Football

Lacazette-Aubameyang, l’arme principale de l’arsenal d’Arteta

Depuis deux ans et demi, Alexandre Lacazette et Pierre-Emerick Aubameyang font le bonheur des supporters d’Arsenal. Buts, passes décisives, influence sur le jeu des Gunners : analyse de ces deux attaquants si complémentaires et si différents.

Une entente parfaite sur le terrain…

Arrivés respectivement au mercato d’été 2017 et au mercato hivernal de la saison 2017-2018, Lacazette et Aubameyang semblent s’être trouvés au bon moment. Impliqués sur 40 des 56 buts d’Arsenal en championnat la saison passée, le duo a porté l’équipe tout au long de l’année. Principaux artisans de la victoire en FA Cup puis du Community Shield, les joueurs répondent toujours présents lors des matchs importants, où le numéro 14 a notamment marqué 5 buts en 3 matchs (contre Manchester City, Chelsea et Liverpool).

La paire franco-gabonnaise semble être repartie sur les mêmes bases en ce début de saison 2020-2021. Titulaires en attaque sur 3 des 4 premiers matchs de Premier League, « Lacaubam » se trouve déjà impliqué sur 5 des 8 buts du club londonien. Bénéfiques l’un pour l’autre, les deux joueurs en sont déjà à plus de 50 buts chacun sous les couleurs rouge et blanche.

Crédit photo : Outlook India

… mais aussi en dehors

Au vu des nombreuses déclarations des principaux concernés, il est facile de comprendre que les buteurs « aiment jouer » ensemble. Une envie également due à leur amitié en dehors du football. Amitié inattendue, l’un étant formé à l’OL quand le second s’est révélé à l’ASSE. Le natif de Lyon, qui a par ailleurs déclaré qu’il ne parlait pas à Aubameyang avant son arrivée à Arsenal, car il « jouait pour l’ennemi », est aujourd’hui épanoui à ses cotés.

Si cette amitié se transmet parfois sur les pelouses d’Angleterre de part leurs célébrations (cf photo ci-dessus) ou leurs nombreux échanges en match, elle est aussi omniprésente sur les réseaux sociaux, où les deux Gunners ne se lâchent pas. Pour poster des vidéos ou pour se chambrer, les deux compères n’en manquent pas une.

Le rôle d’Arteta

Cela fait bien longtemps que le duo revendique ses envies de jouer ensemble. Sous Emery d’abord, Aubameyang critiquait, au micro de Sky Sport les choix de l’Espagnol, qui alternait entre le Français et le Gabonais : « Tout le monde sait que j’aime jouer avec Laca, parce qu’on forme un super duo. Parfois l’un joue, l’autre est sur le banc, c’est comme ça. Je pense que vous savez que j’aime jouer avec 2 attaquants, mais je ne veux pas le dire parce que ça risque de mettre le coach en colère».

Une entente entre les deux hommes que semble avoir compris Mikel Arteta, à la tête de l’équipe depuis le 20 décembre dernier. Moins d’un an après son arrivée, l’ancien joueur du Barça compte à son actif deux trophées. Il compte sur la paire cette saison, qu’il n’a pas laissé partir cet été, malgré les convoitises d’autres clubs européens.

Crédit photo : Evening Standard

Élève de Pep Guardiola durant 3 saisons du côté de Manchester City, le tacticien a appris. Il propose désormais une réelle identité de jeu, chose qu’on avait pas vu depuis longtemps chez les Gunners. Relances propres, latéraux omniprésents offensivement, transitions rapides au milieu et des passes tranchantes vers l’avant, on retrouve dans les intentions de jeu d’Arteta la patte Guardiolesque. S’y ajoute un pressing de tous les instants, qui s’est déjà avéré payant plusieurs fois, et une faculté à se projeter vite vers l’avant, il y a là le modèle de ce qu’on appelle aujourd’hui le « beau football ».

Dans le 3-4-3 « made in Arteta », Aubameyang est repositionné à gauche, où il semble aujourd’hui s’y plaire. Les anciens pensionnaires de Ligue 1 se complètent parfaitement dans ce qui devrait être l’équipe type pour la saison.

Lacazette a changé son jeu : désormais plus efficace dos au jeu, il redescend régulièrement chercher les ballons loin du but adverse, ce qui libère des espaces et oblige les défenseurs à sortir. L’ancien Lyonnais est conscient de son nouveau rôle : « maintenant, je participe plus au jeu, je prends un plaisir différent. », a déclaré le natif de Lyon lors d’une interview pour l’Équipe. À l’image d’un autre ancien joueur de l’OL, Karim Benzema, l’international français donne une image d’attaquant moderne : polyvalent, il marque, fait marquer et participe à la construction du jeu.

Le principal bénéficiaire de cette nouvelle fonction est bien sûr le buteur de 31 ans. Plus libre sur le front de l’attaque, PEA prend souvent la profondeur mais peut aussi repiquer dans l’axe, mouvement qu’il apprécie particulièrement. Lucide concernant sa nouvelle position, l’ancien joueur de Dortmund n’en est pas moins impliqué. Gardant ses stats de « serial buteur », le Gabonais ne ménage pas ses efforts défensifs, pour le bien de l’équipe.

Crédit photo : Reddit

Qu’importe le temps que cela prendra pour que la machine se mette en route, on ne peut qu’être impatient de voir cet Arsenal 2020-2021, emmené par un duo en pleine forme : Lacazette-Aubameyang

Crédit photo article : le10sport.com
C.M-B

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :