Cyclisme

Les néo-pros à suivre en 2020

La saison 2020 va bientôt commencer, l’occasion de faire un point sur les jeunes coureurs qui rejoignent le monde World Tour cette année. Brillants chez les juniors et les espoirs, ces coureurs auront très certainement à cœur de confirmer les espoirs placés en eux. Tour d’horizon.

Quinn Simmons

Il s’agit très certainement du néo-pro le plus attendu de cette saison 2020. Quinn Simmons disputera sa première saison professionnelle sous les couleurs de l’équipe Trek-Segafredo. A même pas 19 ans, l’Américain est le coureur le plus jeune du circuit World Tour. Excellent rouleur, le Champion du Monde Espoirs 2019 a réalisé deux saisons brillantes chez les Juniors en enchaînant les victoires prestigieuses : Champion du Monde, 4ème du contre-la-montre mondial, le natif du Colorado brille aussi sur les parcours vallonnés et les Flandriennes. C’est d’ailleurs sur les pavés belges que le coureur de Trek-Segafredo fera ses premiers tours de roues en World Tour.

America, fuck yeah
Crédit photo : EPA/Maxppp

Clément Champoussin

Stagiaire chez AG2R La Mondiale depuis cet été, Clément Champoussin a déjà roulé face aux meilleurs. 9ème du Gran Piemonte, le coureur de 21 ans avait terminé juste derrière les cadors que sont Egan Bernal, Dan Martin, ou Emanuel Buchmann. Présenté par son manager comme un « pur grimpeur », le Niçois est issu du Chambéry CF, le centre de formation par lequel sont passés Romain Bardet, Nans Peters, Pierre Latour,… Clément Champoussin a terminé dans les cinq premiers du Tour de l’Avenir, course révélant les meilleurs espoirs de la petite reine, ces deux dernières saisons.  Le principal enjeu de cette saison 2020 pour Clément Champoussin sera d’apprendre et d’emmagasiner de l’expérience. En effet, venant du VTT (Champion de France Juniors il y a trois ans de la discipline), il ne possède pas une grande expérience sur route. Le Français aura l’occasion de côtoyer le gratin sur le Tour du Pays Basque où il est annoncé.

Stefan Bissegger

En 2015, alors âgé de 16 ans, Stefan Bissegger terminait 8ème de Paris-Roubaix Juniors. 9ème la saison suivante, le Suisse de 21 ans semble être capable de devenir un futur chasseur de Classiques, d’autant plus que sa pointe de vitesse lui permet de glaner de nombreuses victoires au sprint. Cette saison, Stefan Bissegger a créé la surprise en remportant la 1ère étape du Tour de l’Ain devant Lorenzo Manzin, ou encore le Champion de France Anthony Roux ! Très bon rouleur, il a aussi fini 3ème du championnat d’Europe du contre-la-montre espoirs. Vice-champion du Monde espoirs, le Suisse a signé chez Education First pour 3 saisons.

« Le premier des perdants » Voici la réaction de Stefan Bissegger après sa médaille d’argent aux Mondiaux U23
Crédit photo : Keystone

Ilan Van Wilder

Il n’y a pas que Remco Evenpoel en Belgique ! En effet, Ilan Van Wilder, né en 2000, a signé pour 3 saisons chez la Team Sunweb grâce à ses très bonnes performances en juniors et en espoirs. En effet, le Belge s’est illustré sur les deux courses par étapes les plus importantes du calendrier espoirs, à savoir la Course de la Paix (4ème) et le Tour de l’Avenir (3ème). Ilan Van Wilder semble être très polyvalent ; il a terminé dans le Top 15 du Tour des Flandres espoirs mais aussi de Liège-Bastogne-Liège U23. Le jeune coureur de la Sunweb s’est aussi montré à l’aise sur l’exercice chronométré en terminant notamment 9ème aux Championnats d’Europe U23.

Camilo Ardila

Rigoberto Uran, Nairo Quintana, Miguel Angel Lopez ou Egan Bernal : ce n’est plus à démontrer, la Colombie est une terre de grimpeurs et Camilo Ardila pourrait bien rejoindre la liste des illustres grimpeurs sud-américains. Vainqueur du Giro U23, le coureur de 20 ans a survolé la concurrence en enlevant deux étapes de montagnes et en remportant le classement général avec plus de quatre minutes d’avance. Il est néanmoins difficile de s’emballer sur le Colombien car il n’a plus accroché de dossard depuis ce Giro à cause d’une blessure au genou. De plus, de nombreux colombiens brillent dans les catégories juniors ou espoirs sans confirmer chez les grands. Reste à confirmer si UAE Emirates a tiré une bonne pioche…

Camilo Ardila a remporté le Giro U23 et pourrait s’affirmer comme un grimpeur important du circuit World Tour à l’avenir.
Crédit photo : Jairo Chaves

Alberto Dainese

Alberto Dainese a rejoint la Team Sunweb et l’équipe allemande a peut-être enrôlé le futur meilleur sprinteur mondial. En effet, l’Italien de 21 ans a enfilé les victoires en 2019, levant les bras à sept reprises. Champion d’Europe U23, C’est sans contestation, Alberto Dainese a été le meilleur sprinteur U23 en 2019 ! En septembre dernier, sur la Gooikse Pijl, il termine 2ème derrière Pascal Ackermann et devant des coureurs comme Timothy Dupont ou Peter Sagan. Propre. Après le départ de Max Walscheid, Sunweb semble avoir trouvé son nouveau sprinteur. A confirmer….

Samuele Battistella

Champion du Monde U23 après la polémique autour du déclassement de Nils Eekhoff, Samuele Battistella a signé chez NTT Pro Cycling (nouvel appellation de Dimension Data). Auteur d’une très bonne saison 2019, l’Italien semble aussi bien capable de sprinter que de passer les bosses, en témoigne son Top 10 à Tignes sur le Tour de l’Avenir. Coureur polyvalent, le coureur de NTT sera particulièrement suivi après la polémique ayant suivi son titre mondial…

Mark Cavendish parti, Edvald Boasson Hagen vieillissant, Samuele Battistella aura sûrement sa carte à jouer au sein de son équipe. L’Italien sera d’ailleurs au départ du Tour Down Under dans quelques jours.

« S’il est disqualifié, c’est qu’il y a une raison. » Le titre mondial de Samuele Battistella avait fait beaucoup parler…
Crédit photo : Le Télégramme
Matthieu Heyman

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :