Cyclisme

AG2R La Mondiale : une saison en demi-teinte

Avec une 14ème place au classement par équipes (11ème l’année dernière) et une seule victoire d’étape sur un Grand Tour, l’équipe AG2R La Mondiale a réalisé une saison en deçà de ses objectifs. Nous retiendrons notamment le maillot de meilleur grimpeur sur le Tour de France de Romain Bardet ainsi que la révélation française Benoît Cosnefroy.

L’équipe managée par Vincent Lavenu a été plus ou moins régulière cette saison, sans être non plus étincelante. Le coureur belge Olivier Naesen a véritablement tiré vers le haut cette équipe : une incroyable deuxième place à Milan-San Remo, un podium à Gent-Wevelgem, un top 10 au Tour des Flandres, une 13ème place sur Paris-Roubaix et enfin un dernier podium sur Paris-Tour ont montré qu’il était l’un des meilleurs sur les courses d’un jour. Sa deuxième place sur le Binck Bank Tour prouve qu’il est également capable d’être régulier sur plusieurs étapes. « Oli » n’aura peut être remporté aucune étape cette année, mais sa constance l’a récompensé d’une 14ème  place au classement mondial UCI. D’autres coureurs se sont distingués à l’image des Français Geoffrey Bouchard et son maillot de meilleur grimpeur à l’issue de la Vuelta, Pierre Latour avec une magnifique 9ème place lors du Tour de Lombardie et enfin Nans Peters qui remporte la seule étape d’un Grand Tour de l’équipe française lors du Giro. Néanmoins, AG2R La Mondiale s’est montrée en difficulté sur les Grands Tour, à l’image du leader Romain Bardet sur le Tour de France et de Pierre Latour sur la Vuelta.

Romain Bardet : une saison mitigée

Au terme d’une saison plutôt décevante, le leader d’AG2R  a décidé de mettre fin prématurément à sa saison à l’issue du Tour de France, après avoir obtenu une 15ème place au classement général et le maillot à pois : «Malgré la joie d’avoir conquis le maillot à pois de meilleur grimpeur du Tour de France, la saison 2019 n’a pas satisfait les objectifs que je m’étais fixés. Après quelques jours de réflexion personnelle et d’échanges avec la direction de l’équipe AG2R La Mondiale, il m’est apparu évident que j’avais besoin de me régénérer physiquement et mentalement pour revenir plus fort la saison prochaine.»

L’année avait pourtant plutôt bien commencé avec une deuxième place sur le Tour Cycliste international du Haut Var avant d’enchaîner avec un top 5 sur Paris-Nice. Puis la saison s’est peu à peu dégradée avec un abandon lors d’une chute sur la dernière étape du Tour de Catalogne et une insuffisante 10ème place sur le Critérium du Dauphiné. Mais la plus grosse déception reste belle et bien celle du Tour de France. L’Auvergnat a été inexistant au classement général avant d’enfin pointer le bout de son nez et de « sauver son Tour » avec le maillot à poids obtenu lors de la 18ème étape, entre Embrun et Valloire. Après sept participations consécutives, Romain Bardet a eu besoin de changer d’air et a décidé de renoncer au  Tour 2020, au profit du Giro : « Il est clair que le Giro est une course que j’ai très envie de découvrir, qui me fascine. C’est pour moi l’heure de m’ouvrir des perspectives sur d’autres grands tours et l’année 2020 est propice à cette découverte »

 

La révélation : Benoît Cosnefroy

Benoît Cosnefroy, originaire de Basse Normandie (Cherbourg) a rejoint AG2R en 2017, après avoir couru pendant trois ans dans le centre de Chambéry Cyclisme Formation, dont l’équipe de Vincent Lavenu est partenaire. Pour son jeune âge (24 ans), Benoît Cosnefroy a réalisé  une saison pleine en remportant Paris-Camembert, le Grand Prix de Plumelec-Morbihan mais également La Poly Normande sans oublier le Tour du Limousin ! Ces résultats lui ont permis de faire partie de la liste de Thomas Voeckler pour les championnats du monde où il finira 42ème. Le Français a également réalisé une belle Flèche Wallonne (12ème) et a achevé sa saison avec une 4ème place au Tour de Vendée.

En 2019, AG2R La Mondiale c’est :

  • 14 victoires
  • 14ème au classement UCI
  • Seulement une victoire d’étape sur un Grand Tour
  • La révélation Benoît Cosnefroy
  • 2 maillots de meilleur grimpeur (TDF et Vuelta)
Crédit Photo : AG2R LA MONDIALE
Adrien LEROUX

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :