Football

Liverpool-Everton : Origi homme de derby, Mané homme providentiel

Certains derbys font partie de l’histoire du football. Le derby de la Mersey, entre Liverpool et Everton, est un de ceux-là. Entre un Liverpool époustouflant, caracolant en tête de la Premier League et un Everton aux abois, l’affiche semblait fortement déséquilibrée et cela s’est vérifiée sur le terrain. Les Reds se sont largement imposés (5-2) et continuent leur cavalier seul en tête du championnat anglais. Divock Origi a (encore) marqué ce derby de son empreinte, alors que Sadio Mané a (encore) marqué les esprits. 

Le match

Jürgen Klopp en a surpris plus d’un en titularisant Adam Lallana dans le coeur du jeu des Reds alors qu’on attendait Jordan Henderson ou encore Naby Keita. Mohamed Salah et Roberto Firmino sur le banc, ce sont respectivement Xherdan Shaqiri et Divock Origi qui commencèrent cette rencontre. Peu de surprises côté Toffees avec notamment la titularisation des Français Lucas Digne et Djibril Sidibé sur les ailes.

Les hommes de Jürgen Klopp se sont très vite détachés : 2-0 en 17 minutes grâce à des réalisations de Divock Origi et Xherdan Shaqiri. Choix payants de la part du coach allemand ! Néanmoins, tout ne fut pas rose pour Liverpool qui laissa de nombreux espaces à leurs rivaux, leur permettant de recoller à 2-1 grâce à Michael Keane. Un Adam Lallana brouillon et un Dejan Lovren approximatif ne sont pas étrangers à ce but… Une mauvaise habitude pour les leaders de la Premier League qui prennent systématiquement un but à Anfield, cette saison. Cette première mi-temps, contrôlée par Liverpool, a connu un dénouement complètement fou : Divock Origi rajouta un pion, suivi par Sadio Mané, avant que Richarlison réduise le score. 4-2 au terme d’une mi-temps dingue. Réalistes, les hommes de Marco Silva ont profité des largesses défensives de Liverpool et d’une paire de centraux pas forcément impériale. La seconde mi-temps fut plus calme. Les Reds ont contrôlé et asséné un dernier coup de massue par l’intermédiaire de Georginio Wijnaldum, en fin de match.

Shaqiri et Lallana, les deux belles surprises de Jürgen Klopp
Crédit photo : Icon Sport

Divock Origi, tout un symbole

Il y a quasiment un an jour pour jour, le 5 décembre 2018, Divock Origi marquait l’improbable but de la victoire face à ces mêmes Toffees à la dernière seconde. Bis repetita pour l’attaquant belge, auteur cette fois ci d’un doublé. Accompagné par un Sadio Mané étincelant (1 but et 2 passes décisives), l’ancien Lillois a marqué deux des trois premiers buts de son équipe.  Parfaitement servi par le Sénégalais, Origi a d’abord dribblé un Jordan Pickford, à la rue, pour inscrire le premier but de la partie, avant de lober ce dernier pour inscrire son second pion. Entre le caviar de Sadio Mané et la transversale de Dejan Lovren, difficile de dire quelle passe décisive est la plus impressionnante… 5ème but pour l’attaquant Belge face à Everton, l’une de ses victimes favorites en Premier League, permettant à ce dernier d’entrer un peu plus dans le cœur des supporters de Liverpool.

Sadio Mané, le jour d’après

Pourtant l’un des grands favoris pour le Ballon d’Or, Sadio Mané n’a fini « que » 4ème, ce que beaucoup considère comme étant une injustice pour l’attaquant sénégalais. Ce dernier a répondu de la plus belle des manières en réalisant un grand match. Malgré les absences de ses compères habituels, le joueur de 27 ans n’a pas semblé perturbé et a mené les offensives des Reds d’une main de maître : des passes décisives parfaites pour Divock Origi puis pour Xherdan Shaqiri, avant de conclure une contre-attaque lancée par Trent Alexander-Arnold. La déception du Ballon d’Or semble être digérée pour un joueur à la grande modestie, autant capable de se mettre au service de son équipe que de briller par ses fulgurances individuelles.

Résultat de recherche d'images pour "Sadio mané everton 2019""
Sadio Mané a réalisé une prestation XXL
Crédit photo : Washington Post

Des statistiques affolantes 

Ce Liverpool là est sensationnel et entre un peu plus dans l’histoire. Impérial à domicile, la bande de Jürgen Klopp n’a plus perdu le moindre match à Anfield depuis 433 jours. En Premier League, cela fait 955 jours que cette formidable équipe ne s’est plus inclinée à domicile. C’est aussi la première fois de l’histoire que l’ennemi juré, Everton, encaisse 5 buts face à cette armada. Le tout pour la centième victoire de Klopp sous les couleurs de Liverpool.
Néanmoins, l’assise défensive est moins impressionnante que la saison dernière : toujours pas le moindre clean-sheet à la maison ! Faut-il s’inquiéter de cette stat ? Le championnat est encore long et, à terme, cela pourrait leur jouer des tours. En attendant, Sadio Mané et les siens sont leaders de Premier League avec 8 points d’avance sur Leicester. 30 ans après, l’histoire est peut-être en marche… De son côté, Everton vit une saison compliquée et est 18ème avec seulement 14 points en 15 matchs.

Crédit photo : S. Heppell/Reuters
Matthieu Heyman

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :