Divers

Conseil de classe #2

Le week-end est terminé, l’heure est au bilan ! Au programme, un Jimmy Gressier historique, la revanche d’Anthony Joshua, la désillusion des handballeuses françaises et l’humiliation pour Auxerre et Lens en Coupe de France. 

20/20 pour Jimmy Gressier

Cocorico ! Le natif de Boulogne-sur-Mer a remporté pour la 3ème fois consécutive le titre de Champion d’Europe de cross-country U23. Le coureur de 23 ans n’a jamais été inquiété et a fait toute la course en tête. Champion d’Europe espoir sur 5 000 et 10 000m, le Boulonnais devient le premier coureur de l’Histoire a réaliser ce triplé continental. Le « petit Ribéry » (les deux sont originaires du quartier du Chemin Vert à Boulogne) quitte donc le monde Espoirs par la grande porte. Le champion de France seniors du 10km vise désormais les JO de Tokyo et les championnats d’Europe, à Paris, en août 2020.

L’insolence d’un beau gosse
Crédit photo : AP Photo/Pedro Rocha

L’avis du conseil de classe : Félicitations ! Votre caractère d’acier et votre mentalité de guerrier vous permettent de marquer l’histoire du monde espoirs de l’athlétisme. Il vous reste désormais à confirmer chez les seniors. Nous ne doutons absolument pas de vos capacités, comme vous l’avez montré sur le Cross de l’Acier où vous avez tenu tête aux Kényans.

18/20 pour Anthony Joshua

Surpris il y a 6 mois par Andy Ruiz, Anthony Joshua avait à cœur de prendre sa revanche sur le Mexicain. C’est chose faite puisque Joshua a battu Andy Ruiz aux points. Cette victoire lui permet de reprendre ses ceintures mondiales WBA, IBF et WBO des poids lourds. Très mobile face à un Andy Ruiz désavantagé par son poids (128 kilos), Anthony Joshua s’est mué en fin stratège. « J’ai voulu montrer le noble art : toucher sans être touché » a déclaré l’Anglais.

L’avis du conseil de classe : Vous vous êtes ressaisi d’une belle manière après votre défaite surprise. Vous redevenez un pilier des poids lourds. Toutefois, restez vigilant car votre rival a déjà annoncé son intention d’organiser une belle.

On rappelle à Andy Ruiz qu’avec Comme J’aime la première semaine est gratuite.
Crédit photo : A. Couldridge/Action Images/Reuters

15/20 pour les rugbymen toulousains

Vainqueur de Montpellier (23-9), Toulouse a glané son troisième succès en trois matchs de Coupe d’Europe. Les Toulousains se sont vite détachés (13-0 en 36 minutes) mais les Héraultais n’ont pas abdiqué. Déficients au pied, cela n’a pas suffi et leurs lacunes offensives ne leur ont pas permis de combler ce retard. En face, Romain Ntamack a brillé en inscrivant deux essais. Après leurs victoires face à Gloucester (20-25) et Connacht (32-17), les hommes de Ugo Mola sont très bien partis pour finir en tête de leur poule.

L’avis du conseil de classe : Très encourageant pour la suite de la compétition ! Brillants à domicile, votre premier semestre est à confirmer en 2020. Ce serait dommage de gâcher tous vos efforts…

Romain Ntamack a fait mal aux Montpelliérains
Crédit photo : N. Luttiau/L’Equipe

11/20 pour les biathlètes françaises

La semaine avait bien commencé avec la victoire de Justine Braisaz et le podium de Julia Simon en individuel. Mais les Françaises n’ont pas su confirmer correctement lors du relais. 6èmes à plus de 2min des vainqueurs norvégiennes, Justine Braisaz, Anaïs Bescond, Chloé Chevalier et Julia Simon ont peiné autant sur le pas de tir que sur les skis. Dans le peloton de tête à la mi-course, Chloé Chevalier n’a pas brillé au tir et a perdu près d’une minute. Dernière relayeuse, Julia Simon n’a pas pu inverser la situation et a semblé peiner sur les skis malgré de bons tirs.

L’avis du conseil de classe : Vos performances individuelles vous permettent d’être au dessus de la moyenne. Vous pouvez faire bien mieux, ne vous reposez pas sur vos acquis !

4/20 pour les handballeuses françaises

Battues par le Danemark (20-18), les handballeuses tricolores sont éliminées des Championnats du Monde. C’est une énorme désillusion pour les tenantes du titre. Mal embarquées dès le début de la compétition (défaite face à la Corée du Sud puis match nul face au Brésil), les Françaises semblaient avoir repris du poil de la bête après leurs victoires face à l’Australie puis l’Allemagne. Hélas, dans cette sorte de match à élimination directe, les joueuses d’Olivier Krumbholz sont tombées sur une Sandra Toft époustouflante (47% d’arrêts). La gardienne du Brest Bretagne Handball a été élue joueuse du match.

L’avis du conseil de classe : L’ensemble du conseil de classe est déçu de votre travail. Ne vous réfugiez pas derrière une adversité trop forte, vous n’avez pas assumé votre statut de favorite. Néanmoins, rien n’est perdu : une médaille à Tokyo cet été et tout sera pardonné…

Meline Nocandy et l’équipe de France n’ont pas rassuré à 8 mois des JO…
Crédit photo : CHARLY TRIBALLEAU / AFP

0/20 pour l’AJ Auxerre et le RC Lens

C’est LA grosse surprise de ce 8ème tour de Coupe de France de football ! L’AJ Auxerre (L2) s’est fait sortir par Hombourt-Haut (R3). 6 divisions séparent les deux formations mais la magie de cette compétition a encore parlé. Le petit poucet de la compétition s’est imposé 2-1 pour rejoindre les 32ème de finale. Mal en point en Ligue 2 (7 matchs sans victoire), les hommes de Jean-Marc Furlan ont fortement déçu leurs supporters.

L’avis du conseil de classe :  Vos résultats sont très décevants et ne reflètent pas l’histoire de votre institution. Le bilan de cette saison risque fortement de ressembler à celui de la saison dernière : mauvais.

De son côté, le RC Lens s’est incliné sur le même score face à Dieppe (N3). Les pensionnaires de Ligue 2 ont vécu un début de match catastrophique en encaissant 2 buts en 7 minutes ! Entreprenants face à des valeureux normands, les Artésiens ont joué de malchance : une frappe de Walib Mesloub sur la barre, un but de Banza refusé pour hors-jeu. Poissards.

L’avis du conseil de classe :  Une montée en Ligue 1 et on oublie tout ?

Crédit photo : Skyminds
Matthieu Heyman

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :