Cyclisme

Françaises de l’année – Top 4 : Ferrand-Prévot, de retour au sommet

En cette fin d’année, les Olympistes vous proposent de revenir sur les sportives françaises qui ont marqué 2019. Après Amandine Henry, c’est au tour de Pauline Ferrand-Prévot d’être mise à l’honneur. Championne du monde pour la quatrième fois de sa carrière en août dernier et victorieuse deux fois en coupe du monde, la spécialiste du VTT est 4e de notre classement.

31 août 2019. A Mont-Saint-Anne, au Québec, Pauline Ferrand-Prévot a une bonne tête d’outsider dans ces championnats du monde de VTT. Elle enchaîne les bonnes performances et les tops 10 en coupe du monde. Plus tôt dans le mois, elle remporte même l’étape de Val di Sole, sa première victoire en coupe du monde depuis 2015.

La course va plutôt mal démarrer pour la Française. Mal partie, puis victime d’une chute, elle boucle le 1er tour des 6 tours de circuit à la 18e place. Mais le meilleur reste à venir. D’abord, Ferrand-Prévot opère une remontée fulgurante et se retrouve rapidement à la 7e place. Ensuite, elle dépasse une par une ses concurrentes, impuissantes. A 2 tours du dénouement, elle dépose irrésistiblement Rebecca McConnell pour prendre la tête de la course. Plus personne ne la reverra.

Pauline Ferrand-Prévot 2
Pauline Ferrand-Prévot, juste avant de remporter les championnats du monde de VTT 2019
Crédit photo : Getty Images/Eurosport

Et dire qu’elle vient de loin…

Pauline Ferrand-Prévot remporte ainsi son 4e titre de championne du monde, après son tritypique historique de 2015 (vainqueur sur route, VTT et cyclo-cross la même année). Cette victoire impressionnante vient couronner une saison qui l’a vue signer son retour au sommet. Dire qu’elle a réalisé une année 2019 inattendue n’est cependant pas exagéré. La Française sortait d’une saison 2018 compliquée, pourrie notamment par une endofibrose iliaque à la jambe gauche. Son opération en janvier dernier a été une libération, mais aussi le point de départ d’un formidable come-back.

Débarrassée de ce problème physique, Ferrand-Prévot va alors rapidement retrouver son meilleur niveau. Très rapidement même. Surtout quand on sait que des coureurs, comme Fabio Aru, ont du mal à s’en remettre. Mais la Française récupère plus vite que tout le monde. Elle retrouve la compétition 3 mois seulement après l’opération. Elle signe un top 10 dès la deuxième manche de coupe du monde. Quelques mois plus tard, Ferrand-Prévot renoue avec la victoire en écrasant le championnat de France. Avant de finalement remporter le titre mondial de VTT.

Maintenant, objectif Tokyo 2020

Auteure de son meilleur classement en Coupe du monde (3e) et vainqueur de 2 manches (une première depuis 2014), Pauline Ferrand-Prévot a vécu une année magique. Cerise sur le gâteau, elle s’est offerte fin septembre un 2e titre mondial en VTT marathon… une épreuve qu’elle disputait pour la 1ère fois ! Dorénavant, la Française est lancée vers la saison 2020, avec pour ultime objectif le titre olympique. A Tokyo, il faudra effacer la déception de Rio. Histoire de rendre ce come-back parfait.

Crédit photo : Keno Derleyn/velovert.com
Matt Loch

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :