Divers

Conseil de classe #4

Un record du Monde en natation, une remontada de Cyprien Sarrazin, une perf’ XXL de Giannis Antetokounmpo ou encore l’AC Milan au fond du trou : voilà le programme de ce quatrième conseil de classe !

20/20 pour Caeleb Dressel

Le nageur Caeleb Dressel a remporté le 50m petit bassin lors des finales de l’ISL, à Las Vegas et a battu le record du monde (20″24). Cette course s’est déroulée dans le cadre de l’International Swimming League, circuit d’épreuves où deux franchises américaines et deux européennes s’affrontent. L’Américain de 23 ans s’est imposé devant l’ancien détenteur de ce record, Florent Manaudou. Le Français a signé un chrono de 20″69, devant l’Australien Kyle Chalmers (20″74). Nul doute que la rivalité entre Caeleb Dressel et Florent Manaudou fera des étincelles aux JO de Tokyo, cet été. Le natif de Villeurbanne est revenu à la natation pour ces Jeux Olympiques et visera l’or.

Caeleb Dressel entre un peu plus dans l’histoire de la natation
Crédit photo : S. Boué/L’Equipe

L’avis du conseil de classe : A quelques mois de l’échéance olympique, vous semblez être intouchable. Gardez le cap !

18/20 pour Giannis Antetokounmpo

Le match entre les Bucks et les Lakers était très attendu et Giannis Antetokounmpo a répondu présent. Le Grec a porté Milwaukee et signé une feuille de stats impressionnante (34 points et 11 rebonds). Son équipe s’est imposée 111-104 et pointe en tête du classement en conférence Est. Face à la meilleure équipe de l’Ouest, Antetokounmpo a réalisé son meilleur match à trois points (5/8), montrant qu’il est capable de briller à toutes les distances. De leur côté, les Lakers ont montré leur faiblesse, notamment un banc peu reluisant (4 points seulement).

L’avis du conseil de classe : Vous réalisez un début de saison régulière brillant. A poursuivre en playoffs.

15/20 pour Cyprien Sarrazin

Incroyable remontée de la part de Cyprien Sarrazin sur le slalom géant d’Alta Badia ! Le Français a réalisé le meilleur chrono de la deuxième manche, ce qui lui a permis de gagner 20 places ! Ce podium est le deuxième de sa carrière. Seul le Norvégien Henrik Kristoffersen a devancé le skieur de 25 ans. On notera aussi la performance moyenne d’Alexis Pinturault (8ème), en manque de régularité cette saison.

MESSIRE UN SARRAZIN !

L’avis du conseil de classe : Une remontada incroyable ! Époustouflant ! Paris-Sarrazin-Germain.

14/20 pour le Rugby Club Toulonnais

En clôture de la 11ème journée de Top 14, Toulon a étrillé Clermont (41-19). Ce succès permet aux Toulonnais de grimper à la 3ème place derrière le leader Bordeaux-Bègles et Lyon. Impériaux, les rouges et noirs n’ont jamais été inquiétés et menaient déjà 22-0 en 25 minutes. Leur nouvelle recrue, Eben Etzebeth, semble s’être bien acclimaté à sa nouvelle équipe. L’international Sud-africain a inscrit le premier essai du match et a réalisé un match plein. De leur côté, les Auvergnats n’ont pas existé du match et n’ont jamais montré le moindre signe de révolte. Clermont pointe à la 7ème place du Top 14.

L’avis du conseil de classe : Leader de votre poule en Challenge Européen, sur le podium de Top 14 : tout semble vous réussir en ce moment. Nous vous encourageons à poursuivre lors du second semestre.

5/20 pour l’AC Milan

Qu’il semble loin l’AC Milan de Pato, Kaka, Ronaldinho, Maldini, Seedorf and co… Car l’AC Milan version 2019-2020 ne fait clairement pas honneur à l’histoire des Rossoneri. Défait 5-0 par l’Atalanta Bergame, le club milanais a subi sa plus lourde défaite au 21ème siècle. Ce revers aurait même pu être plus conséquent sans l’intervention, à de nombreuses reprises, de Gianluigi Donnarumma. 10ème, à 15 points du podium, les temps sont durs et les investissements ne semblent pas porter leurs fruits. Le mercato hivernal arrive et il pourrait bien être agiter du côté de la Lombardie…

L’avis du conseil de classe : Votre cas est désespérant et nos espoirs sont vains. Prenez exemple sur votre voisin de l’Inter…

Gianluigi Donnarumma n’a pas pu empêcher la débâcle des Milanais
Crédit photo : Getty Images

0/20 pour PES en Chine

Quand le sport et la politique se croisent, ce n’est jamais bon signe. La nouvelle preuve s’appelle Mesut Özil. Après avoir annoncé son soutien aux Ouïgours, le joueur turc a été retiré de PES par NetEase, le distributeur chinois du jeu. Le match entre Arsenal et Manchester City avait été déprogrammé, le week-end dernier, du fait de la prise de position d’Özil. Selon un rapport de l’ONU, près d’un million d’Ouüghours sont internés dans des camps de détention.

L’avis du conseil de classe : Politique et sport ne font pas bon ménage. Au prochain dérapage, c’est le redoublement et c’est FIFA qui sera délégué.

Crédit photo : Skyminds
Matthieu Heyman

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :