Tennis

ET SI… Hugo Gaston avait remporté Roland-Garros

239ème mondial, Toulousain et parmi les 18 Français à participer à Roland, Hugo Gaston nous a fait peur, très peur. Après la désillusion provoquée par la première victoire du FC Toulouse en 2020 (3-1 Face à Auxerre), il ne nous restait que Roland Garros pour rétablir l’ordre dans nos esprits. Mais tout ne s’est pas passé comme prévu. Il aura fallu attendre l’intervention de Dominic Thiem (3ème mondial) pour sauver le tennis français d’un Toulousain hors du commun.

Chez nous, on a du mal avec les victoires françaises. Heureusement qu’il existe des joueurs comme Benoit Paire qui nous permettent d’oublier ces injures. Mais parfois, venu de nul part, il existe des Gaston, qui s’amusent à nous torturer.  Comme on aime se faire mal, chez les Olympistes, on a imaginé une victoire du jeune français à Roland-Garros. Envahissement de terrain, ambiance de coupe du monde, fumigènes. Certains d’entre vous auront des frissons, d’autres le cœur déchiré, nous préférons vous prévenir : âmes sensibles s’abstenir.

Passage dans un monde parallèle :

Une victoire au mental en huitièmes

Après avoir battu le Suisse Wawrinka en lui infligeant une bulle (6-0) au cinquième, on commence à se poser des questions sur la véritable nationalité de Gaston. On est même tenté de dire que le 239ème mondial a les armes pour éliminer Dominic Thiem. Mais heureusement, à partir de la deuxième semaine, les top players haussent leur niveau de jeu. Un niveau qu’un tennisman français ne doit jamais atteindre. JAMAIS!

Stan Wawrinka a félicité Hugo Gaston au filet à la fin de ce match comptant pour le 3e tour à Roland-Garros.
Stanislas Wawrinka n’a rien pu faire face au monstre Gaston en huitièmes de finale. Crédit Photo : KEYSTONE

Ce jour-là, Thiem ne nous déçoit pas et mène rapidement deux sets à zéro face à un Gaston impuissant. Mais le Toulousain s’amuse à briser nos rêves. Alors que « Gaston » rime avec « pression », (bière bue par la rédaction pendant la domination de l’Autrichien) celui-ci ne pense, ni au score, ni à l’enjeu des 283 500€ de Prize Money d’une qualification en quarts et recolle à deux sets partout. Variations, amortis, pas de fautes, un plan de jeu similaire à celui de Didier, 53 ans classé 30/1, qui te fait exploser ta raquette à la fin du match, mais qui fonctionne face au troisième joueur mondial.

C’est là que notre imagination  intervient. Mené 5/3 au cinquième, Gaston est dos au mur. Thiem au service, les Olympistes au pastis, rien ne pourra normalement privé l’Autrichien d’un quart de finale. Rien ne pourra briser notre bonheur. Mais c’est là qu’un miracle intervient, 40-40, service volée de Thiem, coup droit de Gaston, pleine tête, victoire par K.O.  Abandon de Thiem sur blessure, le Français passe en quart et affrontera l’Argentin Diego Schwarztman. On est sous le choc. Invraisemblable ? Attendez de voir la suite.

Un air de déjà vu : Argentine vs France

Une affiche identique à la Coupe du Monde de football 2018 en Russie : Argentine vs France. Diego vs Hugo, 1 mètre 70 vs 1 mètre 73, deux machines physiques du tennis mondial s’affrontent en quarts de Roland-Garros.

Hugo Gaston a créé la sensation du tournoi en écoeurant en cinq sets Stan Wawrinka, ancien vainqueur.
Il sort de nulle part, une amorti de bât***, on a Hugo Gaston ! Crédit Photo : REUTERS

Une victoire de Gaston serait une trahison, une injure à la lose française. Les deux joueurs délivrent une prestation exceptionnelle, ils sont au coude à coude. 1 set partout en 2 heures de matchs.

Le troisième set est remporté par l’Argentin sur un coup droit gagnant. Le niveau de jeu est moins élevé chez le Français. On a l’impression que Gaston joue avec nos sentiments, et on n’aime pas du tout ça.  Le jeune français alterne entre louches, lobs, amortis et défenses infranchissables pour faire craquer son adversaire et nous en même temps. Pleins de questions nous viennent à l’esprit : « Pourquoi n’a t-il pas suivi le chemin de ses confrères français ? Les Français commenceraient-t-ils à avoir du mental et avoir envie de gagner ? ». Nous sommes perdus pendant que Gaston vainc. Il remportera les deux seconds set et filera en demi-finale.

Les réseaux sociaux s’embrasent pour la surprise française, le monde entier parle du parcours du jeune toulousain. Gaston affrontera Nadal en demi-finale. 

Une victoire historique

Une affiche exceptionnelle : le favori Nadal, 12 fois tenant du titre à Roland-Garros, affronte Gaston, vainqueur des « Jeux de la jeunesse ».

Toute la France ou presque est derrière le jeune Toulousain. Mais le match tourne rapidement à la correction. Nadal alterne entre coups droits et revers surpuissants. Il est indéboulonnable. Il mène rapidement 2 sets à 0 face au 239ème mondial. La France y croit toujours. Les Olympistes sont une nouvelle fois bouche bée. Gaston se bat et garde son plan de jeu qui a fonctionné tout au long du tournoi. La partie s’équilibre. Le Français joue son match comme s’il s’agissait du dernier. Il remporte le troisième set 7/5 au terme d’un combat épique.

https://assets.sport.francetvinfo.fr/sites/default/files/styles/large_16_9/public/2020-10/000_8rr4yp.jpg?itok=u3h6dzVi
Nadal en sueur face au Toulousain. Crédit Photo : FrancetvSport

Le quatrième set commence. Plus les matchs avancent, plus ils se ressemblent : Gaston en mauvaise posture, s’en sort miraculeusement et nous humilie. Les Français voient en lui la relève tant attendue de Yannick Noah, nous voyons en lui le fruit du démon. Les deux joueurs se cherchent et attendent l’erreur de l’autre, nos fesses ne peuvent plus se serrer davantage. Ce même arrière train que Gaston s’amuse à botter depuis le début du tournoi. Nadal loupe sa volée. Direction le cinquième set.

Chez les Olympistes, on éteint la radio, la télévision, on s’isole. Nous connaissons le score grâce aux cris des spectateurs qui retentissent partout autour de nous. Nous sommes cernés. Les gens sortent dans la rue, lancent des fumigènes, hurlent, c’est une évidence… Gaston est en finale après avoir vaincu le tenant du titre. Quel catastrophe !

« Essayer de m’amuser sur le court » étaient les propos d’Hugo Gaston avant d’affronter Wawrinka. Propos qui nous avaient fait sourire. Le voila en finale de Roland Garros. Ce jeune garçon ne nous amuse plus du tout, il faut que quelqu’un l’arrête. Il affrontera Novak Djokovic en finale.

Qui a mis Gaston sur notre chemin ?

Finale de Roland-Garros face au serbe numéro 1 mondial. Gaston peut devenir le premier Français à gagner ce Grand Chelem depuis Yannick Noah en 1983. Mais cela ne sera pas tâche facile face à la machine Serbe, Novak Djokovic.

Novak Djokovic n’a rien pu faire face à la machine Gaston. Crédit Photo : AFP, Thomas Samson

Dès le début du match, Gaston se procure d’entrée des balles de break. Le Serbe fait une faute en revers. Toulouse fait le break. Sans stress, Hugo bosse et oblige le Serbe à forcer son tennis. Novak a du mal à suivre le rythme du jeunot. Une mauvaise odeur arrive à notre nez. L’odeur de la victoire française. Gaston réalise la performance de sa vie. Il renie ses origines toulousaines ; il est là pour gagner.

Est-ce qu’il parviendra à le faire ? Plus personne n’ose se regarder dans les yeux. Sueur, tremblement, stress, chaque coup loupé du Français provoque un « OUFF » de soulagement à la rédaction des Olympistes. Novak et Hugo se livrent un combat acharné, le Français remporte le premier set 7/6. Il a l’ascendant psychologique, personne ne peut le battre cette année à Roland-Garros. Le Serbe s’accroche mais se fait rapidement breaker. Il perd le second set 6/4. Hugo Gaston est proche d’un exploit monstrueux.

Nous sommes à un set du désespoir. À un set de l’incompréhension. Un set où Hugo va marcher sur l’eau et infliger une correction au Serbe, 6/1. Évanouissement général chez les Olympistes. Les doux mots de Benoit Paire : « Santé Mariooonn ! » ; « la chatte, la chatte, la chaaatte », la défaite au premier tour de Gaël Monfils, les 4 balles de match de Tsonga face à Djoko en 2012,.. Tout cela n’est que du passé. Qui es-tu Hugo Gaston ? Pourquoi prends-tu un tout autre chemin que tes confrères ? Nous ne savons ni pourquoi ni comment. C’est inexplicable. Nous sommes à terre, la France exulte : Hugo Gaston remporte Roland Garros 2020.

Hugo Gaston, au troisième set de sa victoire contre le Suisse Stan Wawrinka à Roland-Garros, vendredi.
Crédit Photo : Charles Platiau

Heureusement, cela n’est pas arrivé. Mais en cette année 2020, tout aurait été possible. Finalement, le héros autrichien Dominic Thiem a croisé le chemin du Français et brisé ses rêves, en sauvant les nôtres. Respect à toi quand même, Hugo Gaston. Redorer le tennis français, c’était osé.

Crédits photos : cnews.fr
Nicolas Sachsé

(1 commentaire)

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :