Football

10 bonnes raisons de penser que Florent Balmont est une légende de la Ligue 1

C’est officiel : à 40 ans, Florent Balmont prendra sa retraite au terme de cette saison. Le milieu de terrain, formé à Lyon, a fini par s’imposer au fil des années comme une référence en Ligue 1. Passé par Toulouse, Nice, Lille puis Dijon, le chauve le plus charismatique du championnat hexagonal aura marqué de son empreinte la Ligue 1, au point d’en devenir une légende.

1- Les nostalgiques l’aiment

Les amoureux du football du 20ème siècle ont sans aucun doute vibré sur un tacle glissé du milieu dijonnais, une relance propre ou une praline de 30 mètres. Le Flo’ est un dur à cuire, capable de faire souffrir mais aussi de souffrir. C’est un dur à cuire comme on en fait de moins en moins. À une époque privilégiant le beau jeu et la justesse technique, l’ancien joueur de Nice incarne le joueur à l’ancienne, dur au corps. Ce n’est pas Roy Keane mais presque…

2- Il sait jouer partout

Milieu défensif, relayeur, dans l’axe ou sur un côté, le meilleur chauve de l’histoire de la Ligue 1 s’en tape royalement. Il est capable de jouer un peu partout au milieu de terrain et dispose d’une palette technique et physique variée. En effet, le natif de Sainte-Foy-lès-Lyon peut aussi bien faire la passe clé dans une contre-attaque ou se mettre en mode Pitbull pour casser les chevilles adverses. Impressionnant.

3- L’injustice Bleu

Nous sommes en 2013 et le sélectionneur de l’Équipe de France se nomme désormais Didier Deschamps. L’ancien entraîneur de l’OM se retrouve avec une équipe très fragilisée, naviguant entre performances sportives médiocres, désamour du public et frasques extra-sportives. Personne ne semble s’imposer au milieu de terrain et malgré son envie de marquer une rupture avec les sélectionneurs précédents, jamais notre DD national ne prononcera le nom de Florent Balmont. Exemplaire avec le LOSC, où il réalise le doublé en 2011, il verra pourtant Rio Mavuba, son compère au milieu de terrain s’envoler pour le Brésil en 2014. Balmont 117, Rio ne répond plus…

Un dogue enragé
Crédit photo : IconSport

4- Une longévité exceptionnelle

L’Italie a Paolo Maldini, l’Angleterre a Ryan Giggs, l’Allemagne a Oliver Kahn. Et la France alors ? Avec plus de 500 matchs en Ligue 1, Florent Balmont est le 8ème joueur de champ ayant disputé le plus de matchs de l’histoire de la Ligue 1. Il n’est qu’à 10 petites unités de la 7ème place et pourrait donc l’atteindre en cas de reprise. Devant lui ? Que des légendes comme Alain Giresse ou Patrick Battiston. Monsieur Propre.

Florent Balmont a commencé sa carrière pro en 2002 sous les couleurs lyonnaises.
Crédit : FranceFootball

5- Un passeport vierge

A l’instar des légendes citées ci-dessus, l’ancien joueur de Nice a passé l’ensemble de sa carrière en France. Trop rugueux pour l’Angleterre ou trop charismatique pour l’Allemagne, les défauts du milieu français ont sans aucun doute refroidi les ardeurs des clubs étrangers. Pour notre plus grand plaisir…

6- « La Ligue 2 ? Je ne l’imagine même pas »

La relégation ? Florent Balmont ne connaît pas. Maintenu de justesse avec Nice en 2005 et 2007, puis lors de la dernière journée avec Dijon en 2017, le milieu de terrain a passé toute sa carrière au plus haut niveau national. Une régularité exceptionnelle qui lui a même permis de se construire un petit palmarès.

« Florent Balmont, il n’a pas des cuisses mais des jambons ! »

7- Il a gagné des trophées

Champion de France avec l’OL en 2003 et 2005, l’ancien joueur de Toulouse ne joua pas un rôle majeur dans les succès lyonnais. En effet, il n’a jamais réussi réellement à s’y imposer et son aventure en terre rhodanienne tourna court. Son plus grand succès est sans aucun doute le doublé Coupe-Championnat réalisé avec le LOSC en 2011. Titulaire indiscutable dans le 4-3-3 de Rudi Garcia au côté de Rio Mavuba et Yohan Cabaye, il aura été un acteur clé de la réussite lilloise.

Les tacles de Florent Balmont, un modèle de propreté

8- Il ne marque que des beaux buts

L’ex-Dogue n’aura marqué qu’une petite vingtaine de buts au cours de sa carrière. Mais lorsqu’il marque, c’est somptueux. Un mouvement collectif ? « Pit » sera légèrement en retrait, prêt à reprendre un centre pour envoyer le ballon au ras du poteau. Une conduite de balle à 35 mètres ? S’il n’est pas attaqué, ça finira en pralines, pleine lucarne. Voyez plutôt :

« Les buts ? Je n’en ai pas mis beaucoup, mais ils sont souvent sympas. »

9- ll a une chanson à son honneur

Avec plus de 300 matchs en 8 saisons sous les couleurs lilloises, le joueur formé à Lyon aura marqué les esprits lors de son passage dans le Nord. Outre le doublé Championnat-Coupe de France en 2011, il peut se targuer d’avoir une chanson en son honneur. En effet, il s’agit même de la chanson phare de l’album Y’est d’dins, leurs meilleures chansons (VOL.1), sorti en 2011. Intitulé tout simplement Florent Balmont, elle pointe à 1809 écoutes sur Spotify. Chapeau l’artiste.

 

10- Il a des sosies de grande qualité

Que ce soit Vincent Lagaf’, Bruce Willis ou Monsieur Propre, « Pitbull » peut se targuer d’avoir des sosies de haut vol. Et ça, c’est la classe…

L’un des meilleurs joueurs français du 21ème siècle aux prises avec Franck Ribéry. Crédit : IconSport
Crédit photo : E. Garnier/L’Equipe
Matthieu Heyman

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :