Divers

Résumé de la décennie sportive française

Résumer le temps d’un article les événements qui ont marqué cette décennie, impossible ! Mais bon, il parait qu’impossible n’est pas Olympistes ! Donc, rien que pour vous, nous vous avons sélectionné les événements qui ont fait vibrer le cœur des Français lors des 10 dernières années. Allez, profitez c’est cadeau !

2010 : Un fiasco qui se nomme Knysna

Comment parler de l’année 2010 sans évoquer le fiasco des Bleus lors de la Coupe du Monde en Afrique du Sud ? C’est impossible ! Alors, oui c’est vrai ce n’est pas le plus beau moment du sport français, mais bon c’est l’événement qui nous a tous marqué en 2010 ! Pour rappel, le 17 Juin 2010, alors que la France tient le nul contre le Mexique, une dispute éclate dans le vestiaire des Bleus à la mi-temps… D’après les propos relayés par le journal l’Équipe le lendemain, Anelka aurait traité de fils de p*** le sélectionneur Raymond Domenech ! Des propos qui lui vaudront d’être renvoyé par le président de la FFF. Mais l’histoire ne s’arrête pas là, ça ne serait pas drôle ! A la suite de cette sanction, les joueurs de l’équipe de France décident de faire grève, une première dans l’histoire ! Bref, un épisode à oublier pour le football français …

Résultat de recherche d'images pour "knysna bleu"
Les Bleus refusent de s’entraîner et retournent dans le bus.
Crédit Photo : HYPESOUL

2011 : La Voeckler Mania !

Le 10 Juillet 2011, lors de la 9ème étape, Thomas Voeckler a fait chavirer le cœur des français ! Ce jour-là au terme d’une échappée de plus de 167 km il s’empare de la tunique rêvée : le Maillot Jaune … Un Maillot qu’il défendra d’une main de maître à tel point que les Français voient en lui le digne successeur de Bernard Hinault sur les Champs. En même temps, qui n’a pas vibré devant sa télé lors du Plateau Beille où ce p’tit Vendéen titille les plus grands du peloton comme un certain Andy Schleck ! Mais bon, toute histoire a une fin ! En pleine difficulté sur les pentes de l’Alpes d’Huez (19ème étape), c’est la mort dans l’âme que le coureur d’Europcar laisse échapper le Maillot Jaune à Andy Schleck puis à Cadel Evans, grand gagnant de ce Tour 2011. Sans aucun doute, c’est un Tour que l’on n’oubliera pas d’ici peu, donc pour ça… chapeau Mr Voeckler!

Résultat de recherche d'images pour "voeckler 2011"
Thomas Voeckler conserve son maillot Jaune pour seulement 18 secondes en haut du Galibier (18ème étape).
Crédit Photo : Vavel.com

2012 : Yannick Agnel au sommet de l’Olympe

En cette année olympique, le choix a été très compliqué ; entre Camille Muffat (triple médaillé olympique), Teddy Riner (médaille d’or) et les Experts (médaille d’or également) ; on vous l’avoue on ne savait plus où donner de la tête. Notre choix s’est finalement porté sur celui qui a survolé les Jeux du côté Tricolore : Yannick Agnel. Un premier titre olympique avec le relais 4×100 mètres nage libre a révélé tout le talent de ce gamin de 20 ans. Puis Rebelote, il remet ça le lendemain avec un titre olympique sur le 200 mètres nage libre où il met une claque à ses adversaires (il devance de deux secondes le Sud-Coréen Park et le Chinois Sun Yang) ! Et ce n’est pas fini… il remporte une médaille d’argent sur le 4×200 mètres nage libre seulement 1 heure après les séries du 100 mètres. Il n’y a qu’une chose à dire… BRAVO l’artiste !

Résultat de recherche d'images pour "yannick agnel jo"
Yannick Agnel tout sourire avec sa médaille d’or.
Crédit Photo : 20 Minutes

2013 : François Gabart, le Petit Prince des Mers

Ça y est ! Il est 15h 18’ 40’’ quand le skipper François Gabart à bord de son bateau MACIF franchit la ligne d’arrivée du Vendée Globe après 78 jours de course. Que d’émotions quand on voit ce petit blondinet au sourire d’ange être acclamé par une foule immense sur le chenal des Sables d’Olonne. Mais il ne faut pas l’oublier, cette victoire c’est aussi celle d’Armel Le Cléac’h. Sans la bataille que ce sont livrés ces deux marins, la course n’aurait pas été aussi belle. Seulement 3 heures séparent Le Cléac’h et Gabart ; un cheveu à l’échelle d’un tour du monde ! Bref, à seulement 29 ans, vous êtes déjà un grand François Gabart, respect !

Résultat de recherche d'images pour "François Gabart vendée globe 2012 chenal"
La remontée du chenal de François Gabart.
Crédit Photo : vendeeglobe.org

2014 : Une remontada signée Floria Gueï !

Qui aurait cru à la victoire lorsque Floria Gueï s’élance pour le dernier relais lors de la finale du 4 x 400 mètres au championnat d’Europe de Zurich ? Personne ! Même Patrick Montel, souvent connu pour son optimisme lâche au micro : « Il n’y aura pas de podium pour le 4 × 400 m français… Parce que là, on ne revient pas. ». Floria est alors clairement distancée par rapport au trio de tête à l’entame du dernier relais… On garde tout de même cette petite lueur d’espoir, allez qu’on se le dise : impossible n’est pas français ! Puis quelques secondes plus tard, Stephane Diagana glisse un prémonitoire : « Ça revient fort ! », suffisant pour redonner espoir à Montel qui répète alors dans les 150 derniers mètres : « Alors peut-être… ». La suite de l’histoire on la connaît tous… un final de folie de Floria Gueï qui remonte une par une ses adversaires, pour arracher sur la ligne une des plus belles victoires de l’athlétisme français ! Ce 17 Août 2014, Floria Gueï est née aux yeux des Français !

La Française Floria Guei (g) passe la ligne d'arrivée du relais féminin 4x400 m, le 17 août 2014 à Zurich
Floria Gueï arrache la victoire au bout du suspens !
Crédit Photo : Olivier Morin – AFP

2015 : Tsonga tout près de Noah

Un Rafael Nadal éliminé dès les ¼ de finale en 3 sets secs par Djoko, un niveau de jeu retrouvé, un mental d’acier …Tous les éléments étaient réunis cette année-là pour faire de ce Roland-Garros, le Roland-Garros de Jo ! Cela faisait bien longtemps qu’on n’avait pas vu une telle ferveur autour d’un français Porte d’Auteuil. Et franchement, on ne va pas vous le cacher, ça fait du bien de voir un Roland-Garros où un Français brille ! Avec un match maîtrisé contre Thomas Berdych en 1/8ème de finale (6/3, 6/2, 6/7, 6/3) puis un match gagné au bout du suspense en ¼ de finale contre Nishikori (6/1, 6/4, 4/6, 3/6, 6/3), on voyait tous Tsonga décrocher cette belle Coupe des Mousquetaires et succéder à Yannick Noah. Mais il a fallu un grand Wawrinka en ½ finale pour balayer le rêve de Jo. Dommage… on se consolera avec un Kinder Bueno !

Résultat de recherche d'images pour "tsonga roland garros 2015"
Tsonga après sa victoire contre le nippon Nishikori.
Crédit Photo: L’Express

2016 : Mossely – Yoka un couple en or

Cette victoire en finale olympique face à la Chinoise Yin Jinhua, Estelle Mossely est allée la chercher au bout d’elle-même. Alors qu’elle est menée lors des deux premiers rounds, Estelle n’abdique pas et finit par renverser le combat.  Elle s’offre ainsi la plus belle victoire de sa carrière et le premier titre olympique à la boxe féminine française. Tout simplement GI-GAN-TES-QUE ! Mais on ne s’arrête pas en si bon chemin… Deux jours plus tard, c’est au tour de Tony Yoka (le compagnon d’Estelle Mossely) de s’emparer de la médaille d’or après sa victoire face à Joe Joyce. Certes, la victoire de Yoka est belle mais quel plaisir de voir ces deux jeunes français se prendre dans les bras. On en a presque les larmes aux yeux ! Rien n’est plus beau que l’amour…

Résultat de recherche d'images pour "mossely Yoka jo"
Mossely-Yoka, le couple de l’année 2016.
Crédit Photo: Elle

2017 : Merci le handball français !

2017 restera une année historique pour le handball français. Tout commence en Janvier lorsque les joueurs de Didier Dinart ont décroché un 6ème titre mondial face à la Norvège (victoire 33-26). Après les titres mondiaux de 2009, 2011, 2015 celui-ci avait une saveur particulière pour nos Experts… un premier titre à domicile ! En effet, si on devait résumer en un mot l’atmosphère de Bercy le jour de la finale, ce serait sans doute : WWWOUWUAWOAUWOAOU ! Et puis nos handballeuses françaises ont prolongé notre plaisir en allant chercher leur premier titre mondial en décembre (encore face à la Norvège !). Après avoir été longtemps dans l’ombre des Experts, les joueuses d’Olivier Krumbohlz ont enfin montré tout leur talent … Elles aussi sont capables de briller ! La France est ainsi devenue la deuxième nation de l’histoire a décroché les deux titres mondiaux la même année (depuis l’Union Soviétique en 1982). Chapeau le hand français !

L'équipe de France féminine championne du monde de handball / © maxppp Axel Heimken
L’équipe de France féminine, championne du monde.
Crédit Photo : Axel Heimken

2018 : 20 ans après c’est le moment… Allez les Bleus, Allez !

Il y a eu 98, il y aura désormais 2018 ! Car oui, la bande à DD nous a bel et bien ramené la coupe à la maison ! Mais que ce fut dure … Des matchs de poule poussifs, un 1/8ème de finale gagné difficilement 4-3 (contre l’Argentine) grâce à une frappe de b***** de Pavard et une demi-finale remportée seulement 1-0 contre la Belgique, on peut se le dire maintenant… on a eu chaud  ! Mais les Griezmann, Pogba, et Mbappé ont su faire parler leur talent en finale (victoire 4-2 contre la Croatie) pour décrocher une deuxième étoile. Oui, la victoire est belle mais quel bonheur de voir la France unie le temps d’un soir ce 15 Juillet 2018… C’est ça le sport : des buts, des pleurs, des sourires, des émotions ! Le temps d’un soir messieurs vous avez fait rêver un pays entier ! Merci !

Les Bleus exultent après leur victoire contre la Croatie en finale de la Coupe du monde, à Moscou le 15 juillet.
Champion du monde, mon frère !
Crédit Photo: Dylan Martinez / Reuters

2019 : Un Grandissime Julian sur le Tour

L’année 2019 sera à jamais l’année de Julian le Magnifique. Après des victoires prestigieuses à Milan San-Remo mais aussi sur la Flèche Wallonne, notre Julian national a fait rêver des millions de français sur les routes du Tour cet été. Un été inoubliable qui commence un 8 Juillet (lors de la 3ème étape), avec une victoire en patron à Épernay où lors de la dernière montée il lâche tout le monde ! Mieux encore, il endosse le maillot jaune. Un maillot qu’il défendra comme un chef ! Une victoire à Pau lors du contre-la-montre (13ème étape) dévoile tout le talent de cet homme… et que dire de cette 14ème étape où il tient tête aux grands du peloton dans l’ascension du Tourmalet.  Tout simplement magique ! Mais à bout de forces, Julian Alaphilippe lâche lors de le 19ème étape (complètement folle), le maillot jaune au profit du futur vainqueur : Egan Bernal. Mais l’essentiel est ailleurs, Julian n’a pas seulement gagné le prix du super combatif, il a conquis le cœur de tous les français ! Et ça c’est fort !

Impressionnant depuis le début du Tour de France, Julian Alaphilippe tentera de conserver son maillot jaune lors de la 14e étape.
Julian Alaphilippe au bout de lui-même lors de la 13ème étape.
Crédit Photo: AFP
Crédit Photo : La Banquise de Mortimer
Thouault Eloi

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :