Football

Messi : l’homme aux 6 Ballon d’Or !

Il y a des soirées de football qui nous font vibrer, pleurer, chanter et d’autres comme celles du Ballon d’Or qui nous font réfléchir. En remportant son sixième Ballon d’Or en 11 ans, Messi est-il le meilleur joueur de tous les temps ? C’est dans le somptueux théâtre du Châtelet à Paris que La Pulga a devancé Virgil Van Dijk (2e), Cristiano Ronaldo (3e) et Sadio Mané (4e). Retour sur cette soirée qui a également récompensé le meilleur gardien, la meilleure joueuse et le meilleur joueur de moins de 21 ans !

Messi devant Van Dijk et Ronaldo

Cela faisait maintenant des mois que le monde du football retenait sa respiration à l’idée de connaître le 64e Ballon d’Or, il est désormais connu : Lionel Messi. Grandissime favori avec le Red Virgil Van Dijk, l’Argentin empoche son 6e Ballon d’Or (record absolu) et dépasse ainsi son éternel rival Cristiano Ronaldo. Annoncé vainqueur il y a une semaine par le Mundo Deportivo, le Barcelonais a raconté après avoir reçu son prix : « Encore de belles années devant moi », de quoi faire grincer les dents de ses adversaires qui n’ont pas fini de souffrir face aux deux extraterrestres du football : Messi et Ronaldo. Primé en 2009, 2010, 2011, 2012, 2015 et 2019, Léo Messi a inscrit 613 buts dont 114 en Ligue des Champions tout au long de sa carrière, a remporté la coupe aux grandes oreilles 4 fois et a gagné la saison dernière avec le FC Barcelone LaLiga. Cependant, la Pulga devait se rappeler des démons du 7 mai 2019 présents à ses côtés : les Reds de Liverpool. Allaient-ils resurgir ? Allaient-ils refaire tomber le maître ? Rien n’était si sûr.

Pourtant cette fois-ci, les élèves n’ont pas dépassé le maître. Virgil Van Dijk, le géant néerlandais et le Sénégalais Sadio Mané alors vainqueurs de la Ligue des Champions et vice-champions de Premier League avec Liverpool n’ont pu résister aux 62 buts de Messi. Les deux protégés de Jürgen Klopp avaient néanmoins des atouts à faire valoir. Le défenseur central des Pays-Bas a en plus des résultats impressionnants récoltés avec les Reds, reçu le trophée de meilleur joueur de l’année en Angleterre, meilleur joueur d’Europe par l’UEFA ou encore une finale de Ligue des nations avec les Pays-Bas. De quoi faire trembler le sextuple lauréat ! De son côté, Mané a terminé meilleur buteur de Premier League (22 réalisations), et a été finaliste avec Les Lions de la Téranga de la CAN 2019, il termine 4ème du classement, devant son coéquipier des Reds Mohamed Salah. Enfin, le podium est complété par Cristiano Ronaldo, vainqueur de la Série A avec la Vieille Dame et inscrivant 34 buts l’année précédente, le Portugais en déclin selon les spécialistes vient d’enchaîner 9 podiums consécutifs au Ballon d’Or.

1125265291.jpg.0

Lionel Messi (Ballon d’Or masculin 2019)

Crédit photo : David Ramos / Getty Images

Les Français bien loin des standards de 2018 !

A l’instar de l’année où elle avait fini championne du monde, la France avait réussi à placer 7 joueurs dans les 30 finalistes du Ballon d’Or, les tricolores enregistrent un bilan moindre en cette édition 2019 avec 4 représentants. Le mieux classé de nos Bleus est, sans aucune surprise, Kylian Mbappé avec une 6e place. Le Parisien champion de France et meilleur buteur de Ligue 1 descend tout de même de deux places par rapport à la saison précédente où il avait terminé 4e. La plus grosse désillusion française de ce Ballon d’Or est Antoine Griezmann. Troisième l’an dernier, la toute nouvelle recrue du Barça peine à se trouver une place à côté des monstres Léo Messi et Luis Suarez. Avec une 18e place cette année, Grizou avait pourtant marqué 23 buts et distribué 10 passes décisives sous la tunique madrilène.

Le troisième français de ce classement France Football est Hugo Lloris, le portier de Tottenham termine 23e (29e l’année dernière). Auteur d’une saison incroyable avec le club londonien en réussissant à se hisser en finale de la Ligue des Champions, il reste le dernier pilier des Spurs et des Bleus malgré sa terrible blessure au coude le 5 octobre dernier. Enfin, probablement le meilleur joueur de ce début d’exercice 2019-2020 au Real Madrid, Karim Benzema termine 26e de ce Ballon d’Or. Inscrivant 14 buts depuis le début de saison et 29 buts la saison passée, Karim Benzema attend toujours un retour en Équipe de France, en vain …

Le classement final :

Lionel Messi (1er) ; Virgil Van Dijk (2e) ; Cristiano Ronaldo (3e); Sadio Mané (4e) ; Mohamed Salah (5e) ; Kylian Mbappé (6e) ; Alisson (7e) ; Robert Lewandowski (8e) ; Bernardo Silva (9e) ; Riyad Mahrez (10e) ; Frenkie de Jong (11e) ; Raheem Sterling (12e) ; Eden Hazard (13e) ; Kevin De Bruyne (14e) ; Matthijs de Ligt (15e) ; Sergio Agüero (16e) ; Roberto Firmino (17e) ; Antoine Griezmann (18e) ; Trent Alexander-Arnold (19e) ; Pierre-Emerick Aubameyang (20e) ; Dusan Tadic (20e) ; Heung-min Son (22e) ; Hugo Lloris (23e) ; Kalidou Koulibaly (24e) ; Marc-André Ter Stegen (24e) ; Karim Benzema (26e) ; Georginio Wijnaldum (27e) ; Joao Félix (28e) ; Marquinhos (28e) ; Donny Van de Beek (28e)

Alisson Becker (Liverpool), meilleur gardien du monde !

C’était un événement hier soir au théâtre du Châtelet à Paris, en effet pour la première fois de l’histoire, un trophée allait être remis au meilleur gardien de la saison 2018-2019. En 1964, le célèbre gardien du Dynamo Moscou et de l’URSS, Lev Yachine remportait son premier et dernier Ballon d’Or. L’araignée noire est le seul gardien de l’histoire à avoir reçu cette distinction. Intitulé le trophée Yachine, il a donc été remis à Alisson Becker, vainqueur de la Ligue des Champions et vice-champion d’Angleterre avec Liverpool mais aussi gagnant de la Copa America avec le Brésil. Alors élu meilleur gardien dans les trois tournois auxquels il a participé (Ligue des Champions, Premier League et Copa America), son sacre de ce lundi vient récompenser le travail accompli lors de sa magnifique saison.

L’Américaine et championne du monde Megan Rapinoe, Ballon d’Or féminine !

Éblouissante lors de la dernière coupe du monde féminine en France l’été dernier, Megan Rapinoe est devenue hier soir la deuxième Ballon d’Or féminine de l’histoire. Désignée meilleure joueuse et soulier d’or (6 buts) du championnat du monde, elle devance Lucy Bronze (Olympique Lyonnais) et Alex Morgan (Orlando Pride). A 34 ans, l’Américaine est devenue l’une des figures du football mondial, par ses performances mais également par son activisme pour les droits des femmes et son opposition à Donald Trump. On retiendra de cette récompense la présence de 4 joueuses de l’Olympique Lyonnais (championne d’Europe) dans le top 10 : Wendy Renard, Ada Hegerberg, Lucy Bronze et Dzsenifer Marozsan.

United States of America v Netherlands : Final - 2019 FIFA Women's World Cup France

Megan Rapinoe (Ballon d’Or féminine 2019)

Crédit photo : Getty Images

Matthijs de Ligt succède à Kylian Mbappé en remportant le Trophée Kopa !

Ancien capitaine de l’Ajax Amsterdam et désormais joueur de la Juventus de Turin, Matthijs de Ligt s’est vu offrir des mains de Kylian Mbappé (premier lauréat du trophée Kopa) la distinction du meilleur joueur de moins de 21 ans . Un des héros de l’épopée de l’Ajax Amsterdam la saison dernière en Ligue des Champions, demi-finaliste malheureux, vainqueur de la coupe et du championnat des Pays-Bas mais également finaliste de la Ligue des Nations avec les Oranjes (équipe nationale des Pays-Bas), il était l’un des grands favoris pour succéder au prodige parisien. Malgré les autres grands finalistes en lice pour le trophée comme Jadon Sancho (Borussia Dortmund), João Félix (Atlético Madrid) ou encore Vinicius Jr (Real Madrid), ce gamin a déjà tout d’un grand et est désigné comme le plus grand défenseur central de sa génération.

Crédit photo : Philipp Schmidli / Getty Images
Hugo Wallyn

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :