Football

Real Madrid – Atletico Madrid : Benzema et les siens remportent le derby de la capitale

Hier après-midi, la Casa Blanca s’est imposée de la plus petite des marges à la maison. Cette victoire 1-0 permet aux hommes de Zinédine Zidane de prendre temporairement 6 points d’avance sur Barcelone. De son côté l’Atletico n’y arrive plus et reste coincé à la 6èmeplace du championnat.

En Espagne, 3 clubs dominent les débats depuis la décennie précédente. Accompagnant le Barça, les deux équipes maîtresses de Madrid se disputent chaque année des points primordiaux dans la course au titre et aux places synonymes de Ligue des Champions. Pour cette 22ème journée, cette rencontre permettait à la première d’enchaîner un 4èmesuccès de rang en championnat, et pour la seconde de s’échapper de la mauvaise spirale (défaite 2-0 face à Eibar et 0-0 la semaine passée contre Leganes).

Sur le terrain, deux grosses compositions d’équipe se faisaient face mais chacun des collectifs comptait également de nombreux absents : Bale, Hazard et Asensio (toujours en convalescence) côté Real ; Diego Costa, Koke, Gimenez ou encore Joao Felix de l’autre. De quoi annoncer un match assez stérile et une grosse dispute du ballon au milieu de terrain…

Après une première mi-temps vide, la solution vint du banc

Au cours des 45 premières minutes, il faut dire qu’on n’a pas eu grand-chose à nous mettre sous la dent. Beaucoup de possession, énormément de pertes de balle et des duels physiques pour alimenter la tension autour de ce match important : voici comment a débuté ce derby madrilène. En manque de moyens offensifs, l’Atletico a couru 20 minutes sur la pelouse du Santiago Barnabeu à la recherche du ballon, la machinerie du milieu de terrain de Zidane étant parfaitement huilée mais ne pouvant faire mieux que tourner autour du bloc défensif bas des Colchoneros. Thibaut Courtois fut le premier des deux gardiens à se montrer, repoussant sans grande difficulté une frappe soudaine de Vitolo (18’), avant d’être bien aidé par son poteau sur une frappe sèche de Correa en angle fermé (24’). La teneur s’inversait alors et le Real ne parvenait plus à avancer dans le camp adverse, mais les dernières 20 minutes furent sans réel rebondissement, seulement quelques accrochages (rien de plus banal dans ce genre d’opposition).

Zidane se décida alors de bousculer son schéma tactique et de faire rentrer de meilleurs arguments en attaque. Ainsi Vinicius Junior et Lucas Vazquez remplacèrent Kroos et Isco, inexistants au cours de la première période, de quoi redonner de l’impact et de la vitesse aux joueurs du Real. Et les changements ne tardèrent pas à se montrer efficaces puisqu’il suffit de 10 minutes pour que le stade explose suite à l’ouverture du score des Merengue. Éreintant sur son côté gauche, Vinicius Junior arriva à provoquer la défense et à lancer comme il faut Ferland Mendy dans le dos de la défense. De son pied gauche, Mendy parvint à trouver Benzema, lancé et seul aux 6 mètres de Jan Oblak, qui d’un plat du pied droit fit la différence et glissa le ballon au fond des filets (1-0, 56’). Incapables de répondre, l’Atletico et Diego Simeone n’ont jamais réussi à véritablement prendre l’ascendant dans le jeu technique tandis que le Real opérait en contre. Indispensable depuis le début de saison, la perle Federico Valverde a encore réalisé un match abouti et a manqué de peu d’être à l’origine d’un deuxième but suite à une interception au milieu de terrain. Recevant un bon ballon de l’Urugayen, Benzema transmit à Vinicius sur le flanc gauche qui rentra dans l’axe mais écrasa trop sa frappe, facilement lisible pour Oblak (81’).

realatletico_benzema
Karim Benzema a marqué son 13ème but en championnat cette saison. Crédit photo : AFP

Coup de sifflet final. Les Merengue l’emportent et glanent trois nouveaux points pour distancer le Barça avant sa rencontre aujourd’hui face à Levante (21h). Le Real n’a plus perdu depuis le 19 Octobre 2019 en championnat, alors que l’Atletico peine à trouver le chemin du succès et n’avance plus. Simeone semble de plus en plus en danger à son poste d’entraineur…

Crédit photo : managingmadrid.com
Adrien Fedeli

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :