Tennis

Open d’Australie : Résumé du premier tour

Ça y est le 1er tour de l’Open d’Australie s’est achevé ! L’occasion de revenir sur les matchs de ces deux premiers jours à Melbourne (légèrement perturbés par la pluie, car oui vous ne rêvez pas il pleut en Australie !), sur les surprises mais aussi sur les matchs à venir.

Hécatombe du côté français !

Les Grands Chelems se suivent et se ressemblent pour les Français. Alors que les tricolores sont toujours nombreux sur la ligne de départ en début de tournoi, on en a déjà perdu plus de la moitié après 2 jours de compétition. Sur les 13 joueurs français engagés au 1er tour, seulement 5 ont réussi à gagner leur match : Gilles Simon, Gaël Monfils, Grégoire Barrère, Benoît Paire et P-H Herbert. C’est triste à dire mais le tennis français va vraiment mal !

Alors qu’on attendait la confirmation de nos jeunes pousses françaises (Corentin Moutet et Ugo Humbert) après leur bon début de saison, ces derniers nous ont déçu après leur défaite face à Cilic pour Moutet (6-3, 6-2, 6-4) et Millman pour Humbert (7-6, 6-3, 1-6, 7-5). Ces deux défaites montrent encore les limites des deux jeunes français à pouvoir enchaîner les matchs. Le chemin est encore long à parcourir messieurs… Pour Mannarino, la barre était trop haute face à Thiem (n°5 mondial) qui l’a battu en 3 petits sets 6-3, 7-5, 6-2.

Mais la plus grosse déception du côté français est sans aucun doute la défaite de Jo-Wilfried Tsonga face au local Alexei Popyrin. Après avoir remporté le premier set de justesse 7/6, Jo’ miné par des douleurs au dos a fini par lâcher les deux autres sets 6/2, 6/1 avant d’abandonner. Mais, à en croire les propos de Tsonga après le match cette blessure est assez grave, à tel point qu’elle pourrait mettre fin à sa carrière. Il a affirmé au micro de l’Equipe : « Il s’avère que j’ai des ligaments qui ont calcifié dans le dos. Les médecins m’ont dit que c’était quelque chose contre quoi, on ne peut rien faire. (…) S’ils ne me donnent pas d’espoir sur le fait que ça pourra aller mieux à un moment donné, il y aura un peu moins de réflexion. ». On ne l’espère pas, mais c’est peut-être le début de l’extinction des 4 Mousquetaires*. A suivre…

Le seul qui semble redonner un peu d’espoir au tennis Français, c’est bien Gaël Monfils ! Il n’a fait qu’une bouchée de son adversaire taïwanais Yen-Hsun Lu, avec une victoire facile en moins de deux heures 6-1, 6-4, 6-2. Même si la Monf’ a affirmé se sentir bien physiquement, il devra se méfier de son prochain tour face à la machine à aces croate, Ivan Karlovic. A noter aussi, la belle performance de Gilles Simon (35 ans) qui a donné une leçon de tennis à l’Uruguayen Pablo Cuevas en moins de 2 heures, victoire 6-1, 6-3, 6-3. Il affrontera au prochain tour le fougueux australien Kyrgios.

 

Crédit Photo : Getty Images

* Les 4 Mousquetaires : Gasquet, Simon, Monfils, Tsonga.

Le Big 3 toujours au rendez-vous

Sans surprise, on retrouvera le Big 3 (Nadal, Federer, Djokovic) au second tour de cet Open d’Australie. Novak Djokovic, tenant du titre a dû faire face à une belle résistance de l’Allemand Jan-Lennard Struff qui a réussi à chiper au Roi Serbe un petit set. Mais il en faut plus pour déstabiliser Novak, qui a tout de suite musclé son jeu en s’appliquant notamment sur ses jeux de retour. Finalement, c’est une victoire en 4 sets 7-6, 6-4, 2-6, 6-1 pour Djokovic qui affrontera au second tour le Japonais Ito (146ème ATP). Un match à priori sans danger…

En revanche, la partie fut beaucoup plus simple pour Nadal et Federer. Pour son entrée en lice à Melbourne, l’Espagnol a déroulé face à Hugo Dellien (73ème à l’ATP) en s’imposant en 3 sets faciles. Rafa s’est même permis un petit plaisir en infligeant une « bulle » (c’est-à-dire un 6-0) au joueur bolivien dans le dernier set. Au prochain tour, Rafa affrontera l’Argentin Delbonis classé 76ème joueur mondial. En ce qui concerne le papy suisse, Roger Federer, il a lui aussi dicté sa loi pour s’imposer contre l’Américain Steve Johnson 6-3, 6-2, 6-2. Après deux mois et demi sans compétition, Roger a rendu une copie très propre que ce soit sur ses jeux de service (avec 78% de 1ère balle) ou de retour. Un niveau de jeu qui a rassuré le Suisse avant de jouer au second tour Filip Krajinovic (41ème à l’ATP), qui a dû batailler près de 4 heures sur le court pour venir à bout du Français Quentin Halys.

Open d'Australie: Djokovic lâche un set mais se qualifie pour le 2e tour
Novak Djokovic lors de son premier tour face à l’Allemand Jan-Lennard Struff.
Crédit Photo : AFP

La Next Gen au rendez-vous … sauf côté canadien

Pour son premier tour, le numéro 4 mondial Danil Medvedev s’est sorti du piège Tiafoe. Mais que ce fut dure car le flamboyant Américain a donné du fil à retordre à Medvedev en s’adjudant le deuxième set 6-4. Mais comme souvent, le Russe a fait parler sa régularité pour gagner à l’usure en 4 sets 6-3, 4-6, 6-4, 6-2. Pour Stefanos Tsitsipas et Dominic Thiem, l’histoire fut différente avec des premiers tours sans grandes difficultés. Au prochain tour, le Grec devra faire attention à l’Allemand Philipp Kohlschreiber qui dans un bon jour peut inquiéter le 6ème mondial. Quant à l’Autrichien, son second tour paraît plus abordable puisqu’il affrontera l’Australien Alex Bolt (140ème à l’ATP).

Mais la surprise de ce 1er Tour dans le Tableau masculin fut surtout du côté canadien. Bien que les deux pépites canadiennes (Auger-Aliassime et Shapovalov) paraissaient en forme en ce début de saison, toutes deux se sont inclinées dès le premier tour à Melbourne. Agacé et brouillon dans ses choix (avec 62 fautes directes et 28 % de retour sur 1ère balle), Denis Shapovalov s’est incliné logiquement face au Hongrois Fucsovics 6-3, 6-7 (7), 6-1, 7-6. Felix Auger-Alissime s’est lui heurté à l’inconstant Letton Ernest Gulbis, avec une défaite 7-5, 4-6, 7-6, 6-4. Une chose est sûre, c’est un Open d’Australie à oublier pour les jeunes Canadiens !

Crédit Photo : AFP
THOUAULT Eloi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :