Divers

Biathlon : Rififi en République Tchèque

Dans un site de Nove Mesto vidé de ses spectateurs, la lutte pour le classement général de la Coupe du Monde est plus serrée que jamais. Chez les hommes comme chez les femmes, ils sont encore trois à pouvoir toucher le Graal. Johannes Boe, Martin Fourcade, Quentin Fillon-Maillet, voilà les prétendants chez les hommes. Chez les femmes, c’est l’Italienne Dorthea Wierer, la Norvégienne Tiril Eckhoff et la Suédoise Hannah Oeberg qui sont toujours dans la course. Essayons d’y voir plus clair.

D’abord, on peut dire que le classement général de la Coupe du monde de biathlon possède quelques particularités. La plus importante est qu’à la fin de la saison, pour établir le classement total on retire les deux plus mauvais résultats de l’hiver. Pour Johannes Boe, ça change beaucoup de choses ! Cela lui permet de compenser ses deux semaines d’absence.

Chez les femmes : un classement plus indécis que jamais

La tenante du titre Dorothea Wierer apparaît en pôle position pour faire le doublé, puisqu’elle compte 34 points d’avance sur Eckhoff et 36 sur Oeberg. Pourtant, la Norvégienne et la Suédoise ont signé de bien meilleurs résultats cette semaine. Tiril Eckhoff semble revenir très fort après des Championnats du monde ratés, elle qui était annoncée comme la nouvelle reine du biathlon féminin. Elle a signé une victoire et un top 5 cette semaine. Quant à Hannah Oeberg, elle n’est pas la biathlète la plus spectaculaire du plateau, mais son incroyable régularité (encore un podium et un top 6 cette semaine) lui permet de continuer d’y croire. Enfin, Dorothea Wierer a vu son avance fondre avec ses résultats très moyens en République Tchèque. Avec une 23e place sur le Sprint et un simple Top 10  sur la mass start, arrivera-t-elle à inverser la tendance ?

Dorothea Wierer, en tête du classement général.
Crédits : Wikipédia

Chez les hommes : un duel de générations et un arbitre

Avec seulement 13 points de différence entre le premier et le deuxième, la lutte promet d’être serrée jusqu’au bout. Ici, c’est vraiment une lutte entre deux générations : Martin Fourcade, peut-être le plus grand biathlète de tous les temps, et Johannes Boe qui a renversé le roi français l’année dernière. Pour arbitrer ce duel : Quentin Fillon-Maillet et ce, même s’il compte 57 points de retard. Alors qui ? Qui de la machine Boe ou du champion Fourcade arrivera à l’emporter ?

Le favori est évidemment le Norvégien. Avec deux victoires cette semaine, il semble avoir repris l’ascendant psychologique sur les deux Français. En effet, ceux-ci n’ont cumulé qu’un podium à eux deux ce week-end. Plus embêtant, sur la mass start, l’équipe de France tout entière a été pénalisée par un mauvais choix de fartage, entraînant une glisse catastrophique.  Avec une 14e et une 7e place, Fourcade et QFM ont perdu gros dans la course au globe. Si l’on retire les deux plus mauvais résultats de la saison, le Norvégien est déjà virtuellement devant au général.

Le podium homme du classement général : Boe, Fourcade, Fillon-Maillet
Crédits : Le Dauphiné libéré

Plus les courses avancent, plus les écarts se resserrent dans la course au globe de Cristal. Une chose est sûre, il faudra se battre course après course, point après point pour décrocher le Graal.

Crédits : AFP

Maël Le Grouiec

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :