Football

Interview : la vie sans football

Depuis déjà une semaine, le football européen est dans sa quasi totalité à l’arrêt. Effectivement, depuis jeudi dernier et la dernière soirée d’Europa League, plus grand chose à se mettre sous la dent. Si on avait su, on en aurait bien plus profité de ce Basaksehir – Copenhague. Mais malheureusement, il va falloir prendre son mal en patience. Il se pourrait que le football ne reprenne pas avant fin avril, et peut-être même plus.

Pour nous, fans et supporters, le temps va être long. Mais qu’en est-il pour ceux directement impactés par les décisions liées au Coronavirus ? Ceux pour qui le métier tourne autour du ballon-rond et qui consacrent une grande partie de leur vie à ce sport. Comment faire quand sa principale source d’inspiration est à l’arrêt ?  Les Olympistes sont parvenus à interroger Gigg’s et Martin Jaglin.

Le premier est Community Manager du compte Twitter de Winamax, et publie régulièrement sur son compte personnel @Giggs_.

Martin Jaglin quant à lui est cofondateur de Mon Petit Gazon, une start-up française qui n’en finit plus de grandir. Créée en 2011, l’application est aujourd’hui la référence du Fantasy Football en France, avec plus d’un million d’utilisateurs. Le principe est simple, recruter des joueurs du championnat de France dans son équipe et espérer qu’ils fassent des grosses performances le week-end pour battre ses potes. Si par on ne sait quel malheur vous ne connaissez pas encore MPG, voici une rapide présentation.

Tu peux te présenter rapidement Gigg’s ?

Gigg’s : On me surnomme Gigg’s, je viens d’avoir 23 ans et dans la vie, lorsque je ne pense pas à mon ex et à Josh Maja, je fais des blagues sur Internet. Et figurez-vous que je suis payé pour ça. Si tu veux en savoir un peu plus sur mon parcours, je peux te dire dans les grandes lignes que je suis le seul survivant d’une portée de trois enfants et que je suis né à 7 mois. Que j’ai obtenu un baccalauréat littéraire avant d’entamer une licence en Droit que j’ai accepté d’interrompre pour rejoindre Winamax lorsque l’occasion s’est présentée. Et enfin, que je passe la plupart de mon temps à dire ou à faire des choses que les gens comprendront dans 100 ans.

Tout d’abord comment vous sentez vous, maintenant qu’il n’y a plus eu de vrais matchs de foot depuis presque une semaine  ?

MJ : Comme beaucoup de secteurs actuellement et comme pas mal de boites dans l’industrie du sport, on est impactés par l’arrêt des compétitions mais bon, les aspects business sont secondaires dans ces temps de crise sanitaire.
Gigg’s : Extrêmement bien. Je t’avoue que pour l’instant, ça ne me manque pas du tout. J’ai surconsommé du football toute ma vie, que ce soit en jouant, en entraînant ou devant l’écran. Avec mon métier, je suis amené à regarder du sport au moins 8h par jour. Je regarde énormément de matchs de football, plusieurs chaque jour, souvent simultanément. Donc de temps en temps, ça fait beaucoup de bien de couper. C’est apaisant. Reposant. Malheureusement pour mon rythme cardiaque, ça devrait vite me manquer à nouveau…

Est-ce que votre boulot, là où normalement vous préparez les matchs du week-end, est différent ? Avez-vous toujours des trucs à faire ?

MJ : Notre boulot lié à l’actu foot est évidemment en sommeil comparé à d’habitude, mais beaucoup de choses sont automatisées sur MPG donc l’essentiel de l’équipe travaille sur nos prochains chantiers : on a en général 6 mois de décalage entre notre boulot du moment et le temps que ça sorte sur vos applis.
Gigg’s : On continue à produire du contenu. On a réduit un peu la fréquence car la planète sport est à l’arrêt. Il n’y a donc quasiment plus de cotes à vendre, donc plus de promos non plus, etc. Ceci étant, on alimente toujours nos réseaux sociaux de 10h à 23h, 7j/7, avec au moins 5 blagues par jour. On essaie de trouver des sujets variés malgré les difficultés liées à l’absence d’actualité sportive. En définitive, on bosse donc un peu moins mais là encore, ça ne fait pas de mal de souffler un peu. Et cela nous incite à varier. On peut troller sur des sports mineurs qui passent parfois à la trappe en temps normal face à la dominance de l’actualité footballistique, ça change un peu. On trolle aussi sur des disciplines qui n’existent pas comme le Quidditch ou sur des émissions télé très suivies. Il faut essayer de continuer à se marrer même si la période ne s’y prête pas forcément.

Comment faire tourner la machine MPG alors même que les championnats sont à l’arrêt ?

MJ : Jouer les matchs sur console nous permet de continuer notre activité, même modestement (MPG a décidé de jouer les matchs sur Fifa 20 et d’actualiser les résultats en gardant le même principe de fonctionnement, ndlr). Et on se dit qu’on récupérera le temps et l’activité perdus quand les matchs reprendront en fin de saison. Pour les autres championnats, rien à signaler, c’est coupé !

À quoi Winamax a pensé  pour pallier cela ? Sur quel sport on peut encore parier ? Aura-t-on des nouvelles côtes spéciales confinement ?

Gigg’s : Déjà, le poker n’est pas impacté. Au contraire, le confinement augmente le nombre de parties entamées. Donc c’est un véritable atout pour Winamax. Ensuite, on propose encore des cotes sur les rares sports qui demeurent en activité. On fait le maximum. On a aussi des idées pour des fausses cotes sur des choses plus fantaisistes mais il faut savoir que l’on ne peut pas proposer de vraies cotes sur n’importe quoi, c’est très réglementé en France.

Quel est votre avis sur le report de l’Euro en 2021 ? Et sur une possible saison blanche ? Ou alors au contraire de la fin de toutes les compétitions cet été ?

MJ : Tout le boulot qu’on a fait pour l’App MonPetitProno (jeu de pronostics développé par les créateurs de MPG, ndlr) qui était prête pour une sortie en avril, et bien, c’est de l’avance qu’on a pris pour 2021, faut le voir comme ça !
Gigg’s : Je trouve que les décisions récentes de l’UEFA sont plutôt cohérentes pour l’instant. Repousser l’Euro me paraissait inévitable et souhaitable dans ce contexte. Ce n’est d’ailleurs pas plus mal pour L’Équipe de France sportivement, pas mal de joueurs n’étaient pas en grande forme à l’approche de cet Euro. J’espère que pour les clubs, la saison pourra arriver à son terme, quitte à jouer jusqu’en juillet. Le format de match unique en Coupe d’Europe peut être une solution acceptable en l’état. Nous allons voir comme les choses vont évoluer.

Avez-vous une idée de ce que vous allez faire quand le foot va reprendre ? On peut s’attendre à une fête de dingue sur MPG ? Un barbecue avec tous tes potes devant un match de Bordeaux Gigg’s ?

MJ : Pas de plan sur la comète, attendons que la crise sanitaire passe et que les Ligues puissent statuer sur la fin des championnats mais avec le décalage de l’Euro, y’a des chances que les championnats se finissent.
Gigg’s : Ta question comporte deux erreurs : Je ne supporte pas Bordeaux. Je n’ai pas de pote. Tu as ta réponse.

Êtes vous devenus des experts dans les ligues turques ou russes ? Un MPG pour ces ligues est-il en préparation ?

MJ : Nope, elles vont finir par être coupées aussi.
Gigg’s: Mes expériences sur Football Manager parlent pour moi !

Est ce que les matchs de Toulouse vous manquent ?

MJ : Non.
Gigg’s : Non. Les vanner ? Un peu plus. Mais ils ont tellement ramassé ces derniers temps (comme Dijon ou encore Monaco avant eux) qu’ils ont bien mérité un peu de répit.

Est ce que c’est tellement la crise que tu t’es infligé le replay de France-Danemark sur BeIn mercredi soir ?

Gigg’s : Non, pas question, je préfère une bonne série. Par contre, je vais sûrement enchaîner les best-of YouTube du duo Chamakh/Gourcuff avec des musiques tristes en fond sonore…

Finalement, avez-vous des conseils à nous donner pour passer le temps sans foootball ?

MJ : Oui, écoutez nos podcasts CHEZ MPG : on a reçu Thouroude, Brisbois et Portolano et ils se sont livrés !
Gigg’s : Je conseillerai surtout de couper un peu avec le foot. Se reconcentrer sur l’essentiel, ses proches… Après, libre à chacun de s’occuper comme il le désire, avec ses propres loisirs : jeux vidéos, séries, films, lectures, yoga… Mais surtout : RESTEZ CHEZ VOUS. Et prenez soin de vous et des autres. C’est important.

Tout le monde est unanime, les matchs de Toulouse ne manquent à personne. Et si pour le moment cette pause improvisée reste supportable, on espère pouvoir en dire autant dans quelques semaines. Cette crise mérite d’être traitée avec la plus grande attention, quitte à laisser le football en suspens. Celui-ci reviendra de plus belle pour un été de folie. En attendant, comme l’ont dit Gigg’s et Martin Jaglin, la priorité n’est pas sportive, mais bien sanitaire. Prenez soin de vous et de vos proches. Et surtout, restez chez vous !
Crédit photo : Théo Wargnier
Arthur Picard

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :