Football Sport en Nord

Les féminines du LOSC écrasent Nancy à domicile

C’est le troisième match de la saison pour les Lilloises. Après une victoire face à Orléans (2-0) et un match nul contre Saint-Malo (3-3), elles pointaient à la troisième place de leur groupe de D2. Face à elles, Nancy, la lanterne rouge, n’a pas gagné de match cette saison. C’est finalement après une première mi-temps à résister que les Nancéiennes ont explosé en deuxième période. Et l’addition est salée : 7-0 en faveur des Dogues. 

À Camphin-en-Pévèle, malgré le retour du froid sur le territoire, l’ambiance était assez chaleureuse. Les quelques supporters présents ont su se faire remarquer, insufflant alors une dynamique plutôt électrique aux abords du terrain. Côté LOSC, on a pu compter sur les titularisations de Noémie Mouchon, la meilleure buteuse du club avec trois réalisations avant le match, mais aussi sur celle de la nouvelle recrue Lorena Azzaro, qui effectuait son deuxième match avec la formation nordiste.

Un début laborieux

On retiendra bien moins de la première période que de la deuxième. Malgré un bon début des lilloises qui se sont procurées un corner puis une occasion sur coup-franc dans les dix premières minutes, la domination qu’elles ont exercée sur leurs adversaires a eu du mal à se concrétiser.

« On a manqué de créativité, de générosité et de maîtrise technique dans cette première mi-temps. » Rachel Saidi, coach du LOSC

Cependant, cette domination dans le jeu s’est accompagnée, au fil des minutes, d’un ascendant psychologique assez conséquent. Sans doute frustrées par leur manque de réussite dans leurs actions de jeu, les Nancéiennes ont petit à petit perdu leur sang froid, jusqu’à encaisser un total de quatre cartons jaunes sur l’ensemble du match. Déjà en difficulté, les Lorraines se sont alors encore plus handicapées avec ces avertissements. Mais les Dogues restaient stériles en attaque face au bloc des Lorraines qui coulissait parfaitement sur cette première période.  Ensuite, après une dernière occasion manquée sur le côté droit initiée par Chloé Marty, les joueuses sont rentrées au vestiaire sur le score de 0-0.

Azzaro et Elisor, points forts de l'attaque du LOSC.
Azzaro et Elisor, points forts de l’attaque du LOSC.
Crédits photo : Célia Consolini

Puis le « déclic » est venu

Les Lilloises reviennent avec les mêmes intentions. Asphyxiées, les Nancéiennes ne parviendront jamais à s’installer dans le camp adverse. Pire, elles ne sont pas parvenues à se créer la moindre occasion durant le match. C’est logiquement que la domination des rouges est finalement récompensée. Dix minutes après le retour des vestiaires, Noémie Mouchon profite du retour d’une erreur de la gardienne adverse pour ouvrir le score dans un but vide. Ça y’est, le LOSC a appuyé sur l’accélérateur.

« Le déclic, c’était l’erreur de la gardienne. On est tout de suite devenues plus dangereuses. » Rachel Saidi

Cinq minutes plus tard, le score était déjà de 3-0. Une frappe lointaine d’Azzaro et un festival de Demeyere permettent aux locales d’appuyer leur domination. Et les joueuses de l’ASNL ne parviennent pas à sortir la tête de l’eau. La supériorité des Lilloises ne faisait alors aucun doute, si bien qu’elles n’ont pas eu à se forcer pour conserver leur avantage. Lancée dans la profondeur, Mouchon inscrit son doublé quinze minutes avant la fin. Trois nouveaux buts (80′, 88′, 92′) viennent entériner ce succès. 7-0, c’est le score final sans appel de cette rencontre. Après-midi très tranquille pour les joueuses de Lille qui affirment leurs ambitions.

Un secteur offensif en fête

Sur les sept buts inscrits, six l’ont été par des joueuses différentes. Pierel, Fremaux puis Boucly  viennent ajouter leur pierre à l’édifice. Une diversité dont se réjouissait Rachel Saidi, l’entraîneuse, après le match : « La qualité de notre banc et de notre effectif nous permet de nous rapprocher au plus vite du haut de tableau. »

Mouchon et Azzaro face à Nancy
Noémie Mouchon et Lorena Azzaro, stars de l’attaque lilloise.
Crédits photo : Célia Consolini

L’effectif jouit alors d’un large échantillon offensif et le danger peut venir de tous les côtés. Il témoigne aussi d’une certaine stabilité : Noémie Mouchon inscrit là déjà son cinquième but de la saison. Chloé Pierel marque  quant à elle quelques secondes après son entrée en jeu à la place de la double-buteuse. De la même manière, marquant à nouveau pour son deuxième match, l’adaptation de la nouvelle recrue Lorena Azzaro se déroule à merveille. Elle est d’ailleurs très optimiste pour la suite :

« Cette saison, je la sens bien, on a tous les ingrédients pour réussir. » Lorena Azzaro, après le match

Pour résumer cette victoire est de bonne augure pour la suite. Avec sept points et une différence de buts très favorable, le LOSC se classe deuxième. Les Lilloises recevront la Roche-sur-Yon le week-end prochain pour le compte de la quatrième journée.

Crédit Photo : Célia Consolini
Arthur Picard et Agathe Ferrière

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :