Divers

Français de l’année – Top 4 : Fabio Quartararo, à toute vitesse.

Aujourd’hui, les Olympistes vous présentent la suite de notre classement du sportif français de l’année. Grâce à son impressionnante saison, le motard Fabio Quartararo s’empare de la quatrième place. Retour sur sa belle année 2019.

Une promotion surprise et une adaptation express

À la sortie de deux saisons moyennes en Moto 2 avec seulement 2 victoires, le Niçois était parti pour rester une année de plus en dehors de la catégorie-reine, la Moto GP.  Et pourtant, il rejoint l’équipe Petronas Yamaha SRT,  propriété de Razlan Razzali et dirigée par l’ancien pilote Johan Stigefelt. C’est en fait l’écurie satellite du constructeur japonais Yamaha, elle est donc censée disposer d’un matériel moins performant. Les premiers essais sont difficiles et le jeune Français est surpris par la vitesse de sa nouvelle machine. Mais il dispose d’un avantage : côté français, les attentes sont beaucoup plus fortes autour de Johan Zarco. Celui qu’on surnomme El Diablo connait une première course très douloureuse. Après une très belle qualification et une 5e place sur la grille, il cale dans le tour de chauffe, et est obligé de s’élancer dans les stands. Il parvient cependant à revenir sur son compatriote Zarco et accroche une 16e place. Même si le résultat n’est pas à la hauteur de ses espérances, le jeune pilote démontre qu’il est bien dans le rythme et qu’il s’est bien adapté à sa nouvelle catégorie. Il confirme sa bonne forme en allant chercher deux fois le Top 10 dans les deux courses suivantes.

JerezQuartararo
Crédits phots : AutoRacing1

L’explosion 

Le quatrième Grand Prix marque un tournant dans la saison et même dans la carrière de Fabio Quartararo. Sur le sol espagnol, dans l’enceinte du circuit de Jerez, le jeune Niçois s’en va chercher la pôle position en battant le record de la piste à la surprise générale. Il ne parvient pas à résister à la pression de cette pôle et chute au 12e tour. Cette course montre tout le potentiel d’El Diablo, il lui reste maintenant à confirmer. La manche suivante se déroule en France, les attentes sont donc très fortes autour du néophyte, d’autant plus qu’il a totalement éclipsé Johan Zarco auteur d’un début de saison très moyen. Il y signe une solide 8e place, qui confirme son bon début de saison. Pourtant, le français se montre encore insatisfait de ses performances. Sa véritable explosion va se produire au Grand Prix de Catalogne. Malgré une opération aux bras quelques semaines plus tôt, il repart avec la pôle position et son premier podium en carrière. La machine est maintenant lancée et rien ne semble plus pouvoir arrêter Fabio Quartararo si ce n’est un homme : l’ogre de la catégorie, Marc Marquez.

Le rival de Marc Marquez

Aux Pays-Bas, sur le circuit d’Assen, le Niçois enchaîne une deuxième pôle d’affilée, battant un record de précocité détenu par… Marquez. En course, il est dépassé par ce même Marquez et un autre espagnol Alex Rins. Il accroche cependant la 3e place, dépassant toutes les Yamaha d’usines, censées disposer d’une moto plus rapide que la sienne. Il s’affirme aussi comme le meilleur débutant (ou rookie) de la saison. Les deux Grands Prix suivants sont assez décevants pour El Diablo, avec une chute et une huitième place en dessous de ses standards. Il remonte sur le podium en Autriche, mais est ennuyé par sa mécanique. On peut dire que si Quartararo est un pilote brillant ses résultats manque un peu de régularité, voilà un de ses axes de progression pour le futur.
Sa fin de saison est plus brillante encore. On retient notamment sa bataille épique avec Marquez au Grand Prix de Thaïlande, lorsqu’il se fait doubler dans le dernier virage par l’insatiable espagnol. Il termine finalement sa saison sur un podium au Japon et à la 5e place du classement général final.

Fabio Quartararo est déjà un grand pilote, mais il est aussi une promesse pour l’avenir, il a seulement 20 ans. Il mérite amplement sa place dans notre Top 5.

Crédits photos : Moto GP
Maël Le Grouiec

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :