Cyclisme

La reprise a sonné avec le Tour de Burgos

Enfin ! Après quatre mois sans aucune compétition, la reprise a bel et bien sonné. Fini le home trainer, le Zwift et compagnie, le vrai vélo va reprendre ! C’est avec le Tour de Burgos, du 28 juillet au 1er août, que le peloton international va enfin renouer avec la compétition. Un parcours plutôt exigeant qui plongera sans aucun doute les coureurs dans le bain de la reprise. Car après quatre mois sans course, difficile de dégager un prétendant à la victoire finale .

Deux étapes de montagne au programme

Habituellement programmé après le Tour de France, le Tour de Burgos pourra compter cette année sur de grands noms du gratin mondial. Avec 14 équipes World Tour présentes sur 22, la course à étapes espagnole a en effet rarement connu un plateau avec pareille densité. Car avec Valverde, Yates, Carapaz, Aru ou encore Evenepoel, on ne pouvait rêver mieux pour une reprise.

Mais dans le contexte actuel, difficile de dégager un favori pour le général. Personne n’a été logé à la même enseigne en termes de préparation. Entre les Belges et les Sud-Américains qui étaient autorisés à faire des sorties, les Français qui n’ont pu reprendre que le 11 mai et les Espagnols le 2 mai, personne n’arrive vraiment sur le même pied d’égalité. David Gaudu, leader sur cette course pour la Groupama-FDJ explique sur le site web de la formation : « Maintenant, on ne sait pas trop comment les jambes vont répondre. Je pense que personne ne peut aujourd’hui se dire : « j’ai les jambes pour gagner telle ou telle course ». Alors, on prendra la chose au jour le jour ».

Route - David Gaudu : «J'ai l'impression d'être en novembre !»

Une chose est sûre, c’est une belle bataille qui nous attend sur les routes montagneuses de la région de Burgos. Avec deux étapes de montagnes au programme, les leaders risquent de se tirer la bourre pour se tester les uns les autres. Un conseil, soyez devant vos télévisions jeudi (sur l’ÉQUIPE 21), car il y aura du spectacle. C’est une étape de montagne qui attend les coureurs avec une arrivée au sommet du Picon Blanco (7,3 km à 9,3% de moyenne). Et rebelote Samedi avec une arrivée au sommet à Lagunas de Neila pour la fin du Tour de Burgos (6,7 km à 3,8 % de moyenne).

Profil de la 3ème étape du Tour de Burgos 2020 – La Flamme Rouge
Profil de la 5ème étape du Tour de Burgos 2020 – La Flamme Rouge

Des formations qui sortent la « grosse » équipe

Et il faut dire que les formations cyclistes nous ont gâté dans leur composition d’équipe. Movistar débarque sur ses terres espagnoles avec l’artillerie lourde. Alejandro Valverde, Enric Mas et Marc Soler seront présents. Pour l’instant, c’est l’ex champion du monde qui a été désigné comme leader de l’équipe. Mais en fonction des résultats de chacun, il n’est pas impossible que le leader change en cours de route du côté de la formation espagnole. Pour INEOS, c’est Richard Carapaz et Ivan Sosa (double tenant du titre) qui seront alignés pour viser le général. Jumbo-Visma a également son mot à dire avec le Néo-Zélandais Georges Bennett et la jeune pépite américaine Sepp Kuss.

À priori, le classement général se jouera sur les étapes de montagne de jeudi et samedi. Mais attention, pour viser la victoire finale, les grimpeurs devront se sortir de plusieurs pièges. Le vent est notamment annoncé sur cette semaine de course. Des coups de bordures pourraient venir piéger certains leaders mal placés dans le peloton. De plus, après quatre mois sans étapes, le peloton risque d’être nerveux pour un retour à la compétition. Une nervosité qui pourrait également entraîner des chutes.

http://www.lesoir.be/sites/default/files/dpistyles_v2/ena_16_9_extra_big/2019/09/08/node_246452/26868682/public/2019/09/08/B9720833182Z.1_20190908175307_000+GC1EDMIIJ.3-0.jpg?itok=HpppqDbD1567957995
La jeune espoir américain, Sepp Kuss, arrive avec de l’ambition sur le Tour de Burgos. Crédit Photo : AFP

Les sprinteurs auront aussi leur mot à dire

Certes, le Tour de Burgos semble promis à un puncheur-grimpeur, mais n’oublions pas les sprinteurs. Deux étapes de sprint sont en effet prévues sur la semaine (étape 2 et 4). De quoi, attirer du beau monde sur les routes espagnoles. En effet, Mark Cavendish, Arnaud Démare, Fernando Gaviria ou encore Alexander Kristoff seront sur la ligne de départ. Un retour à la compétition très particulier pour les trois premiers car ces derniers n’ont plus couru depuis le Tour des Émirats (première course cycliste annulée en raison du Covid-19).

Arnaud Démare qui s’est exprimé dans un communiqué de sa formation se veut néanmoins optimiste pour la course à venir. « Depuis UAE, je me suis bien entraîné, que ce soit à la maison ou en stage dernièrement avec l’équipe. Maintenant, seule la compétition nous apportera avec certitude le verdict final ». Pour briller, sur les routes du Tour de Burgos, le sprinteur français pourra compter sur son fidèle lieutenant italien Jacopo Guarnieri. Pour la formation UAE Team Emirates, Gaviria et Kristoff pourront s’appuyer sur le colosse argentin Maximiliano Richeze pour lever les bras.

Profil de la 2ème étape du Tour de Burgos 2020 – La Flamme Rouge

 

Profil de la 4ème étape du Tour de Burgos 2020 – La Flamme Rouge

Demain, c’est une étape vallonnée qui attend les coureurs pour le retour aux choses sérieuses. Mais quoi qu’il en soit, tout le peloton arrivera sur cette course avec des interrogations. Chacun cherchera à trouver des réponses sur l’état actuel de sa forme physique car la fin de saison s’annonce encore longue et mouvementée.

Crédit Photo : Groupama FDJ
Thouault Eloi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :