Tennis

Jour 4 : Isner/Mahut, un match de légende

Pour le 4ème jour du calendrier de l’avent, Les Olympistes vous proposent de revenir sur un des plus grands moments de l’histoire du tennis : l’incroyable rencontre  opposant John Isner à Nicolas Mahut. 11 heures et 5 minutes, 980 points, 183 jeux. Vous ne rêvez pas, ce sont bel et bien les chiffres d’un match de tennis. Pas n’importe quel match d’ailleurs, un match de Grand Chelem, opposant le géant américain John Isner (2,08m tout de même !) à notre Nicolas Mahut national.

John Isner (à gauche) et Nicolas Mahut (à droite) en compagnie de l’arbitre Mr Lahyani.
Crédit photo : zimbio.com

Tout cela commence le 22 juin 2010 sur l’anonyme court n°18 du All-England Club de Wimbledon, lors du 1er tour du tournoi londonien. Un match banal somme toute… sur le papier en tout cas. Banal mais plutôt déséquilibré, puisqu’il oppose John Isner, 19ème joueur mondial, à Nicolas Mahut, 148ème joueur mondial, tout juste sorti des qualifications. Des qualifications qui n’ont d’ailleurs pas été de tout repos pour le Français puisqu’il a du batailler pour se qualifier, notamment dans un match assez incroyable l’opposant à Bogdanovic : 3/6 6/3 24/22, en 4 heures de jeu.

3 jours pour écrire l’histoire

C’est donc ce mardi 22 juin à 18h18 que les 2 joueurs entrent dans la compétition. Lors de ce début de match, rien ne présage d’un scénario exceptionnel. Un premier set remporté 6/4 par un Américain solide, puis un second remporté par Mahut pour remettre les pendules à l’heure. Tout va alors s’accélérer, pour ce 3ème set, les joueurs haussent leur niveau de jeu, font de moins en moins de fautes et servent de mieux en mieux. Le match est alors interrompu à 21h07 après 2h54 de jeu sur le score de 6/4 3/6 6/7 7/6.

Il faudra donc un deuxième jour pour départager les deux champions (c’est ce qu’on se dit à se moment là). Le match reprend alors mercredi à 14h05. Et rapidement le scénario qui va régir l’ensemble de ce 5ème set prend forme : le serveur, impeccable, gagne son jeu de service puis se transforme en retourneur malheureux. 216 aces !! Record absolu pour un match de tennis, c’est dire la qualité exceptionnelle du service de ces 2 messieurs. Et c’est donc à 21h13 que ce scénario va prendre fin pour cette journée de mercredi, non pas parce qu’ils auront réussi à se départager mais bien à cause de l’obscurité, pour la 2ème fois en 2 jours. Le score est alors de 59 partout dans le 5ème set. C’est d’ailleurs officiel, ce match est déjà le plus long de l’histoire du tennis.

Ce jeudi 24 juin 2010, le court numéro 18 du All-England Court de Londres n’est plus un court anonyme. Il devient alors le court le plus prisé du tournoi : « le nouveau central ». Les gradins sont bondés, tout le monde (même John McEnroe) veut assister à ce match de titans. Celui-ci reprend donc à 15h40 précise pour ce qui sera bel et bien la dernière journée de ce triptyque d’anthologie. Incroyable de courage et d’abnégation, les 2 joueurs vont encore lutter plus d’une heure jusqu’à l’ultime balle de match, elle est pour Isner (la 5ème). Sur un passing de revers, l’Américain, met fin aux ultimes espoirs du Français et s’effondre au sol. 11h 5 minutes de jeu, dont 8h11 pour le dernier set. Un match… indescriptible.

Bravo messieurs.

Quelques anecdotes :

  • Les 2 joueurs n’ont pris qu’une seule pause toilette durant l’intégralité du match (à 58 partout, le 2ème jour).
  • Selon le Guardian, 85 matchs ont eu le temps d’être joués pendant qu’Isner et Mahut disputaient le leur.
  • L’affichage électronique des points à été interrompu à 47 partout dans le 5ème set et s’est ensuite éteint, car il n’était pas programmé pour atteindre un tel score.

Crédit photo : L’Express
Marius Joly

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :