Divers

Tom Brady : pré-retraite ou réel enjeu ?

Inimaginable, impensable, Tom Brady quitte son club de toujours. La rumeur enflait depuis des semaines mais quand bien même, personne n’était prêt. Une bombe, un coup de théâtre, appelez ça comme vous voulez. Les New England Patriots se retrouvent orphelins du plus grand joueur de l’histoire du football américain.

Qui est Tom Brady ? Originaire de Californie, le Quaterback s’exporte dans le Michigan pour trois années universitaires, où il explose et démontre tout son potentiel. Drafté en 2000 par les New England Patriots, il rentre dans l’histoire de sa franchise et de son sport. Si le basket a trouvé son GOAT en 1984 avec l’arrivée de Michael Jordan, la NFL a rencontré le sien cette année-là.

Tom Brady, légende au-dessus des autres

Qu’a-t-il fait dans sa carrière ? La liste est très longue. Il est le meilleur joueur à avoir foulé les pelouses NFL donc bien évidemment les records et trophées pleuvent.

Tout d’abord, le joueur fait sensation d’entrée en changeant radicalement le jeu et les perspectives des Patriots également. Il remplace dès septembre son prédécesseur, Drew Blesoe blessé, pour ne plus jamais quitter le poste, hormis une blessure en playoffs en 2001. Dès sa première saison, il est sélectionné au Pro Bowl – sorte de All Star Game de Foot US. Il atteint le Graal dès sa deuxième saison en 2002 en remportant la NFL et en devenant MVP des finales.

Premier des six sacres

Mais le GOAT ne s’arrête pas là. Il distribue des caviars année après année, devenant l’arme et le tacticien offensif, épaulant les coachs en étant capable de prendre des décisions. Vous allez dire que c’est le rôle d’un Quaterback, mais il était le seul à rarement se tromper. Il est 6 fois champion avec les Pats, il participe à SuperBowl, devient 4 fois MVP des finales. Ces trois chiffres sont déjà des records mais ont peut en rajouter d’innombrables : recordman du plus grand nombre de passes tentées et réussies, plus grand nombre de yards à la passe, plus grand nombre de passes complétées dans un SuperBowl, et bien d’autres.

Bref, Tom Brady est le meilleur, aucune discussion possible. Même si parfois la comparaison avec Pat Mahomes est évoqué, celle-ci s’arrête au premier titre. Voir jouer Tom Brady est un bonheur sans nom. Personne ne le détrônera.

Une franchise NFL ou une maison de retraite ?

Sans strass ni paillette, Tom Brady annonce la fin de son aventure avec son club par les réseaux sociaux. Mais évidemment, la nouvelle a pris de l’ampleur et a éclaboussé toute la sphère du Foot US. Oui, les fans de NBA sont habitués à des bouleversements soudains (LeBron James, Kevin Durant) mais celui-ci est aussi inattendu qu’exceptionnel. Encore une fois, la comparaison avec Jordan est facile. Deux joueurs quadragénaires, jouant dans des franchises plutôt faibles et voulant démontrer qu’ils ne sont pas cramés. Voilà les paris effectués par ces deux légendes.

Tom Brady un Patriot de cœur
Crédit Photo : Bleacher Report

Le choix entre rester pour un ultime baroud d’honneur à Fowborough ou partir en quête d’un nouveau défi trotte depuis un certain temps. Aujourd’hui, ce choix est réel. Le numéro 12 ne jouera plus sur la pelouse du Gillette Stadium. Peut-être que le départ de son coéquipier, son ami et acolyte, Rob Gronkowski a pesé dans la décision. Être orphelin de son Tight End préféré peut perturber de nombreux joueurs. Tom est avant tout un être humain pouvant, lui-aussi, être victime de trous. Il avait donc le choix entre retourner dans son État natal à Los Angeles, s’offrir du bon temps à Tampa Bay ou encore intégrer la toute fraîche nouvelle franchise de Las Vegas. Même si la décision n’est pas officielle et que rien n’a été annoncé par le joueur, ses proches ou son agent, la légende devrait exporter ses talents vers les plages du sud et jouer pour les Buccaneers de Tampa Bay.

La nouvelle maison de Brady, Raymond James Stadium

Treize ans que la ville floridienne veut une nouvelle fois vibrer. Treize ans donc que la franchise n’a pas participé aux playoffs NFL. En 2007, les Buccaneers avaient essuyé un revers de 10 points face à New-York dans le tour Wild Card, sorte de quart de finale. Et depuis ? Pas grand chose, seulement deux saisons avec un bilan positif (en 2010 et 2016). L’équipe n’est vraiment pas celle que des Français aiment à voir jouer. Même si l’arrivée d’un nouvel entraîneur, Bruce Arians, a permis de remporter sept matchs, rien ne présageait l’envie de Brady de signer ici. Mais pourtant l’annonce devrait être officielle et les fans se frottent les mains. Tom Brady n’est plus le Quaterback de sa jeunesse mais est capable de ramener l’équipe en playoffs. Il n’est pas encore à la retraite mais profiter du soleil a sûrement penché dans son choix.

Quels enjeux ?

On a tous envie de revoir Tom Brady, dans ses dernières heures, soulever le trophée NFL. Est-ce possible ? Il ne semble guère. Les objectifs du Quaterback sont revus à la baisse. Il va falloir retravailler depuis les bases de la franchise pour espérer transformer l’équipe. Les joueurs, moyens de Tampa Bay vont devoir s’améliorer, travailler encore plus pour pouvoir s’aligner au niveau d’un Tom Brady vieillissant.

Il y a tout de même des atouts non-négligeables en Floride. Un coach reconnu pour ses tactiques offensives, trois joueurs offensifs renommés que sont Ronald Jones II, Mike Evans et Chris Godwin. Le fond de leur jeu en 2019 restait de marquer le plus de points possibles et le plus rapidement. Avec le numéro 12 à la passe, ces objectifs peuvent être atteints.

Ronald Jones II, meilleur Running Back de Tampa

Livrons nous à un petit moment subjectif maintenant : Tom Brady peut-il remporter un nouveau titre avec la franchise floridienne ? L’Histoire voudrait que oui. Dépasser Michael Jordan dans les records en remportant un titre dans les deux franchises, ça a de la gueule. Mais restons sérieux, le Quaterback n’a pas beaucoup de temps pour y parvenir. Son principal objectif est de redresser la barre et empêcher les Rouges de Tampa de couler.

Crédit Photo : Fox News
Thomas FRAISSE

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :