à la suite d’une contre-attaque. L’Argentin Juan Cavassa , avec un coup de crosse ravageur, offre ainsi le premier but de la rencontre. À la mi-temps, c’est donc le LMHC qui fait la course en tête.

Les joueur du LMHC, avec le point rageur célèbrent leur but. Crédit Photo : Marius Joly

Une fin de match totalement dingue

Après la mi-temps, et en début de troisième quart-temps, ce sont les Lillois qui ont eu davantage la main sur le jeu. Profitant des nombreuses pertes de balles au niveau des milieux marcquois, le LMHC a poussé pour marquer le second but. Et à la neuvième minute, les joueurs de Carlos Costano ont été récompensés. Sur un énième cafouillage de la défense du Polo, Brieuc Delamazure profite de l’erreur et ne se fait pas prier pour mettre la balle au fond des filets. 2-0 à la fin du troisième quart-temps pour le LMHC, la victoire semble tendre les bras aux hockeyeurs lillois.

Mais, attention, dans un derby, il ne faut pas vendre la peu de l’ours avant de l’avoir tué. Et ça, les joueurs du Polo Hockey Club l’ont bien compris. Poussés par leurs supporters venus en nombre, les Jaune marcquois parviennent à réduire le score à 9 minutes de la fin sur un Petit Corner. C’est le capitaine en personne, Charles Coffigniez, qui conclut la belle combinaison de l’équipe. La rencontre est relancée, le derby prend une tout autre tournure …

Le PHCM sur un Petit Corner. Crédit Photo : Marius Joly

Charles Coffigniez, l’homme du match

Dans une fin de match à haute intensité, les émotions prennent parfois le dessus. Et c’est Charles Coffigniez, le capitaine marcquois en personne, qui en a fait les frais. Après protestations contre l’arbitre, ce dernier se voit écoper d’un carton jaune. Les joueurs du PHCM vont devoir pousser à 10 contre 11 pendant 5 minutes, pour parvenir à égaliser. Le match est relancé et c’est le Lille Hockey Club qui reprend désormais la main sur le match.

Mais, à 20 secondes de la fin, dernière action du match pour Marcq-en-Barœul avec un petit corner. Toute l’équipe du Polo monte dans la surface y compris le capitaine revenu une minute plus tôt après son carton jaune. Contre toute-attente, ce dernier s’empare de la balle et parvient à égaliser. Explosion de joie chez les supporters marcquois et les deux équipes pourtant ennemies, se quittent finalement bon amis avec un nul 2-2.

Charles Coffigniez, auteur d’un doublé, au micro des Olympistes en fin de match. Crédit Photo : Marius Joly

Auteur d’un doublé, et homme du match, Charles Coffigniez nous confiait à la fin du match : « C’est un bon point au vu du match car c’est difficile de prendre les points ici. Un peu déçu quand même car on espérait prendre 3 points mais au vu de la physionomie du match, c’est bien pour le mental. (…) C’est une réussite personnelle en tant que capitaine de porter l’équipe et de prendre les responsabilités au bon moment pour accrocher ce nul. C’est un but d’équipe car sans les passes des gars je ne pouvais pas marquer ».

D’ici la prochaine rencontre, les deux équipes vont devoir bien récupérer. Car dès dimanche, les deux formations retrouvent les terrains. Le LMHC jouera contre Amiens à l’extérieur et le PHCM jouera quant à lui à domicile contre Lyon.

Crédit Photo : Marius Joly
Eloi Thouault

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :