Basket-ball

Jour 15 : Les JO records de la « Dream Team » 1992

Nouvelle date, nouvelle histoire ! En ce 15ème jour de l’Avent, les Olympistes ont posé leurs valises outre-Atlantique, à la découverte de la célèbre « Dream Team » américaine de 1992.

Tout le monde s’est au moins une fois autoproclamé « Dream Team » d’un tournoi, d’une compétition, ou entre amis n’est-ce pas ? Eux, en étaient les membres officiels. Et il n’y pas de hasard à ce que chacun d’entre nous se soit réapproprié leur nom.

1992, l’occasion d’appeler les meilleurs

Finis les joueurs universitaires ! Pour la première fois, en 1992, la FIBA (Fédération Internationale de Basketball) a décidé d’autoriser la sélection américaine à compter dans ses rangs des joueurs professionnels et donc issus du championnat NBA. Alors que la Team USA avait empoché une maigre 3ème place aux Jeux de Séoul en 1988, l’opportunité est trop grande pour ne pas la louper.

Crédit photo – Parlons Basket

Chuck Daly (ancien coach des Detroit Pistons) se pourvoit alors en chef d’orchestre de cette formation mythique. Mais le choix n’est pas facile car il faut composer avec les quelques égos surdimensionnés et les rivalités que fait naître la NBA. Les douze joueurs choisis formeront la meilleure équipe que la planète basket ait jamais connue. Magic Johnson (Los Angeles Lakers), Mickaël Jordan (Chicago Bulls), Larry Bird (Boston Celtics) ou encore Charles Barkley (Phoenix Suns). Rien que ça !

« Je regarde sur ma droite, j’ai Jordan. Je regarde sur ma gauche, j’ai Larry ou Barkley. Je ne sais pas à qui passer la balle. »                                                                                Magic JOHNSON

117,3 points de moyenne

Aux Jeux Olympiques de Barcelone, la compétition devient rapidement une formalité. Sur le parquet, c’est un collectif talentueux qui évolue, et qui de records statistiques, fascine le monde entier. Le meilleur marqueur de la compétition s’appelle Charles Barkley (18 points de moyenne) et l’écart moyen avec leurs adversaires s’élève à 43,8 points : c’est dire à quel point les Américains surpassent tout et ne laissent rien. Mais le chiffre le plus impressionnant reste encore ces 117,3 points de moyenne par match ! La finale et le titre olympique remporté sans trembler 117 à 85 contre la Croatie achèveront cette incroyable épopée. Une équipe de rêve, littéralement…

Crédit photo – The Undefeated
Justine ROY

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :